Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Bussang – Azureva : la suppression de 17 des 23 postes validée par la justice Ce plan de sauuvegarde de l'emploi doit à présent être validé par la direction régionale de l’emploi.

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Un recours avait été engagé par le comité d’entreprise d’Azureva contre le projet de suppression de 253 emplois par le groupe. Il a été rejeté par le tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse (Ain), siège du groupe qui s’est déclaré incompétent.

Saisi par le comité d’entreprise, le tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse a donc validé le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) présenté par le groupe Azureva. Ce PSE doit à présent être examiné par la direction régionale de l’emploi. 

Rappelons que le PSE de l’association de tourisme social Azureva prévoit de supprimer 253 postes en CDI, soit les deux tiers de ses contrats à durée indéterminée, a annoncé le syndicat FO, alors que l’entreprise reconnaît que les pertes accumulées « menacent (sa) survie ».

A Bussang, 17 des 23 emplois du site seraient supprimés. Celui de Bussang est le seul village vacances Azureva du Grand Est.

Ce PSE concerne les 37 villages vacances de l’association, ainsi que le siège basé à Bourg-en-Bresse (Ain).

Quand l’annonce en a été faite en octobre 2014, la direction d’Azureva a confirmé à l’AFP la suppression envisagée de « 253 CDI sur 844 emplois à équivalent temps plein, parmi lesquels il y a 395 CDI ».

Selon FO, l’association emploie 1.600 personnes régulièrement (temps partiels et saisonniers inclus).

L’entreprise (ex-Vacances PTT) avait promis des mesures sociales d’accompagnement « les mieux adaptées » et précisé que « 194 postes en reclassement » allaient être proposés aux salariés sur l’ensemble des villages. Il s’agira de CDD saisonniers.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *