Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Canton du Thillot – Une photograhie de Francis Couval met en émoi les Amis de la Nature Leur président demande au candidat de "de ne plus utiliser notre nom et notre notoriété à des fins de propagande électorale".

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

C’est Francis Couval lui-même qui révèle la polémique. Les Amis de la Nature des Vosges n’ont pas apprécié mais alors pas du tout que le candidat aux élections départementales sur le canton du Thillot annonce sa candidature, avec sa co-listière Odile Marchal, depuis le refuge des Amis de la Nature de la Beuille à Rupt-sur-Moselle.

L’objet du délit.

Michel Jacquot, le président des Amis de la nature des Vosges, a commencé par adresser un mail aux membres de son association où il s’insurge : « Bonjour à tous, Nous venons de passer en période électorale. Pour les cantonales 2015, les coups tordus et récupérations diverses ont commencé. Voici un article paru dans Vosges matin du 04 février. Avec un candidat qui tente un amalgame avec les Amis de la Nature. Probablement pour essayer un camouflage vert pâle. Vous trouverez la lettre que j’ai préparée avec l’accord de Jacqueline. Cette lettre sera envoyée vendredi matin. Si vous avez des remarques faites-moi les rapidement. Je m’excuse de vous bousculer mais ce genre de démarche doit être faite immédiatement pour garder du crédit ».

Ce vendredi matin, dans un second mail, Michel Jacquot tance Francis Couval : “C’est avec une grande surprise que nous avons lu dans la presse que vous aviez choisi cet endroit pour faire roit pour faire cette déclaration. Vous n’avez sollicité l’accord, ni des responsables locaux, ni des responsables régionaux de l’association pour l’utilisation de notre site et de notre nom”

Il rappelle : “Je vous rappelle, ou je vous informe, que l’association Les Amis de la Nature est une O.N.G. internationale, dont les buts sont la promotion du tourisme social, de l’éducation populaire, et la défense de l’environnement. Nous ne sommes affiliés à aucune organisation politique, et par conséquent, toute référence à nos sites et utilisation de notre nom ne peut se faire sans notre accord. C’est pourquoi je vous demande de ne plus utiliser notre nom et notre notoriété à des fins de propagande électorale, et de prendre note que toute référence à nos sites et notre nom ne peut se faire sans notre accord”.

La terrasse du refuge des Amis de la Nature de la Beuille à Rupt-sur-Moselle.

Francis Couval n’a pas tardé à lui répondre : “je connais et j’aime cet endroit depuis 60 ans c’est à dire depuis que j’ai été capable d’ouvrir les yeux. Je vous laisse avec vos insinuations de récupération et de couleur vert pâle. Si on n’a plus le droit de faire des photos depuis votre terrasse ouverte à tous, mettez un écriteau précisant cette interdiction. Quand on fait une photo pour l’adresser aux médias, il me semble que l’on doit préciser le lieu de la photo”.

Et Francis Couval de conclure : “Je ne peux m’empêcher de vous envoyer la très belle photo que j’ai fait le même jour (pour votre album). Bonne réunion ce soir. Cordiales salutations”.

Ambiance, ambiance…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *