Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Courrier des lecteurs – Le Val-d’Ajol, une vallée verte ? L'ancienne usine d'Hamanxard, un exemple d'écologie ou de laxisme ?

image_pdfimage_print

La situation de l’ancienne usine d’Hamanxard fait réagir l’un de ses voisins, Laurent Gaillardet. Celui-ci nous adresse sa réflexion que nous publions intégralement ci dessous. La rédaction. 

« Cette ancienne filature a connu, suite à sa fermeture, plusieurs activités et propriétaires. Les vestiges posent de nombreuses questions. Ce site est mitoyen d’une zone Natura 2000, il est traversé par des cours d’eau (une turbine est encore en exploitation), et se situe au bord de la D20, en direction de la route des forts. Le seul vestige que l’on aurait pu conserver, la cheminée, a été vendu, puis rasée, pour vendre les briques. Mais bien entendu, la majeure partie est restée sur place. Une petite partie de cette usine a même été expropriée par le département pour la réfection de la route et de la voute du ruisseau qui traverse le site.

Quelle belle image pour nos touristes qui passent par cette route ! Et quel beau terrain de jeu pour des enfants !

Sur plus d’un hectare, des tonnes de déchets d’ anciennes activités, dont celle d’une casse auto et ferrailleur, a priori la dernière, polluent au sein d’une nature qui veut reprendre ses droits. Sous les feuilles et autres végétations, se cachent toutes sortes de caoutchoucs, plastiques, filtres, échappements, tôles, etc, etc, laissés sur place. Sous cette usine, de nombreuses galeries cachent encore d’autres mystères.

Cette pollution passive et silencieuse, va-t-elle émouvoir tout autant qu’un certain enduro ? Le collectif associatif voudra bien faire des commentaires, je l’espère.

Comment cet ancien site industriel a-t-il pu être vendu, et ce depuis bientôt 10 ans, à un particulier néerlandais sans projet ? Où sont les études des sols, et impacts sur l’environnement ?

Est-ce cela la gestion du territoire, quand on sait que le droit de préemption peut être exercé, et bien d’autres recours ? Les acteurs de cette vente n’ignoraient pas la situation.

Combien de temps encore, ce site va-t-il rester dans cet état ? Le propriétaire ne donnant aucun signe.

Depuis plus de 10 ans, je ne cesse de demander à la commune d’intervenir. La politique menée pour le centre démontre que l’argent ne serait pas le frein.

Un dossier de plainte sera déposé prochainement en Préfecture, si aucune action n’est menée. Le virage touristique passe par la réhabilitation de ces sites, et un certain courage politique ».

Laurent Gaillardet.

 

 




19 réactions sur “Courrier des lecteurs – Le Val-d’Ajol, une vallée verte ?

  1. PHILIPPE

    Je ne suis pas un ajolais, mais je partage votre réflexion Mr. Gaillardet et vos propos sont parfaitement exprimés. Ce que vous traduisez est aussi valable pour d’autres lieux dans d’autres communes…

    répondre
    1. laurent

      Le problème est que ce site n’est pas au centre. Sans projet, la commune n’a pas hésité à acheter ou préempter, l’ancien couvent. Les hameaux sont totalement délaissés. Je pense à créer un collectif d’opposition pour enfin se faire entendre. Les intéressés peuvent me contacter.

      répondre
  2. blaison francis

    tout à fait d’accord avec mr Gaillardet . Mes familles paternelle et maternelle ont travaillé sur ce site. Depuis plus de trente ans, ce problème ne trouve pas de solution…fatalité? On ne peut s’y résoudre et cela n’est pas du seul ressort des écolos comme souligné plus haut…

    répondre
    1. laurent

      vous avez raison, ce sont aux responsables d’agir, pas aux écolos, dont je fais plutôt parti, mais j’attends le soutien des collectifs qui se sont mobilisés contre l’enduro. Question de cohérence.

      répondre
  3. phil

    Le Val d’Ajol vallée verte…
    il faut voir la vision que l’on découvre en arrivant sur la commune notamment aux entrées de faymont et Hamanxard , des poubelles qui débordent et autres déchets…

    répondre
  4. Reun

    Petit clin d’œil à SOS Massif des Vosges: Enfilez une paire de bottes et venez faire une visite sur ce site, Rassurez vous , c’est gratuit(pas comme à Machais).Et puisque vous aimez beaucoup les pétitions ,lancez en une pour Hamanxard .

    répondre
  5. Dominique

    Bonjour à tous, avec un attention particulière à ceux qui veulent donner des leçons aux écolos mais qui ne se bougent pas le cul.
    A SOS Massif des Vosges nous ne sommes pas parfait et nous sommes prêt à écouter et entendre quiconque, et toutes les critiques, à l’unique condition qu’elles soient argumentées et de bonne foi. Les commentaires du genre «voyons, ce sont les vacances scolaires!!! » nous les renvoyons là d’où ils viennent, la poubelle.
    Par ailleurs nous ne sommes pas non plus une entreprise de service censée répondre aux sollicitations de chacun. Non, nous sommes des bénévoles et nos moyens d’actions sont limités au dévouement désintéressés de chacun d’entre nous. Nos moyens financiers sont constitués du montant des adhésions et des dons, nous ne recevons ni ne sollicitons aucune subvention.

    Cela étant posé, je propose à ceux et celles qui s’inquiètent de cette pollution de prendre contact avec nous dans l’esprit de ce qui vient d’être exposé et nous étudierons ensemble ce qui peut-être fait.
    Un mail à l’adresse suivante contact@sos-massifdesvosges.fr ou par le biais du site
    http://www.sos-massifdesvosges.fr/

    répondre
    1. ep

      Pour s’ en prendre aux benevoles qui tentent dorganiser des evenements qui font vivre nos vallees vous etes là mais pour du concret plus personne . Mdr

      répondre
    2. laurent

      Monsieur,
      je sollicite votre soutien. Derrière cette situation de pollution, de ce site classé et référencé sur la base de données basias, des élus locaux sont, sans l’être directement, responsables par la politique ménée.
      Je vous contacterai très prochainement.

      répondre
  6. Rapenne

    Monsieur,

    J’habite le Hameau de Hamanxard depuis longtemps , et j’ai constaté lorsque les faits évoqués se déroulaient les mêmes problématiques
    j’ai à plusieurs reprises prévenus la gendarmerie notamment lorsque des fumées épaisses envahissaient la vallée à longueur de journée car des feux étaient sans cesse entretenus notamment pour bruler les câbles électriques déversés régulièrement par des camions
    Il y a eu aussi effectivement les dépôts de toutes sortes bidons et autres
    Tout ceci s’est surtout passé à la fin de l’exploitation

    A l’heure actuelle , il ne me semble pas nécessaire d’alimenter des polémiques .Si une réelle volonté est là pour poser le problème ,n’est t il pas plutôt urgent de se concerter entre tous les acteurs concernés , élus , propriétaires , collectif de riverains , société de pêche et autres associations etc ….pour envisager des solutions ……
    Commencer par demander un diagnostic des sols ne serait ce pas aborder le problème de manière rationnel ?
    puis en fonction des résultats construire pour apporter un plus à ce hameau et à la santé de ses habitants

    répondre
  7. laurent g

    Bonjour,
    vous dites,
    « d’alimenter des polémiques », de quoi parlez-vous?
    Ensuite, « Si une réelle volonté est là pour poser le problème ,n’est t il pas plutôt urgent de se concerter entre tous les acteurs concernés , élus , propriétaires , collectif de riverains , société de pêche et autres associations etc ….pour envisager des solutions …… ». Monsieur, je suis un habitant récent du Val d’Ajol, alors expliquez-moi pourquoi rien n’a jamais été fait? Moi, j’ai sollicité plusieurs fois la Mairie, avec des entretiens avec Mr Faivre, Notaire et Maire à l’époque, et Mr Richard.

    répondre
      1. laurent

        Je dis « monsieur » car votre adresse mail est au prénom d’Alain. Un prénom masculin me semble-t-il.
        Enshabitantsces entretiens n’ont fait bouger que très peu de choses, mais ma question était pourquoi les habitants d’hamanxard n’ont-il jamais rien fait ? Peur de qui ou de quoi ? Vous dites avoir prévenu la gendarmerie, mais en aucun cas elle pouvait résoudre le probléme.
        Madame, si vous voulez vous joindre à moi pour la plainte que je vais envoyer en préfecture, vous êtes bienvenue. Mr Richard me dit par mail se joindre à moi.

        répondre
        1. Rapenne

          Pour la polémique , je parlais de la la façon de mettre en cause les écologistes , cela n’a rien à voir là

          Quand à la question pourquoi les habitants d’hamanxard n’ont ils rien fait , c’est assez difficile , je pense tout simplement par ignorance du problème réel de ce site , il faut dire aussi que l’activité s’est terminée de manière singulière
          Quand à mes démarches à la gendarmerie , elles étaient tout à fait dans le champ d’intervention des gendarmes puisqu’elles étaient en rapport avec les fumées
          N’y a t il pas un autre moyen que de déposer plainte?
          Françoise Rapenne

          répondre
  8. laurent g

    Madame, il y a d’autres solutions, mais pour cela il faudrait avoir affaire à des personnes prêtes à payer. Pensez-vous que ce soit le cas?
    Avec une plainte, nous aurons la garantie d’une dépollution dans les règles, mais aussi de mettre en avant les manquements des acteurs de cette vente, et de les condamnés.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *