Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Faucompierre / Laveline-du-Houx / Réhaupal – Les écoles sont menacées de fermeture Une pétition papier circulant dans les villages, est également une publique sur internet.

image_pdfimage_print

« Ne touche pas à mon RPI (regroupement Pédagogique Intercommunal) », c’est le slogan lancé par le Collectif des parents d’élèves alors que les écoles sont menacées de fermeture. Composé de 3 écoles, le RPI regroupe 1 classe de maternelle à Rehaupal, 1 classe élémentaire CP- CE1 à Laveline-du-houx, et 1 classe élémentaire de CE2 à CM2 à Faucompierre.

Les maires des 3 communes de Faucompierre, Laveline du Houx et Rehaupal ont reçu l’annonce d’une fort probable fermeture d’une classe élémentaire, et ceci dès la rentrée prochaine en septembre 2015.

« Nous ne voulons pas retourner 40 ans en arrière, avec une école maternelle et une seule école élémentaire unique à 5 niveaux (CP à CM2) surchargée dans des locaux trop petits ! » clament les parents d’élèves.

« Nous ne voulons pas non plus 2 écoles à 4 niveaux, et que les CP se retrouvent dans l’école maternelle. Comment pourront-ils apprendre correctement les fondamentaux, la lecture, l’écriture, les mathématiques dans une classe de maternelle ! L’éducation Nationale le dit également, la loi du 8 juillet 2013 pose le principe de l’unité de l’école maternelle qui doit constituer un cycle à part entière. Cette solution n’est donc pas envisageable ».

Une fermeture de classe pour une année creuse… « Mais cette classe va-t-elle rouvrir l’année suivante, compte tenu des prévisions d’inscriptions à venir ? Absolument pas !

Ce type d’école est dépassé, et n’est pas du tout attractif !

Qui inscrira encore ses enfants au RPI ?

Cette fermeture de classe entraînera la fermeture définitive de nos 3 écoles !

Nous nous battrons pour le maintien de nos 3 classes, comme chaque jour nous nous battons pour la vie de nos villages. De nombreuses familles se sont installées ces dernières années, et nous voulons continuer sur cette lancée. Garder les enfants sur nos communes, c’est garder les habitants actuels et les habitants à venir. Dans nos villages ruraux de moyenne montagne, nous nous efforçons à rendre nos villages attractifs. Avec cette annonce, nous avons dû mettre en suspens le projet d’agrandissement de la cantine garderie.
Sans école dans nos villages, c’est la mort des villages ! »

Aussi, en soutien aux maires des communes, le Collectif des parents d’élèves du RPI Faucompierre / Laveline du houx / Rehaupal a lancé une pétition papier circulant dans les villages, et également une publique sur internet :
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=sauverpi

Et les parents d’élèves de conclure :

« Monsieur l’Inspecteur d’Académie, ne touchez pas à nos écoles.

Nos enseignants, municipalités et parents d’élèves allons dans le même sens que vous,
Comme le préconise l’Education Nationale : « La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013 donne la priorité à l’école primaire, qui permet de construire les apprentissages fondamentaux. La refondation a pour objet de faire de l’école un lieu de réussite, d’autonomie et d’épanouissement pour tous, un lieu d’éveil à l’envie et au plaisir d’apprendre, à la curiosité intellectuelle, à l’ouverture d’esprit. »
Nous y arrivons avec nos 3 écoles, nos élèves sont réputés pour être de bons élèves à leur entrée au collège.
C’est pourquoi il faut sauver le RPI Faucompierre / Laveline du houx / Rehaupal !
Venez nombreux pour signer la pétition le samedi 28 février de 14 à 16h30 à Rehaupal, lors du carnaval des enfants ! ».




Une réaction sur “Faucompierre / Laveline-du-Houx / Réhaupal – Les écoles sont menacées de fermeture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *