Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Lorraine – 23 roms, soupçonnés du vol de 15 tonnes de métaux, en garde à vue, 5 mis en examen 170 gendarmes ont été mobilisés sur cette affaire.

image_pdfimage_print

Un réseau de vols de câbles a été démantelé en Lorraine et cinq hommes ont été mis en examen ce jeudi soir. Ils étaient 23 en garde à vue, les autres ont été relâchés. Ces hommes sont soupçonnés d’avoir volé plus de quinze tonnes de métaux depuis la mi-janvier notamment sur des chantiers SNCF. 170 gendarmes ont été mobilisés sur cette affaire.

Un réseau de cambrioleurs roms a été démantelé mercredi en Moselle. Il est soupçonné d’avoir volé environ 15 tonnes de métaux ces dernières semaines, a annoncé ce jeudi la gendarmerie. Le préjudice est estimé à « plusieurs millions d’euros ».

Pas moins de 23 ressortissants roms, issus de la minorité rom, ont été placés en garde à vue. Cinq suspects, tous majeurs, ont été mis en examen ce jeudi pour « association de malfaiteurs » et « vols aggravés ». Quatre hommes sont encore recherchés par la gendarmerie dans le cadre de cette enquête.

Le réseau, « très mobile et bien organisé », est soupçonné d’avoir commis une vingtaine de vols ces dernières semaines en Lorraine, dont des vols de métaux sur cinq sites SNCF et dans deux entreprises, a détaillé le procureur. Le butin était ensuite promptement expédié à l’étranger. « Environ 15 tonnes de métaux ont été dérobées », selon le colonel de gendarmerie Louis-Mathieu Gaspari, commandant de la section de recherches de Metz, en charge de l’enquête. Le préjudice total est « estimé à plusieurs millions d’euros », dont le plus important au détriment de la SNCF, a-t-il ajouté.

Mercredi matin, quelque 170 gendarmes avaient été mobilisés pour boucler le vaste périmètre autour d’un campement rom installé sur la friche sidérurgique Sacilor en bordure d’Amnéville, en Moselle, afin de procéder aux perquisitions et aux interpellations, qui se sont déroulées dans le calme, a précisé la gendarmerie.

En 2013, l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) a recensé 13 904 vols de métaux ou tentatives en France, soit une hausse de 17% par rapport à l’année précédente.

 




2 réactions sur “Lorraine – 23 roms, soupçonnés du vol de 15 tonnes de métaux, en garde à vue, 5 mis en examen

  1. Gilles CHIPOT

    Incroyable de voir cette voyoucratie bien organisée faire mumuse avec les failles géantes de notre système judiciaire et répressif.

    1.On arrête.
    2.On gronde.
    3.On relâche.
    4.Ils recommencent.

    1 bis .On arrête.
    2 bis. On gronde.
    3 bis. On relâche.
    4 bis .Ils recommencent.

    C’est sans fin…

    En fait la justice en France n’est organisée que pour ne bien fonctionner qu’avec le pékin moyen (+ 1km/h retenu, c’est 45 ou 90 euros et 1 point).
    Les voyous professionnels ont depuis longtemps assimilés notre incapacité à les sanctionner.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *