Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Benoit Nicolas, Meilleur Ouvrier de France 2015, à la boutique d’Alex mercredi 25 février 2015 Il est le chef des cuisines de la prestigieuse Ecole Ferrandi de Paris.

image_pdfimage_print

Edité par D.J. 

Benoit Nicolas, chef des cuisines de la prestigieuse Ecole Ferrandi de Paris, sera présent à la boutique d’Alex pour fêter avec vous son titre de Meilleur Ouvrier de France 2015. Mercredi 25 février 2015 de 15 h à 16 h, ce sera l’occasion de le rencontrer et d’immortaliser l’instant par une photo, une dédicace avec sa toute nouvelle veste au col Bleu Blanc Rouge.

Retrouvez ci dessous l’article que Ferrandi Paris, l’école française de gastronomie, vient de consacrer à Benoit Nicolas.

Source : http://www.ferrandi-paris.fr

 

 

Benoît Nicolas, professeur à FERRANDI Paris, nouveau Meilleur Ouvrier de France cuisine 2015

Aux côtés d’Eric Robert (MOF 2000), Christophe Haton (MOF 2011) et Eric Trochon (MOF 2011), un quatrième professeur de FERRANDI Paris, Benoît Nicolas, s’est vu décerner le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France lors de la 25ème édition du concours « Un des Meilleurs ouvriers de France » classe « cuisine – gastronomie », qui s’est tenu les 4 et 5 février 2015.

Voir les photos de son retour à l’école après sa victoire

Organisé tous les 4 ans, le titre de MOF est considéré comme le concours le plus difficile et le plus prestigieux de la profession de cuisinier. Il récompense l’excellence d’un savoir-faire technique et une parfaite maîtrise du métier.

Cette année, les candidats devaient réaliser trois plats. 

Pour le premier plat, généralement appelé le « plat surprise », le candidat découvre la technique à réaliser le matin même. Il doit rapidement imaginer un plat et choisir les ingrédients sur un marché. Le premier jour, c’est le soufflé qui a été soumis aux candidats, le second jour, la crêpe soufflée. 

Ce plat surprise complète deux plats imposés qui, eux, sont connus à l’avance et sur lesquels les candidats ont pu s’entraîner. Pour cette édition, il s’agissait d’un salmis de pintades accompagné d’un chou farci et de bottillons de salsifis et tarte « tatin » de coings parfumée au gingembre, beurre de porto rouge réduit. 

Parmi les 600 candidats inscrits à ce 25ème concours, 32 ont accédé à la finale, 8 sont sortis victorieux de cette épreuve et peuvent désormais légitimement arborer le célèbre col bleu-blanc-rouge :

– Guillaume Royer (Hôtel Du Castellet)

– Virginie Basselot (Saint James)

Fabrice Desvignes (Présidence du Sénat), également professeur associé à FERRANDI Paris

Benoît Nicolas (FERRANDI Paris)

– Christophe Raoux (Café De La Paix – Intercontinental)

– Olivier Couvin (Auberge Du Pont De Collonges)

– Benjamin Patissier (La Pyramide)

– Benoît Carcenat (Restaurant De L’hôtel De Ville).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *