Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Fabien Brenon élu adjoint aux travaux et à la sécurité ce jeudi soir Par 18 voix en sa faveur et 8 bulletins blancs.

image_pdfimage_print

 

Article participatif de Denis Philippe. 

Suite à la démission de Stéphane Demurger, information que remiremontinfo.fr révélait en primeur le 8 février dernier (lire ici), les édiles municipaux réunis ce jeudi soir en réunion ordinaire, avaient à se prononcer sur la désignation d’un nouvel adjoint aux travaux et à la sécurité.

Fabien Brenon, adjoint aux travaux et à la sécurité.

Selon un souhait formulé par le maire, Daniel Sacquard, le nombre d’adjoints restait ainsi au nombre de six. Et c’est par un vote à bulletin secret qu’était annoncée cette élection.

Un seul élu appartenant à la majorité municipale se portait alors candidat : Fabien Brenon, conseiller municipal depuis mars 2014. Une élection qui se déroula sans surprise puisqu’il obtenait 18 voix en sa faveur et 8 bulletins blancs.

Habitant la commune depuis 1999 (Plaine d’Eloyes), Fabien Brenon est âgé de 46 ans et exerce la profession de contrôleur technique. Son accession au poste d’adjoint aux travaux et à la sécurité s’est déroulée en l’absence de son prédécesseur. Mais il est cependant important de préciser que Stéphane Demurger reste conseiller municipal.

Le maire a d’ailleurs traduit à son égard : « il a toujours été à l’écoute de la population et fait du bon travail ».

Pour sa part, Valéry Audinot, conseiller municipal de la minorité, a attendu la fin de  la séance pour s’exprimer en des termes directs, malgré l’absence de M. Demurger : « En cette période de défense et de liberté d’expression, permettez-moi, M. Le Maire, de féliciter Stéphane Demurger d’avoir l’honnêteté de reconnaître son incapacité  à mener à bien la gestion des travaux. Son manque de force de persuasion, de vision à moyen terme pour l’aménagement de notre commune est maintenant établie. Pourtant, sa tâche était facilitée par le suivi d’un programme déjà réfléchi par la précédente municipalité ».

Il poursuivait encore par ces propos : « Nous avons pu comprendre que vous êtes plus à l’aise pour colporter des propos qui nous ont souvent semblé diffamatoire et pour manquer de loyauté que pour assurer une telle fonction. Ce départ prématuré  aura le mérite de montrer à la population la fragilité de cohésion de cette équipe et ne donne pas une image rassurante, positive et transparente de l’avenir de notre belle commune.

Valéry Audinot concluait ainsi : « je vous rassure M. Le Maire, Stéphane Demurger est maintenant dans l’opposition, mais ne fait pas partie de la minorité ».                

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *