Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Lorsque l’hiver sculpte ses œuvres… Prisé par de nombreux promeneurs, le site de Huchère n'est pas épargné par les caprices de l'hiver.

image_pdfimage_print

Article participatif de Denis Philippe. 

Depuis le début de l’année, les conséquentes chutes de neige ont provoqué des dégâts en divers endroits de la commune. Prisé par de nombreux promeneurs, le site de Huchère n’est pas épargné par les caprices de l’hiver.

Les deux vagues neigeuses qui ont principalement sévi depuis le début de cette année n’auront pas été sans conséquence pour de nombreux arbres et autres gros branchages.

Ainsi, les services techniques de la commune ont déjà eu fort à faire ces dernières semaines en déployant tronçonneuses et autres moyens matériels afin de dégager certaines voiries dont le tracé se trouvent en sous bois. .

Ce fut notamment le cas dans les secteurs de Bénipré, du Rond Caillou ou encore de Haumantarde.

Au détour des nombreux chemins forestiers, les promeneurs prudemment bien chaussés sont aussi témoins d’autres scènes, se retrouvant ainsi  face à des passages et cheminements obstrués par la chute d’arbres ou de grosses branches.

Des obstacles qui, dans la plupart des cas, demeurent contournables certes, mais parfois au prix de quelques prouesses rimant si justement avec souplesse.

Comme un crocodile sur l’étang gelé…

Parmi l’un des sites prisés des promeneurs en toutes saisons, l’étang de Huchère s’est métamorphosé sous l’emprise du général Hiver. La petite végétation qui l’entoure courbe l’échine, mais tel le roseau, ne rompt pas. Mais au cœur de ce havre de tranquillité, les grands arbres ont eu parfois du mal à résister, allant jusqu’à perdre pied. Plusieurs spécimens jonchent le sol ou entravent  en partie le cheminement communal du bord de l’étang.

Autre image quelque peu insolite, ce spécimen émergeant dans un axe parfaitement horizontal à la surface de l’étang gelé. Avec son long tronc flanqué de petites ramifications, on l’imagine posté là comme un crocodile… Même blessée ou inerte, la nature procure parfois son lot de surprises.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *