Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Fibers (40 salariés) placée en redressement judiciaire ! Neuf mois seulement après le début de son activité de recyclage des fibres de polyester sur le site de la Médelle.

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Lors d’une réunion de crise, les représentants du personnel ont appris que la société Fibers, installée sur le site de la Médelle, avait déposé le bilan ce mardi matin avant d’être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Epinal. Alors que l’entreprise a commencé son activité de recyclage des fibres de polyester depuis moins d’un an, en mai 2014.

Gros coup de massue sur la tête des 40 employés (47 avec la direction) de la société Fibers. Ils ont appris ce mardi après-midi que leur entreprise avait été placée en redressement judiciaire ce mardi 17 février 2015 dans la matinée par le tribunal de commerce d’Epinal avec une période d’observation de six mois et un examen de la situation le 10 mars 2015.

C’est dire que l’heure est critique pour Fibers. Alors que le carnet de commande serait vide, une partie du personnel est d’ailleurs placée actuellement en congés payés.

Ce dépôt de bilan ne surprendra guère ceux qui connaissaient les difficultés économiques de cette filiale de Ventron confection. Nous les avions évoquées sur notre journal en ligne ici il y a déjà quelques semaines en nous heurtant au mutisme total de la direction.

On savait également que des entreprises tardaient à être payées des travaux qu’elles avaient réalisé pour l’aménagement de l’ancien site de la Médelle. Rappelons que le site avait été racheté par la communauté de communes de la Haute-Moselotte. Elle l’avait ensuite loué à Fibers via un crédit-achat de douze années.

Un accident du travail mortel en juin 2014.

Fibers a créé un circuit de collecte et de recyclage des fibres de polyester pour en faire de nouveaux produits et leur donner une seconde vie. Ces fibres sont récupérées pour devenir des couettes et des oreillers.

Seulement quelques semaines après son lancement, les débuts de Fibers avaient été noircis par un accident du travail mortel le lundi 30 juin 2014. Une jeune femme de 21 ans avait trouvé la mort lorsque sa tête avait été happée par une étireuse.

Il s’était avéré que la machine d’origine chinoise n’était pas aux normes européennes. Une information judiciaire avait été ouverte par Etienne Manteaux, le Procureur de la République près le TGI d’Epinal  

A grands coups de subventions publiques.

Au total, le projet a coûté 12 millions d’€uros, essentiellement de subventions publiques. Au mois de février 2014, c’est en nombre que les différents financeurs et les élus du secteur avaient accouru à la présentation de Fibers. Pas moins d’une douzaine d’acteurs du projet s’étaient relayés devant le micro à grands renforts de médias. Un an plus tard, plus personne ou presque ne veut s’exprimer sur le sujet…

Il faut également dire qu’à l’époque, le pays était en pleine période des élections municipales. L’annonce avait d’ailleurs fait grand bruit. Aujourd’hui, le soufflé est pour le moins en train de retomber…




23 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – Fibers (40 salariés) placée en redressement judiciaire !

  1. eric

    encore une fois, les politiciens et autres élus sont là pour l’ouverture mais plus personne pour aider lorsque tout va mal. encore merci messieurs les requins…..

    répondre
  2. hello

    Eh oui, les Poncelet, Faivre, Vannson, et les autres, ils sont où? Croyez-moi, même si ça n’a aucune importance, mais les Vosges sont en très mauvaises états…
    Il faut absolument reprendre notre destin en main, et virer les anciens qui ont échoués, et qui nous méprisent à leur seul profit.

    répondre
  3. La redaction Poster auteur

    Pour votre information, la société Fibers a déposé le bilan au Tribunal de commerce d’Epinal avant la tenue de cette réunion de crise. L’information ne provient d’aucune personne présente lors de cette réunion de crise. Notre article a été rédigé plusieurs heures après que le redressement judiciaire a été prononcé par l’instance consulaire.

    répondre
  4. industrie

    Super alors que l’on pourrait financer des projets industriels bien ficelés on paye pour des fiascos tel celui ci. Encore des chefs de projets incompétents ou de jolis magouilles financières derrière …

    répondre
  5. GW88

    Faîtes le compte, 12 millions pour 40 ouvriers, cela fait 300 000 € par ouvrier, c’est à dire que chacun aurait pu percevoir un SMIC durant plus de 20 ans et aurait pu consommer et faire vivre les artisans et autres entreprises locales.

    répondre
  6. Mila

    12 millions d’euros d’argent public pour des machines visiblement pas aux normes et pour une entreprise qui dépose le bilan au bout de 7 mois (je ne parle même pas des drames humains qui en découlent!!) et vous trouvez que les élus n’en font pas assez?!! On marche sur la tête!
    Pour le coup ils auraient vraiment dû ne rien faire (ou ne rien permettre)!!

    répondre
  7. 434

    Sa me rappelle l’article précedent qui a était publier et commentés et donc la verité avait dite et qui a était suprimée par remiremont info, maintenant comme vous pouvez le constater nous les ouviers nous avions bien dis la vérités et que cela se serai produits.

    répondre
  8. JLP88

    bonjour,

    J’ai suivi depuis les idées et le début le montage financier de cette opération et croyez moiils n’ont pas touché ces subvention comme ça. le patron de ventron confection ainsi que son bras droit qui est un ami sont des personnes très correcte et surtout très appliqué. il venaient manger des sandwich dans mon bar resto très frécament donc je sais de quoi je parle . moi je suis très désolé pour eux que ça na pas fonctionné comme ils le souhaitaient car pour moi ils méritaient beaucoup beaucoup mieux. Pour les 40 employés dont certain sont des connaissances c ‘est très regrettable également. Certain étaient aux chômage depuis plusieurs années et avaient trouvé une lueur d’espoir dans une conjoncture pas toujours facile. bref les gens qui s’investissent dans les hautes vosges ne sont pas assez nombreux pour être critiquer et il est évident également que sans subventions ils ne n’auraient rien pu faire non plus. Si tout aurait marcher comme sur des roulettes personne n’aurait rien dit ni râler.

    répondre
    1. doudou88

      si ce que vous dites est vrai, pas très pro de débattre d’un montage financier en mangeant des sandwichs dans un bar… je crois qu’il y a mieux comme endroit pour débattre de l’avenir d’une entreprise qui méritait une certaine confidentialité……

      répondre
      1. JLP88

        ce que je voulais dire c’est que ce montage financier leur prenaient beaucoup de temps et que leur repas était assez simple vu le temps passer à chercher des contrats etc . . . Il ne parlaient pas de ça au bar évidement.( mirabelle ) je défend personne je dis juste que c ‘est dommage de mettre tant d’ardeur à son travail pour en arriver la. beaucoup d’erreur on été commise et rien ne remplace une vie ( je sais ce que je dis ) . Mais voila juste peiné pour tout le monde et il vrai aussi que je ne supporte pas les critiques. Mais cela reste ma mentalité.

        répondre
    2. mirabelle

      vous savez JLP88 quand on lance un projet pareil et qu’au bout de 9 mois c’est la culbute je pense que l’on n’a pas à donner d’excuses ,vu la dette c’est vraiment du ni fait ni à faire .On peut se planter mais pas au bout de si peu de temps ,tout le monde a été endormi par du rêve.

      répondre
      1. JLP88

        bonjour mirabelle. j’ai répondu a ton commentaire parce qu’il était juste et inteligent. juste au dessus sur le com de sur le commentaire de doudou.

        répondre
  9. lolo

    Arrêté SVP de parler de recyclage de fibre coton/polyester, l’entreprise n’en n’ était pas encore là .Cela ne fesait même pas partie des 12 millions euros, d’autres financements auraient dû venir plus tard pour pouvoir réalisé ce recyclage de fibres.
    Il est impossible de sortir de cette situation en plaçant actuellement tous les ouvriers en congés payés, les solutions pour une meilleure qualité de fibre ne pourront être trouvée, si l’usine est a l’arrêt. Nous allons droit vers la liquidation le 10 mars…

    répondre
  10. moi88

    Oui il est vrai qu il faut arreter de parler de recyclage, elle y transformait des copeaux plastiques en une ouate simplement.
    Dans les 12 millions d’euros, n oubliez pas les impayés des entreprises qui ont travaillés pour fibers, risquant leurs avenirs également …

    répondre
  11. Momo

    Appart ça personne ne pense aux machines hors normes qui ont tuer mon ancienne camarade de classe, les problèmes judiciaire ne dépendent certainement pas que de ça mais je pense que l’argent à côté d’une vie et la souffrance n’est rien ! Alors je compatis pour ceux qui vont perdre leurs emplois respectifs dans cette entreprise mais n’oublions pas qu’un accident pareil dans une entreprise de proximité tel que celle ci créer un impact qui ressort forcément un jour ou l’autre. Mieux vaut mettre plus d’argent pour du meilleur matériel que de penser à la rentabilité qui mets des vie en danger.

    #TouspourSophie

    répondre
    1. 434

      oui n’oublions pas Sophie… si la direction avait vraiment tout ce qui fallait elle serait toujours la. donc on va pas pleurer sur le sort de la direction loin de la. Et kan on voit comment elle a réagit après ce drame : les nombreux harcelement pendant les jours de congés etc. Le patron ne devraient pas etre le seul a etre juger. tous les ouvriers me comprendront

      répondre
  12. sisi

    merci momo de rappeler cet accident qui nous pris notre tres cher Sophie forcer les gens a travailler sans securitee en les faisant esperer d un cdi a la cles pour finir une vie arracher a toute une famille et a des amis separer a jamais de Sophie toute cette pour en final fermer cette p….n de boite

    répondre
    1. Momo

      Elle nous manque à tous, je pense que ces personnes méritent de souffrir également d’avoir été négligeants et enlever une si jeune vie, ce n’était qu’une jeune femme qui voulait mettre son train en route en travaillant honnêtement et la vie lui a été enlevée à cause de négligeances pour être plus rentable ! Je suis affligée !

      SOPHIE <3

      répondre
  13. Totof

    1 mort, 12 M€ , 40 personnes dans l’anxiété et 1 an pour se rendre compte que le process Chinois n’est pas adaptable en France ???

    Tous les acteurs de ce désastre doivent (à minima) donner des explications aux contribuables, aux familles de la victime, aux victimes en général … à tous ceux qui travaillent durement et fièrement en payant tant de charges pour offrir des subventions à des entreprises prometteuses d’activité économique dans nos Vosges qui en ont tant besoin.

    Parce que là, il y a vraiment quelque chose qui m’échappe

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *