Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Ski alpin – Marion Bertrand domine logiquement le Grand-prix international de Gérardmer ce mardi matin A 30 ans, la skieuse de l'équipe de France a pris le meilleur sur ses jeunes concurrentes dans un slalom géant.

image_pdfimage_print

Un reportage de David Jeangeorges.

Marion Bertrand a logiquement dominé le slalom géant FIS du Grand-Prix international de Gérardmer ce mardi matin avant de retrouver Marie-Marchand-Arvier, Marion Pélissier et Jennifer Piot ce mercredi matin au lac Blanc.

Marion Bertrand est déjà rentrée une douzaine de fois dans le top 15 en coupe du Monde. Elle est logiquement venue remporter sa quinzième victoire sur le circuit FIS (troisième échelon de la compétition internationale) ce mardi matin dans le Grand-Prix international de Gérardmer.

Morane Sandraz (Courchevel) était pourtant en tête de la première manche de ce slalom géant devant Marion Bertrand (CS Auron) à 16 centièmes et Joséphine Forni (SC Méribel) à 23 centièmes. Mais Morane Sandraz tombait dans le deuxième parcours, laissant le champ libre à Marion Bertrand. Celle-ci se fendait d’une seconde manche tonique pour l’emporter finalement avec une avance confortable. Sa dauphine Coralie Frasse-Combet (Chamrousse) est reléguée à 1 seconde 46 et Joséphine Forni, troisième, à 2 secondes 09.

“Il faut combler un peu le calendrier, se préparer pour la suite et marquer des points” expliquait la skieuse de l’EMHM. Elle se félicitait surtout de sa deuxième manche : “je suis contente de mon second parcours. On skiait un peu dans les trous car ça a commencé à marquer. C’est la première fois que je cours à Gérardmer. Mais j’étais déjà venue il y a dix ans au Markstein où j’étais montée sur le podium”.

A 30 ans, elle fait presque figue d’ancienne. Concurrente la plus âgée de ce slalom géant, elle a prouvé qu’il faudra encore compter avec elle.

Au total, les huit filles de l’équipe de France rentrent toutes dans les dix premières de la course. Victorieuses dimanche et lundi des deux slaloms spéciaux du Markstein, Estelle Alphand et Joséphine terminent cette fois aux 6e et 3e places.

Dans ce concert relevé, les skieuses du massif vosgien ont souffert. Marie Henry (US Ventron) finit 20e à 7 secondes 22 avec 54 points FIS, Candice Claudel (Les Houches) 27e à 8 secondes 25 avec 62 points FIS, Noémie Lemaire (ASPTT Strasbourg) 46e à 11 secondes 72, Manon Trimaille (Courchevel) 49e à 12 secondes 94, Elise Pellegrin (US Ventron) 55e à 15 secondes 16 et Léa Faber (VT Mulhouse) 58e à 19 secondes 47.

“Marie Henry a réussi un joli mois de décembre. Elle est en train de retrouver son ski. C’est sa deuxième année en FIS. Elle se place régulièrement dans les 5 à 6 meilleures Françaises de son année d’âge”  constatait le CTR (Conseiller Technique Régional) Christian Meyer.

Marchand-Arvier au lac Blanc ce mercredi matin

Tout le monde s’accordait à saluer le travail considérable de la station de Gérardmer-la Mauselaine pour préparer la piste du Tétras en plein pic des vacances de février. Derrière, les 80 bénévoles de l’AS Gérardmer ont fait le reste.

C’est en présence notamment de Stessy Speissmann, maire de Gérardmer, et de son adjointe aux sports Nadine Bassière, de Mathieu Kléthi, président du comité régional du massif des Vosges de ski, de Jean-Pierre Kohler, président de la commission régionale de ski alpin, de Pierre Sachot, président de l’AGSH (association géromoise des sports d’hiver) et de François Delon, président de l’AS Gérardmer, que s’est tenu le palmarès.

“Je suis très content que les garçons et les filles viennent nous saluer. C’est une reconnaissance par rapport à la Fédération” notait Mathieu Kléthi, président du comité régional vosgien de ski. “Je suis d’autant plus fier de nos organisations qu’elles reposent entièrement sur des bénévoles avec les clubs d’Electricité de Strasbourg, Cheminots de Strasbourg, Sainte-Marie-aux-Mines, Saint-Amarin, Kruth et Gérardmer. Ils ont organisé huit compétitions tout de même”.

Ce mercredi matin, ces FIS vosgiennes s’achèvent en beauté au lac Blanc sous forme d’un deuxième slalom géant (9 h). Avec trois filles tout juste rentrées de la coupe d’Europe : Marie Marchand-Arvier qui va retrouver le massif vosgien de ses débuts, Marion Pélissier et Jennifer Piot. Il y un bail que les Vosges n’avaient été à pareille fête.

Tous les résultats en cliquant ici.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *