Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Canton du Thillot – Selon François Cunat, « 568 emplois ont été perdus dans le canton en quatre ans, de 2011 à 2015 » Contre 85 emplois créés.

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Règlement de comptes dans le canton du Thillot avec en toile de fond les élections de mars 2011. Conseiller général du canton du Thillot de 2004 à 2011, François Cunat ressort l’éditorial rédigé par Dominique Peduzzi en 2011 où le maire de Fresse-sur-Moselle avait battu celui de Ramonchamp.

Dans cet éditorial, Dominique Peduzzi écrivait : “2004-2011, notre canton sous la houlette de Monsieur CUNAT a perdu 600 emplois et 26 800 000 €uros de subventions en 7 ans. Monsieur Cunat, lors de l’émission de Vosges Télévision, a dit ses motivations. A aucun moment, il n’a évoqué son bilan et pour cause, ces 7 années ont été marquées par l’inaction, l’immobilisme et la passivité. Dès le 20 mars, choisissez un engagement fort aux côtés de Dominique Peduzzi et Brigitte Foppa (suppléante) pour que ce canton retrouve la vigueur, le sourire, fixe sa jeunesse, fasse éclore de nouveaux projets, bref retrouve sa force et sa vitalité”.

Quatre ans plus tard, François Cunat se rappelle au souvenir de celui qui lui a ravi son siège de conseiller général du canton du Thillot : “il faut maintenant que Dominique Peduzzi rende ses comptes”. Car selon le maire de Ramonchamp, « 568 emplois ont été perdus dans le canton du Thillot en quatre ans, de 2011 à 2015 ».

François Cunat cite : 

– TRW Ramonchamp : 313.

– CIMEST Rupt-sur-Moselle : 101.

– Kohler Ferdrupt : 63.

– Lévêque Saint-Maurice-sur-Moselle : 33.

– Peureux Le Thillot : 27.

– Azureva Bussang : 17.

– Jedo Le Thillot : 14.

En contrepartie, François Cunat relève les 85 emplois créés à VTII sur le site de TRW.

Chiffres contre chiffres, la campagne bat plus que jamais son plein sur le canton du Thillot.

S’il n’est pas candidat cette année, le maire de Ramochamp n’entend pas pour autant regarder le scrutin en simple observateur avisé. Au contraire, il a choisi d’apporter son soutien au binôme composé de son adjointe Odile Marchal et de Francis Couval. Un soutien pour le moins incisif.
Retrouvez ci dessous la profession de foi diffusée en 2011 par Dominique Peduzzi.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *