Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Concours éloquence du Rotary : une joute orale intense Entre les étudiants du Lycée Privé Beau Jardin à Saint-Dié et ceux du Lycée André Malraux de Remiremont.

image_pdfimage_print

C’est à l’amphithéâtre du Lycée André Malraux que s’est déroulée une belle bataille orale entre les étudiants du Lycée Privé Beau Jardin à Saint-Dié et ceux du Lycée André Malraux de Remiremont.

L’organisation était à la charge du Rotary Club de Remiremont.

Chacune des équipes étaient parfaitement préparées et entourées de supporters aguerris à ce type d’épreuves.

*Bravo à l’équipe de Beau Jardin de Saint-Dié qui a remporté la partie et notamment bien sûr à ses deux héros : Claire Thiemonge, étudiante en Terminale ES, et Mariam Taji, étudiante en Terminale S.

* Bravo aussi à l’équipe d’André Malraux qui s’est bien battue : Mathilde Robert et Julien Henry, tous deux étudiants en M2.

*Le sujet était le suivant :

‘’Les médias, en particulier Facebook ou Twitter prennent une place de plus en plus importante dans notre vie. ‘’

Est-ce un bien ou un mal!’’ .

Le binôme déodatien défendait le bien, le duo romarimontain avait une position plus difficile, car il était contre !

*Pour la question subsidiaire appelée « Jonquille »,

Mariam et Claire se sont exprimés sur le sujet suivant :

« Le problème est que dans le mot confiance, il y a con ! »

Mathilde et Julien étaient chargés de :

 »Tombé est permis, se relever est ordonné ».

Désormais, ce petit championnat est terminé, les résultats sont les suivants :

1° Lycée Beau Jardin : 16,44 /20

2° Lycée la Haie Griselle : 15,92 /20

3° Lycée Louis Lapicque : 15,89 /20

4° Lycée St Pierre Fourrier: 15,24 /20

5° Lycée JBS Chardin: 13,14 /20

6° CFA d’Epinal: 12,43 /20

7° Lycée André Malraux : 12,12 / 20.

*La finale est programmée le 27 mars 2015 à l’Espace Lac de Gérardmer à 18 h.

Elle mettra en lumière : le Lycée Beau Jardin et le Lycée de la Haie Griselle.

*Le sujet de la première épreuve est le suivant: 

« La réinvention d’un Service National serait elle profitable à notre société ? »

Les jonquilles seront cueillies sur place… comme par habitude.

La conclusion est l’œuvre de l’organisateur en chef François Laubacher :

« à celles et ceux qui préfèrent le bien dit, bien exposé, bien léché, bien répondu, qui respectent l’auditoire, qui se donnent du mal pour expliquer et se faire comprendre et qui pourfendent tout ce qui dessert leurs idées:  le bâclé à grande ou petite vitesse le mal mâché, mal léché, mal dit, incompris inaudible… bref tout ce qu’on ne veut pas entendre… ! ».

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *