Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Cornimont – Un camion de livraison bloqué par la… neige dans la montée du Grand-Ventron Témoin de l'incident, Gaston Curien pousse ici un coup de gueule.

image_pdfimage_print

Par Gaston Curien, dit ‘’Tonton Reporter ‘’. 

Ce vendredi à midi, Gaston Curien, telle une hirondelle arrivée aux Hayes (n’en déplaise à certains spécialistes) à Cornimont depuis le lundi de Pâques, avait décidé d’aller déjeuner avec sa famille à l’Auberge du Grand-Ventron, son pèlerinage printanier. Parti de Cornimont sur les coups de 11 heures 00, quelle ne fut pas sa surprise de se voir bloqué à 500 m du sommet, par un camion de livraison embourbé à cause d’une malheureuse tache de neige d’une longueur de 10 mètres linéaires.

Ce pauvre routier se démenait depuis deux bonnes heures pour dégager sa monture. Au bout de quelques minutes après son arrivée, un responsable (garde) du Parc des Ballons était sur place sans aucun moyen de dégagement malgré sa voiture à quelques mètres (pelle ou autre), se contentant de répondre à notre journaliste retraité qui s’inquiétait de la non-présence de panneau de signalisation en amont, que « c’était de la faute du maire de Cornimont ».

Fervent défenseur du massif depuis toujours, Tonton Reporter lui répondit que cette dernière étant pour la libre circulation de ses concitoyens, il était hors de question pour elle de barrer cet accès à la Chaume. Etant d’accord que lorsque la route est obstruée sur plusieurs centaines de mètres, il y ait interdiction de circuler mais pas à cause d’une mini zone, cela devient de la provocation.

A cause de certains têtus (payé par les deniers publics), cela aurait pu tourner à la catastrophe : imaginez qu’un marcheur ait fait un AVC dans cette zone et que les pompiers de Cornimont soient intervenus par la même route que votre témoin. Et bien, cette personne aurait pu perdre la vie, n’en déplaise à certains. Bravos Mesdames, Messieurs les décideurs, continuez dans cette voie, le Grand-Ventron ne sera bientôt qu’une zone sinistrée. Mais au fait, où sont les grands défenseurs du massif ?

Un homme aujourd’hui constate la bêtise de certains : le propriétaire des lieux qui en cette période de vacances perd plusieurs clients par jour.

Pour conclure, votre serviteur a dû faire un détour de 30 km par Ventron pour déjeuner, contrainte compensée heureusement par un excellent repas. Je ne vous parle pas des arbres coupés le long de l’accès, de quoi provoquer nombres d’accident. Au fait, pouvez-vous me dire le budget de la réserve du Grand-Ventron et le nombre de ses employés ?

Tonton Reporter.




7 réactions sur “Cornimont – Un camion de livraison bloqué par la… neige dans la montée du Grand-Ventron

  1. JLD88

    Dis Tonton, pourquoi t’as pas préféré garer ton destrier et faire les derniers 500m pédibus, plutôt que de produire du CO2 pendant 30km supplémentaires ? :-))) Même si sur le fond…

    répondre
    1. Tonton Reporter

      Primo, je risquais une prune de 135 € pour stationnement interdit, secundo si tu veux ma sciatique OK je passe sur le billard à Colmar le 27 mai prochain

      répondre
  2. ep

    Mais ou est l’aedmv qu’elle est la position de l’association? Il est bien regrettable de voir que les bobos qui ne vivent pas sur place décident de limiter l’accès a des lieux pourtant ouvert et respectés par les habitants de nos vallées. De plus quand il est question de la sécurité des promeneurs elle ne semble pas prioritaire à ces technocrates decideurs en fauteuil. Gageons que ce pavé dans l’ocean de la bêtise fasse bondir nos politiques nouvellement élus

    répondre
  3. Stef

    Tous ceux qui gravitent autour du Grand Ventron savent très bien que cette tâche de neige perdure très souvent jusque début mai et que ça ne passe pas en voiture par Cornimont avant cette date et ce avec où sans camion en travers………
    Ne peux être surpris que celui qui le veux bien !!!

    répondre
  4. papi

    ça me rappelle l’année dernière le semi qu’il avait fallu sortir de là en plein hiver, après avoir fait trop confiance à son GPS !

    répondre
  5. le chipoteur

    à tous ceux qui connaissent bien l’endroit, plutôt que de laisser des commentaires  » après coup  » et de rejeter la faute en ricochet sur le chauffeur, la commune, les élus … , rien ne vous empêche de faire un panneau et de le planter au départ de la route pour expliquer la situation ! je suis persuadé que depuis cet incident d’autres ont du rebrousser chemin. Y’a un moment pour parler et un … pour agir 😉

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *