Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Annie Aucante dénonce « une augmentation exorbitante des tarifs à la maison de retraite »! Elle nous adresse un courrier à propos de l'augmentation des tarifs.

image_pdfimage_print

Annie Aucante, membre du Conseil de Vie Sociale de l’EHPAD de La Bresse, nous adresse un courrier à propos de ce qu’elle qualifie « une augmentation exorbitante des tarifs ! ». Nous publions son courrier ci dessous sous la responsabilité de son auteur.

« Les résidents de la maison de retraite (EHPAD) de La Bresse viennent de recevoir leur facture pour le règlement des redevances de février et mars 2015. Celles-ci ont augmenté de 6 % en moyenne, ce qui représente 77 € en moyenne par mois soit 924 € par an. Pour des résidents dont les revenus mensuels très modestes couvrent à peine leurs besoins, cette situation n’est plus supportable. Il est regrettable que cette augmentation n’ait fait à ce jour l’objet d’aucune explication sérieuse de la part de la maison de retraite.

Que s’est-il donc passé, quelques explications :

Chaque année, le CCAS gestionnaire de l’EHPAD (établissement habilité à l’aide sociale) doit établir son budget prévisionnel et le soumettre au Conseil Général des Vosges qui sur cette base valide ou non le prix de journée proposé.

Fin 2014, le CCAS a présenté un budget dans lequel la proposition d’augmentation du prix de journée était de 26 € soit 2,2 % en moyenne par mois.

Cette augmentation déjà importante, justifiée par les travaux entrepris à l’EHPAD, avait été modérée par la reprise d’une provision. Cette dernière avait été constituée par anticipation dans ce but. Le Conseil Général a refusé de prendre en compte cette provision et a imposé au CCAS l’augmentation de 6 % des tarifs.

Le motif avancé est l’harmonisation des tarifs (par le haut) des maisons de retraite du département.

Ce motif est particulièrement fallacieux et ne présente aucune justification légale. Chaque établissement a sa propre histoire, et celui de La Bresse a bénéficié au moment de sa fondation de deux importantes donations privées qui ont permis a ses gestionnaires d’appliquer les tarifs les plus bas du département. La maison de La Bresse a montré depuis son ouverture que l’on pouvait accueillir dignement nos aînés a un prix adapté à leurs faibles ressources. Cette gestion exemplaire au profit des résidents gênerait-elle le Conseil général ?

Une réunion ordinaire du conseil de vie sociale (CVS) se tiendra mardi prochain 28 avril à 14h à l’EHPAD. Je m’étonne que l’ordre du jour ait oublié ce point essentiel, alors qu’il est dans les attributions du CVS de traiter des questions tarifaires.

Cette question de l’augmentation exorbitante des tarifs est d’autant plus urgente à traiter qu’une fenêtre légale existe pour tenter de l’annuler auprès du tribunal interrégional de la tarification sanitaire et sociale.

Dans la situation actuelle de crise que nous connaissons, nous comprendrions difficilement qu’il faille imposer à nos aînés une charge financière supplémentaire, que la plupart d’entre-eux ne pourra assumer. Une solution alternative avait été anticipée et peut être appliquée sans que l’équilibre financier de l’EHPAD ne soit mis en cause ».

Annie Aucante
Membre du Conseil de Vie Sociale de l’EHPAD de La Bresse

 




Une réaction sur “La Bresse – Annie Aucante dénonce « une augmentation exorbitante des tarifs à la maison de retraite »!

  1. marie

    la solution de famille d’accueil peut être une solution pour certains, voir site famidac ; c’est moins onéreux et plus familial et suivi par le conseil général ,ce nouveau concept prend de l’ampleur dans toute la France.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *