Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Donner son sang, jeudi 9 avril, de 16 h à 19 h Au centre socioculturel.

image_pdfimage_print

Article participatif de Denis Philippe.

L’Etablissement Français du Sang de Lorraine-Champagne sera présent ce prochain jeudi 9 avril pour une collecte de dons du sang. Rendez-vous est donné de 16 h à 19 h au centre socioculturel. Faire un don du sang, c’est partager un geste citoyen et vital.

La transfusion sanguine demeure indispensable pour le traitement de nombreuses maladies. Chaque jour, l’Etablissement Français du Sang de Lorraine-Champagne organise plusieurs dizaines de dons de sang.  Une nouvelle étape est ainsi programmée à Saint-Nabord.

L’EFS Lorraine-Champagne intervient auprès des populations de six départements : Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges, Haute-Marne et Aube. Les poches de sang ainsi récoltées sont distribuées dans 80 établissements de santé (hôpitaux et cliniques des deux régions).

L’Etablissement de Lorraine-Champagne exerce également une activité de laboratoire en Immuno-hématologie afin de répondre aux demandes d’examens biologiques de nombreux patients.

La présidence de l’association pour le don de sang bénévole de lorraine-Champagne est assurée par Mme François Didier, résidant à Gérardmer. Début février, L’EFS de Lorraine-Champagne a ouvert un nouvel espace de prélèvement Boulevard Lobau à Nancy.

Au niveau national, l’Etablissement Français du Sang est présent sur l’ensemble du territoire (dont DOM) avec ses 149 centres de prélèvements et quelques 40.000 collectes mobiles.Il se présente comme l’opérateur unique en matière de transfusion sanguine (l’EFS a le monopole depuis 2000).

L’Etablissement Français du Sang est ainsi le garant de la sécurité de la chaîne transfusionnelle, du donneur au receveur. Il contribue à soigner un million de malades chaque année en recueillant tous types de dons (sang, plasma, plaquettes, mais encore don de la moelle osseuse et le don de sang placentaire).

Faire un don du sang constitue trois étapes simples : accueil d’identification et questionnaire médical, rencontre avec un médecin, prélèvement du don par une infirmière. Une collation est ensuite offerte. Pour un 1er don, se munir d’une carte d’identité.

Aujourd’hui, aucun produit ne peut se substituer au sang humain. Accomplir ce geste citoyen du don est vital pour des milliers de malades.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *