Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Grégory Grunenwald vice-champion de France « Elite » de force athlétique

image_pdfimage_print

 

Article participatif de Denis Philippe.

La finale du championnat de France « Elite » de force athlétique s’est déroulée comme prévu à Port La Nouvelle. Le Physic-Club navoiriaud y comptait trois compétiteurs. Grégory Grunenwald a brillé dans cette compétition qui regroupait, comme son nom l’indique, l’élite française des pousseurs de fonte…

Alors qu’il est déjà sacré vice-champion de Lorraine 2015 en catégorie 74 kg aux trois mouvements, Grégory Grunenwald vient de réitérer sa performance au niveau national en décrochant la 2ème place sur le podium à Port La Nouvelle, dans l’Aude.vec un total de 565 kg, il ajoute ainsi 20 kg à son précédent record obtenu au championnat de Lorraine. Un troisième essai à 197,5 kg au squat lui aurait par ailleurs permis de battre le record de France sur ce mouvement, mais il n’a malheureusement pas été validé. « La faute a sa flexion de jambes qui n’a pas suffisamment dépassé l’horizontale requise pour la validation » nous a confié Gérard Grisward, le champion national en catégorie Master.

Il faut effectivement écrire qu’à ce niveau de compétition, l’application du règlement est très stricte. Cela étant, pour sa 1ère participation à ce championnat de France, Grégory Grunenwald peut être fier de son titre de vice-champion national, un nouvel accessit qui honore, une fois de plus, le club cher au président Tanguy Nappé.

 

Malgré la force qui est en eux…

 

Parmi le trio de compétiteurs représentant le Physic-Club à cette finale de championnat national « Elite », David Cuny, en catégorie des moins de 93 kg a manqué de réussite. A l’issue de trois tentatives au squat qui furent sanctionnées de trois échecs, l’athlète a du renoncer. Là encore, il fut question d’une flexion de jambes insuffisante .

Un peu regrettable, d’autant que cette barre à 225 kg était logiquement à sa portée. Pour preuve, à l’entraînement, David Cuny avait passé sans problème une barre…  à plus de 300 kg ! Le stress de la compétition a sans doute joué en sa défaveur…

Quant au poids plume du trio, Cédric Jeannin, en catégorie des moins de 66 kg,  il a terminé à la 6ème place en laissant tout de même derrière lui trois concurrents. Il faut aussi préciser qu’il est passé à côté du record de France au développé couché pour un manque de… 500 grammes. Forcément, c’est rageant !

Mais une chose est sûre : en cette 1ère partie d’année 2015, le Physic-Club navoiriaud totalise déjà un champion de France en Master et un vice-champion de France en Elite.

Matière à porter un peu plus haut encore les couleurs du club. A Saint-Nabord, l’on peut en être fier !

 

Merci à Gérard Grisward pour sa collaboration au présent article.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *