Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – « Un mode de consultation pas très démocratique » selon Daniel Vincent

image_pdfimage_print

Article participatif de Denis Philippe.

Ainsi que nous l’annoncions en seconde partie de soirée de mercredi, le budget primitif communal a donc été voté en seconde présentation au cours d’une séance de conseil fortement animée. Il n’y a eu aucune modification du dit budget par rapport au document rejeté le 9 avril et par conséquent pas de nouveau débat en commission des finances. Le maire a simplement utilisé un mode de consultation individuelle jugé « pas très démocratique » de l’avis de la minorité municipale.

Daniel Vincent interroge alors le maire en ces termes : « vous nous avez demandé par mail si on avait des modifications à formuler, ce mode de consultation individuelle n’est pas très démocratique ». Réponse du maire : « le 9 avril, je vous ai posé la question afin de savoir ce qui n’allait pas dans le budget et je n’ai pas eu de réponse. Pour cette raison, je vous ai consulté par mail. »

Autre élue de la minorité, Annie Montésinos lui rétorque alors : « on ne vous a pas entendu, votre micro ne fonctionnait pas. De toute façon, il aurait fallu impérativement réunir la commission tout comme il aurait été honnête de nous consulter. Vous arrangez vos petites affaires ». Réplique de Daniel Sacquard : « il n’y a pas de petites affaires ». Et à Annie Montésinos de rebondir : « ce ne sont pas des réponses, mais des pirouettes ».

Daniel Vincent a également fait part de ses inquiétudes en regard des charges de personnel : « l’inscription de 1,8 million d’euros traduit une marge de 117.000 € pour ce chapitre. Est-ce normal que l’on tolère au-delà de 100.000 € ? Il y a pas ma l de contrats sur la commune qui seront titularisés. On va exploser ! » Réponse de Patricia Douche, 1ère adjointe : « il n’y aura pas forcément d’embauches concernant les contrats ».

Au niveau de la Communauté de Communes, Daniel Vincent demande à la suite : «concernant le refus de rattachement de la commune de Saint-Amé à la CCPHV, les conseils municipaux de chaque commune adhérente seront t-ils consultés ? ». Oui, précise le maire. « Alors, pourquoi n’a t-on pas été invité à le faire ce soir ? » ajoute l’élu de la minorité. « Ce n’est effectivement pas à l’ordre du jour » indique le maire.

Autre son de cloche venant cette fois de Valéry Audinot, autre conseiller de la minorité : « on n’a toujours pas de compte-rendus de travaux du 1er trimestre, pas de communications, j’ai pas envie de réitérer cette question à chaque conseil municipal ». Julien Balland, adjoint à la communication précise alors « il y aura des compte-rendus informatifs dans le prochain bulletin trimestriel ». Mais pour Valéry Audinot, « une rétro-projection en fin de conseil permettrait d’avoir une meilleure vision des choses et des explications dont pourrait également profiter le public présent ».

Affaire entendue ? Dans tous les cas, il n’y a eu aucun compte-rendu de commissions au cours des deux derniers conseils municipaux. Et le bulletin municipal du 1er trimestre n’est toujours pas arrivé dans les boîtes aux lettres alors que voici déjà venir le mois de mai…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *