Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Le conseil départemental étudie la situation du carrefour des Graviers Les responsables de la pétition vont être reçus par l'institution départementale.

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Deux personnes ont trouvé la mort en un an et demi au carrefour des Graviers. Un automobiliste de 80 ans en décembre 2013 qui avait refusé la priorité et un motard de 34 ans en mars 2015, percuté par un automobiliste de 80 ans qui lui a refusé la priorité.

Ce nouvel accident mortel a suscité une profonde émotion. Une semaine plus tard, plusieurs centaines de motards et d’anonymes s’étaient rassemblés pour rendre hommage à ce père de famille de 34 ans. Parallèlement, des pétitions, afin que le carrefour soit modifié en rond point, avaient été déposées chez les commerçants. Elle ont recueilli des centaines de signatures.

Cette mobilisation trouve une oreille attentive au sein du conseil départemental des Vosges, propriétaire de la route. D’une part, les services compétents recevront sous peu les proches du motard décédé et les responsables de la pétition. D’autre part, le président François Vannson rencontrera Didier Declercq, le directeur des routes du conseil départemental, pour discuter de l’avenir du carrefour des Graviers.

Il faut savoir que l’ancienne municipalité en place de 2008 à 2014 avait alerté les services de l’institution départementale sur la dangerosité du carrefour des Graviers. Trois accidents graves se sont produits sur les cinq dernières années en 2011, 2013 et 2015.

“Des mesures de vitesse ont été prises et un calcul de visibilité des voies secondaires c’est-à-dire des voies qui traversent la Départementale 43 et le résultat était dans la norme” précise le service communication du CD 88. “ De plus, le calcul de visibilité des voies secondaires à partir des vitesses mesurées était dans la norme. On a laissé passer les élections et on va revenir sur le terrain pour étudier la situation”.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *