Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Le Sénateur Daniel Gremillet obtient un engagement complémentaire du Ministre Emmanuel Macron sur la couverture numérique des territoires Afin de résoudre, d’ici la fin 2017, la résorption des zones grises et blanches sur le territoire national.

image_pdfimage_print

Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, obtient un engagement complémentaire du Ministre Emmanuel Macron sur la couverture numérique des territoires.

Photographie : Sénat.

Un amendement, co-signé par le Sénateur Daniel Gremillet, déposé par le groupe UMP du Sénat visant à résoudre, d’ici la fin 2017, la résorption des zones grises et blanches sur le territoire national a été repris par le gouvernement lors de l’examen en séance publique du volet investissement du projet de loi sur la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

Les sénateurs se sont lancés dans un long débat sur l’amélioration de la couverture en téléphonie mobile du territoire.

Sensibilisé très régulièrement par les entreprises, les collectivités et les particuliers à la fois sur le déploiement internet en très haut débit et sur les réseaux mobiles, Daniel Gremillet s’est à nouveau fait l’écho des territoires privés de couverture numérique demandant «des engagements complémentaires du Gouvernement pour l’équilibre des territoires».

Reconnaissant que «l’amendement du Gouvernement est une avancée» – il doit renforcer l’action des opérateurs, de l’Etat et des collectivités locales pour assurer à tous l’accès au réseau mobile – Daniel Gremillet a tenu à interpeller le Ministre Emmanuel Macron sur «la situation des entreprises situées en périphérie, non en centre-bourg, menacées faute d’accès au réseau !». Il a ainsi insisté sur la nécessité d’aller plus loin en matière d’aménagement numérique en appréhendant le territoire dans son ensemble. « Il faut regarder l’activité globale sur notre territoire, on ne peut se limiter aux centres-bourgs», a-t-il indiqué.

Le volet numérique quasiment inexistant dans le texte initial du projet de loi a été largement complété lors de l’examen au Sénat. «On ne peut laisser de côté le numérique, confie le Sénateur Daniel Gremillet, parce qu’il est devenu un des principaux relais de la croissance économique».

Lors des questions d’actualités au gouvernement, le Ministre de L’économie et des finances a renouvelé son engagement en faveur des zones blanches «imparfaitement mesurée» exposant un cofinancement état et collectivités territoriales et le bénéfice du FSN (Fonds national pour la société numérique) pour remédier à cette situation.

Plus d’infos : www.senat.fr

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *