Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Climat – Des orages dans le nord-est ce mercredi soir

image_pdfimage_print

Ce mercredi, Meteonews prévoit l’occurrence de forts orages sur les régions du nord-est de la France. Ces derniers pourront générer des chutes de grêle, des bourrasques de vent et d’intenses précipitations. A l’arrière, le temps redeviendra bien frais et maussade, avec le retour de la neige dès 1300 ou 1500 m dans les Alpes vendredi ! Christophe Mertz, météorologue à Meteonews, vous livre la prévision détaillée de cette météo qui joue les « montagnes russes ».

La France est soumise depuis plusieurs jours à une masse d’air subtropicale et à un temps véritablement estival particulièrement précoce. Les premiers 30 degrés de l’année ont été atteints avec 15 jours d’avance à Strasbourg hier mardi avec 31.1 °C. Un premier thalweg a d’ailleurs déjà généré une dégradation orageuse marquée hier mardi sur l’ensemble de l’Allemagne et jusqu’en Alsace-Moselle avec parfois de forts orages rotatifs accompagnés de grêle. Ce passage perturbé a permis l’intrusion d’air sec plus frais sur le nord-ouest de la France jusqu’à la Champagne et le Luxembourg, tandis qu’une masse d’air beaucoup plus humide et chaude va à nouveau remonter du sud-ouest en direction de la Bourgogne puis de l’Alsace ce mercredi. Une profonde convergence des vents va dès lors s’établir à l’interface de ces deux masses d’air là où va se creuser une petite dépression de surface, pendant qu’une nouvelle perturbation d’altitude circulera sur la mer du nord et l’Allemagne. L’ensemble de ces éléments, combinés à une instabilité particulièrement forte (plus de 3000J/kg) seront ainsi propices au déclenchement d’orages localement violents entre le Val de Saône, le Jura, les Vosges, l’Alsace et la Bourgogne.

Ce mercredi matin et encore en mi-journée, le temps restera calme et très ensoleillé sur ces régions. De fait, ce fort ensoleillement diurne ne fera que renforcer l’instabilité avec une grande quantité d’énergie qui va s’accumuler près du sol et qui sera dès lors disponible pour les orages. Les premiers foyers orageux pourront alors éclater de façon aléatoire et anarchique sur la Bourgogne, la Franche Comté et les massifs (Vosges, Jura et Alpes du Nord) dans le courant de l’après-midi. Bien qu’isolés, ils pourront donner de fortes et grosses chutes de grêle (le diamètre potentiel des grêlons pourra atteindre 3 à 5 cm), des pluies très intenses ainsi que de fortes rafales de vent très localement supérieures à 100 km/h. Ces orages auront ensuite tendance à se multiplier tout en progressant vers l’Alsace où ils prendront un caractère excessivement pluvieux. Des cumuls de 30 à 50mm en une ou deux heures sont envisageables. De la grêle et de fortes rafales de vent resteront encore possibles. D’autres orages plus isolés mais non moins forts pourront encore sévir sur les Alpes du Nord ou près du Jura. Il faudra attendre la fin de nuit pour que cette activité orageuse s’évacue et s’éteigne lentement en direction du sud de l’Allemagne et du nord de la Suisse.

Retour à un temps plus frais et humide en fin de semaine

L’épisode orageux de ce mercredi annonce un changement de temps plus profond à venir sur la France. Dès jeudi, une perturbation pluvieuse traversera le pays d’ouest en est avec une baisse drastique des températures. Des orages parfois encore assez forts et très pluvieux seront encore possibles près des Alpes jeudi après-midi et soir. Sur certaines régions, on perdra 10 à 15 degrés en 48 heures ! A l’arrière de cette perturbation, de l’air froid pour la saison s’engouffrera jusque sur la moitié sud du pays avec un isotherme 0 °C qui s’abaissera localement jusqu’à 1500 m ! Ainsi, la neige pourra faire un retour remarqué sur les Alpes du Nord durant la journée de vendredi et ce, à des altitudes comprises entre 1300 et 1500 m ! En plaine, les maximales peineront à dépasser 14 à 17 degrés sous un vent de nord ou nord-ouest bien frais pour la saison, et ce, sur l’ensemble du pays. Heureusement, ce temps frais ne devrait pas durer et une timide amélioration, aussi bien coté ciel que du coté des températures, s’amorcera dès samedi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *