Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Polémique – Des inscriptions « France »-« Elsass » dans les cols vosgiens ! Des inscriptions au sol dans chaque col.

image_pdfimage_print
La route des Crêtes à l’entrée de La Bresse.

Dans le Haut-Rhin, les principaux points d’accès entre l’Alsace et la Lorraine ont été marqués au sol au niveau de la limite départementale, de la frontière pour d’autres. « France » d’un côté, « Elsass » de l’autre.

C’est ainsi que les inscriptions ont fleuri ces derniers jours dans les cols de Bussang, d’Oderen, de Bramont, de la Schlucht, du Calvaire, du Bonhomme, de Sainte-Marie-aux-Mines. Mais aussi sur la mythique route des Crêtes.

Que faut-il comprendre ? Que les  Vosgiens/Lorrains ne sont pas les bienvenus en Alsace ? Qu’il faut interdire toute entrée d’Alsaciens dans les Vosges, ou de Lorrains dans le Haut-Rhin ?

N’oublions pas que notre beau massif nous unit !




47 réactions sur “Polémique – Des inscriptions « France »-« Elsass » dans les cols vosgiens !

    1. Estelle

      Qui vous dit que c’est des Alsaciens qui ont fait ça ??? Ça peut être des Lorrains qui pensent que l’Alsace n’est pas la France donc qu’elle n’a rien à faire avec la Lorraine .D’ailleurs dans le reportage ils disent bien qu’ils ne savent pas si c’est des Alsaciens ou des Vosgiens.

      répondre
    2. Hans Tschaen

      Pourquoi parler d’Allemagne ? il n’y a pas marqué « Deutschland » ou « Reichsland Elsass-Lothringen ».

      répondre
    3. kenck

      Faut pas en vouloir aux alsaciens, il veulent juste défendre leur région et n’ont nullement une quelconque haine contre les lorrains ou toute autre région.
      L’Alsace est ouverte à toutes les cultures.
      Il faut juste relire son histoire et ses particularités et on comprendra mieux certaines actions.

      répondre
    4. Mathieu

      Si on le leur demandait, peut-être que c’est ce qu’ils choisiraient ? Non sérieux, je ne le crois pas. Mais le fait est que beaucoup d’Alsaciens n’apprécient pas cette fusion forcée, même s’ils n’ont rien contre leurs voisins lorrains.

      répondre
    5. Manny

      Cela n’a rien a voir , juste que nous en Alsace ont a été tellement pris pour des…………… et que nous ne voulons pas de cette grande région, car se que Messieurs Walls et Hollande voudrais,(avec tous ceux qui ont voté cette loi ) est tous simplement diviser pour mieux règner et se metre encore plus d’avantage en poche. Il disent vouloir faire des economies ? alors qu’ils commence par prendre a chaque Sénateur, Député Ancien Président a la retraite et actif 3 000€ de leurs indemnitée , et vous constaterez que l’adition est d’environ : disons 2 000 député = 6 000 000€ plus 348 sénateurs(11 416€ net par mois( 3 972 768€ chaque mois en salaire) donc ont leurs prend 3 000 a chaqu’un = 1 044 000€ plus tous a la retraire encore une fois la même somme sa fait en tous plus de 8 000 000 € par mois et par années environ 100 000 000€ d’économie . Alors Réveillez vous et battez vous a nos coté pour changer la donne

      répondre
      1. Curnonsky

        100 000 000 pour un état c’est de la petite monnaie, le déficit publique de la France s’élève à 200 000 000 000, plus de 2000 milliards d’euros depuis Décembre 2014, c’est clairement pas avec 100 misérable millions qu’on va régler quoi que ce soit. Et il faut aussi arrêter le « touspourris », nombre d’élus font leur travail correctement et justifient tout à fait leur indemnités. Je ne dis pas qu’une réforme du Sénat ne serait pas utile, mais par pitié cessons le populisme de bas-étage voulez-vous ? Vous seriez Sénateur, ou ex-président, je serais sur que vous ne cracheriez pas dans la soupe si on vous versez 1 million par an.

        répondre
    1. rogers

      Les basques ,les bretons, les corses et les catalans veulent leur indépendance alors pourquoi pas » Elsass frei » . c’est tout à fait compréhensible .Ils ne veulent pas de ces Vosges sinistrées qui ne leurs apporteront rien, sinon des chômeurs .Quand à la « Grenze »,dans cette Europe, soit disant unie,le passage d’un pays à l’autre et encore bien souvent matérialisé . c’est ce que l’on appelle la mémoire où l’histoire . Rien de choquant là dedans .

      répondre
        1. rogers

          TU connais bien mal ta géographie Edouard je ne sais comment , Grosse Pierre c’est pas dans le Tarn et Garonne.
          Allez hopla ,si on se connait,viens boire une chôppala à la maison .

          répondre
  1. Diemert

    Je n’approuve pas ces ecrits qui délimitent la Lorraine de l’Alsace car je suis native de Strasbourg (Bas-Rhin) mais ceci dit je suis pourtant domiciliée et je vis dans les Vosges car cette région et toute aussi belle et riche en culture que l’Alsace!

    répondre
  2. Diemert

    La Lorraine et l’Alsace se sont battus longtemps pour redevenir Francais hors aujourd’hui point de vu économique y a pas à dire les Alsaciens sont clairement bien supérieurs aux Lorrains. C’est normal que l’on puissent ne pas etre d’accord contre un ralliement de departement qui n’ont pas la même puissance économique!

    répondre
  3. marie

    Vosgiens ou lorrains viennent nombreux marcher dans les VOSGES et les Vosges c’est quoi la LORRAINE ,tout comme les Lorrains viennent marcher en Alsace . Vive la foret qui calme les conneries .

    répondre
  4. Hans Tschaen

    J’ajoute qu’on voit clairement sur les photos que l’un des marquages est situé entre la Moselle et la Meurthe et Moselle. C’est donc pas les Vosgiens qui sont ciblés et ça ressemble plus à une action d’indépendantistes Alsaco-Mosellans. Et la photo du camion, quel intérêt ?

    répondre
  5. Walther

    Ceux qui ont fait cela ont réussi leur coup,on en parle. Dommage qu’ils aient écrit France et non Lorraine cela eût été plus juste.

    répondre
    1. Hans Tschaen

      En aurait-on parlé autant s’ils avaient marqué Lorraine ? le doute est permis. Mais dans la logique vous avez raison.

      répondre
  6. Seb

    Pourquoi quand les Bretons écrivent le nom de leurs villes en Breton, c’est sympa, les Auvergnats c’est pittoresque, les Basques c’est pour les touristes, les Provençaux c’est pour l’accent qui chante, les Corses parce qu’ils sont fiers et les Alsaciens parce qu’ils sont fascistes, allemands, nazis, stupides, irrespectueux, insolents, inhospitaliers, débiles, rétrogrades, SS et j’en passe?
    Je suis Alsacien, et je ne suis pas d’extrême droite. J’aime la démocratie, et à ce titre, je demande que nos élus respectent les peuples.
    A titre d’information, je suis de mère Vosgienne et de père Alsacien.
    J’aime l’Alsace, les Vosges, et la France.

    répondre
  7. elsass'man

    Les alsaciens n’ont rien contre les Lorrains, loin de là. Mais entre la réalité et ce que l’on veut faire croire (notre gouvernement d’amateurs manipulateurs et bon nombre de médias à leur solde) il y a un gouffre.
    Face à la surdité de nos dirigeants nous n’avons pas le choix que d’employer de telles actions …. Et c’est bien loin d’être fini ! Vive l’Alsace et Vive la Lorraine !

    répondre
  8. Citadelle

    Et c’est reparti pour un tour!!!!!! Je vis en Alsace, mon cher papa est Ardennais et ma chère maman est Allemande, alors vos histoires ridicules de frontière entre Alsace, Lorraine, Vosges, etc…… me donnent envie de vomir, comme a dit un grand chef indien  » Comment voulez vous que les blancs et les rouges soient d’accord, si les blancs ne sont pas d’accord entre eux » voilà tout est dit ! Il y a une planète TERRE et c’est tout, et ELLE a un grand besoin de protection ! Grand bien vous fasse de vous quereller !

    répondre
  9. Hans Trapp

    VIVE L’ALSACE IMMORTELLE. VIVE L’EXCEPTION CULTURELLE ALSACIENNE. Et meilleures salutations à nos amis d’Outres-Vosges.

    répondre
    1. elsass'man

      avant d’insulter ceux qui ont fait cela essaie deja d’en comprendre les raisons … Mais peut etre as tu l’esprit trop limité et fais partie de ces moutons qui suivent les décisions aberrantes de nos chers gouvernants

      répondre
  10. la sundgauvienne

    moi je dis « Bravo les gars ». Il ne faut surtout pas voir de la haine contre les lorrains. Rien à voir. C’est contre ce fichu gouvernement et ses idées à la con. C’est pour montrer qu’on ne veut pas de cette grande region. Ils nous imposent des réformes sans même se pencher sur notre histoire. Et je parle pour nous alsaciens, mais aussi pour les bretons, les savoisiens… La France, monsieur Valls, n’est pas uniforme et ne le sera jamais. La France est riche de l’assemblage de petits pays, qui apportent chacun des atouts à la France. Je pense qu’il serait gra’d de faire une réforme pour aller vers un pays fédéral. Qu’enfin ce gouvernement (et les autres) accepte de reconnaître les peuples minoritaires qui forment se pays. Voilà notre souci.

    répondre
  11. saverne en france

    Oh lec !! c’est cholie cette peinture bravo prima chaime bien
    Il a oublié le col de saverne. En fait pas pire que les tags du tours de France, 5 averses et il ni restera rien.

    répondre
  12. WEISS Christian

    « Elsass frei » et tous ces mouvements régionalistes ne représentent certainement pas la majorité des habitant-e-s de cette région et celles et ceux qui y ont leurs racines. La PEUR de perdre une « identité « , une « culture » rhénane, surfe sur la vague d’une illusion d’imposer une vision qui se voudrait majoritaire, mais elle repose sur quoi ? Imaginer que par un réaménagement ADMINISTRATIF, on « tue » culture et identité c’est imaginer qu’on puisse vider la mémoire de nos cerveaux comme on viderait le disque dur d’un ordinateur. Le territoire Alsace a changé plusieurs fois déjà de nationalité sans pour autant perdre ses spécificités. Alors, que la région administrative évolue, c’est une chose (voir le fédéralisme allemand ou cantonal suisse), mais cela n’enlèvera en rien nos particularités culturelles. Pour ce qu’il en est de la « gouvernance », ma foi, là on est dans autre chose et la démocratie se vit localement, dans une petite ou grande région. Ce débat là est sûrement à mener et est réel, mais il n’a rien à voir avec la peur de croire que l’Alsace en tant qu’identité culturelle va disparaître.

    répondre
    1. Hans Tschaen

      Il n’existe pas de mouvement régionaliste nommé « Elsass Frei », c’est simplement un slogan.
      Quant à dire qu’un réaménagement administratif ne change rien, le Français est la langue administrative de l’Alsace… et le dialecte a pratiquement disparu en 50 ans. Que dire de la défense culturelle de l’Alsace au sein d’un regroupement de 3 régions dont 2 qui n’en auront rien à foutre ?
      L’Alsace est une région à taille humaine, une région où le terme proximité a tout son sens. L’ALCA c’est 5 millions d’habitants, 400km de long et des élus qui ne représentent personne et qui toucheront des indemnités plus importantes. Voilà la réalité…

      répondre
      1. vosgesaprem'

        Vous me faite bien rire cher Hans!!!! (houuu…. c’est super français comme prénom ça…………….)
        L’argument majeur de ce TROUPEAU de pseudo indépendantistes ALSSASSIEN est la peur!!!! viscérale!!!! de perdre!!!! TOUS les AVANTAGES!!!! octroyés par La France (je ne peux pas souligné, dommage…) à cette peuplade qui nous coute autant sinon plus cher ques les anciennes colonies!
        Ah ben tiens! C’est peu être considérée comme une colonie l’ALSSASSE…. Ca explique tout du coup!
        Ceci étant. De quel droit vous permettez vous d’affirmer que la culture nous n’en avons rien à foutre? De quel droit???
        Et pour finir, si votre région est ce qu’elle est aujourd’hui au niveau économique, vous ne le devez qu’à tous ces véreux de politiciens qui ont gouverné (souligne) et qui gouvernent encore votre contrée teutonique. Point.
        Je ne comprendrais jamais pourquoi la France c’est battu pour l’Alssasse, à moi que ce ne soit juste pour l’aspect visuel de l’hexagone………

        répondre
  13. laraque

    Faut-il être bête, nous sommes tous Français !!! et moi native de Plainfaing ( Vosges ) j’aime autant l’ Alsace que mes Vosges , pour moi ça ne fait pas de différence ! vive tout le monde !!!

    répondre
  14. Mar

    Moi je suis mariée à un Lorrain et je suis Alsacienne.J’adore les Vosges et cela vas faire 19 ans que en tant que Strasbourgeoise , j’habite et je travail à 100 m des Vosges,des vosgiens que je côtoie tous les jours.Certains sont même devenus des amis.Nous sommes en 2015 et je crois que nos anciens ont assez souffert de ceux conflit qui dissociais L’Alsace de la France.Arrêtons cette ergotisme.Je crois qu’a l’heure actuelle il ce passe des choses beaucoup plus grave dans notre pays.

    répondre
  15. CURE

    Bienheureux les citoyens qui, dans un monde où on laisse mourir les pauvres hères qui tentent de venir échapper à la misère en Europe, dans un monde où l’on se goberge de vendre les meilleurs outils pour descendre son prochain (rafales et autres), dans un monde où on laisse monter les extémismes de tout poil, prennent le temps d’utiliser les deux ou trois neurones dont ils disposent pour aller écrire des âneries régionalo nationalistes sur les routes.
    Belle dépense d’énergie, d’ailleurs moi qui la commente, je me demande si je ne suis pas le plus c… dans l’affaire. Allez, bon dimanche quand même hop la, gros !

    répondre
  16. Le Goff

    Elsass… Economiquement sûrement plus tournée vers le Bad-Würtemberg que vers la France ! Et qu’en tout état de cause, l’Alsace aurait intérêt à faire partie de la république fédérale d’Allemagne, où elle aurait sa propre autonomie administrative, plutôt que de rester en France, cette France qui tente de la rayer de la carte

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *