Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Condamné à six mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur ses petites-filles de 7 et 11 ans Il avait été candidat aux élections municipales en 2008, un grand–père condamné pour des faits d’exhibition sexuelle et d’attouchement.

image_pdfimage_print

Choc et consternation dans le village de Saulxures-sur-Moselotte où un citoyen d’une soixantaine d’années a été reconnu coupable et condamné par le tribunal d’Epinal pour agressions sexuelles par ascendant sur ses deux petites-filles mineures de 7 et 11 ans. Les principaux faits qui lui étaient reprochés se sont produits à son domicile en septembre 2013.

Son fils avait confié ses deux petites-filles à ses parents pendant une journée à la veille de la rentrée scolaire. Très rapidement, les deux fillettes ont raconté avec détails que leur papy avait montré son sexe et qu’il avait mis la main sous la culotte de la plus jeune à plusieurs reprises. Les parents ont déposé plainte contre le grand-père (obligation de signalement selon l’article 434.3 du code pénal). Ils ont donc été auditionnés ainsi que leurs filles.

 Le sexagénaire a été interpelé puis placé en garde à vue et son ordinateur a été saisi. Son expertise a révélé la présence de neuf fichiers à caractère pédopornographique (images pornographiques mettant en scène des mineurs).

Président d’une association intercommunale

Dans la commune, l’individu a été candidat deux fois aux élections municipales d’abord en 1983 puis en 2008 sur la liste du maire sortant et il est depuis quelques années le président d’une association intercommunale du secteur du ban de Vagney.

Condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis pour agressions sexuelles par le tribunal d’Epinal, le grand-père est aussi inscrit au fichier national des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais). En revanche, il a été relaxé des faits de détention d’images pédopornographiques.

Il avait dix jours pour faire appel de ce jugement ce qu’il n’a pas fait.