Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Comité régional de ski – 987 jeunes licenciés en moins à cause des NAP Un chifffre édifiant dressé en assemblée générale annuelle à Vesoul.

image_pdfimage_print

2

Ecrit par David Jeangeorges.

Encore une saison pauvre en neige dans le massif des Vosges, mais riche en émotions et en résultats sportifs pour l’ensemble des disciplines. Même si la réforme des rythmes scolaires a fait fondre les effectifs chez les jeunes.

Avec 1.160 licenciés perdus dont 987 jeunes d’une saison à l’autre, le doute n’est pas permis : le comité régional du massif vosgien de ski a été touché de plein fouet par la réforme des rythmes scolaires. Son président Mathieu Kléthi n’a pas mâché ses mots en ouvrant le congrès annuel ce samedi à Vesoul. “Nous sommes à nouveau passés en dessous de la barre psychologique des 11.500 licenciés avec 10 388 au dernier comptage du 30 avril 2015 (contre 11.557 en 2014). Je tiens d’ailleurs à remercier notre ancien Ministre de l’Education Nationale Monsieur Vincent Peillon, pour cette situation et surtout souligner qu’il n’a pas voulu voir les choses en face. Il est vrai que certaines fédérations sportives ont trouvé leur intérêt dans ce nouveau rythme scolaire mais malheureusement pas le ski. Je n’oublie pas non plus les difficultés qu’ont actuellement les familles, compte tenu de la situation économique dans leur budget, certains font des efforts pour que leurs enfants puissent pratiquer leur sport préféré dans les meilleures conditions en se privant personnellement de loisirs. Cette situation je la regrette profondément mais je tiens à leur manifester mon soutien moral”.

Ceci étant, la saison aura été riche en émotions et en résultats sportifs pour l’ensemble des disciplines. En ski alpin, avec le maintien de Thibaut Favrot (Skieurs de Strasbourg) en Equipe de France B, rejoints par les expatriés dans l’arc alpin Victor Schuller (C.S. de Val d’Isère) et Clément Noël (C.S. Val d’Isère), tous deux formés dans les Vosges (respectivement aux AN Munster et à l’US Ventron) et passés par le Pôle Espoir de Gérardmer. Sur le massif, à la faveur de la mobilisation des organisateurs, 78 compétitions ont été réalisées sur les 84 prévues pour le bonheur de Jean-Pierre Kohler et de la commission alpine.

Le ski de fond a mené à bien la totalité des épreuves prévues au calendrier et le meilleur espoir français, Adrien Backscheider (AS Gérardmer SN) a remporté deux médailles de bronze d’abord aux Mondiaux espoirs puis dans le relais des Mondiaux seniors à Falun, une coupe d’Europe et un titre national. Avec une 2e place en coupe d’Europe et 2 sélections en coupe du Monde, Bastien Poirrier (SC Ranspach) manque du petit plus pour rentrer en équipe. Mention particulière à Delphine Claudel (SC La Bressaude), Clément Christmann (SC Ranspach) membres des équipes de France jeunes/juniors et Emilien Claude (SC Basse-sur-le-Rupt), champion de France cadet.

En biathlon, les Vosgiens décrochent le bronze des Nationaux de relais avec les trois… frères Claude (Fabien, Florent, tous deux membres des équipes de France B et le cadet Emilien, du SC Basse-sur-le-Rupt). Fabien Claude s’est également adjugé 4 médailles aux Mondiaux juniors et un titre et une 2e place en relais aux championnats d’Europe.

Si les postes restent pourvus en alpin (Christian Meyer et Brice Guth), en fond (Annick Vaxelaire) et en saut et combiné nordique (Régis Ruer), un conseiller technique sportif (CTS) fait cruellement défaut au biathlon. Sa commission manque aussi d’un président depuis un an, faute de candidat, alors que la commune de La Bresse s’est engagée dans des travaux pour le stade de La Ténine.

Sauteurs et combinés nordiques se sont réjouis de la médaille de bronze par équipe du relais français avec Maxime Laheurte (AS Gérrardmer SN) à Falun pendant que Julia Clair (SC Xonrupt-Longemer) a été appelée plusieurs fois en Coupe du Monde.

Ces résultats sont d’abord le fruit du pôle espoir interrégional mené par Christian Meyer et les différents CTS et entraîneurs. “L’équipe ne pourrait faire progresser nos jeunes vers l’élite sans les conditions mises en place avec l’aide de Bernard Bernard Krid, proviseur de la cité scolaire de la Haie Griselle de Gérardmer. Une relation de confiance mutuelle et des plus conviviales avec moi-même a été établie pour une bonne progression de nos jeunes espoirs”.

En snowboard, un travail important a été mis en oeuvre pour le relancer autour de la nouvelle présidente Laetitia Bernhard-Zuvix. Sylvain Dufour (SC Sainte-Marie-aux-Mines) continue son bonhomme de chemin avec les Jeux Olympiques 2016 dans la mire.

Chez les citadins, 13 clubs du massif ont participé à l’ensemble du circuit, avec cinq titres nationaux d’Athénaïs Boret (Skieurs de Strasbourg), Alysée Marchal (SCV Wesserling), Pierre Schuwer (Skieurs de Strasbourg) à deux reprises et Hugo Panzer (Skieurs du Tanet).

Le ski en entreprise reste dans la course avec 28 clubs et pour le télémark, Théo Sillon (SCV Thann) est vice-champion de France junior sans oublier les masters, le ski-loisirs-développement, la commission féminine, la précieuse formation des cadres fédéraux, avec 1.200 cadres fédéraux, les règles et contrôles, les médecins, la promotion-communication, l’environnement et le ski de randonnée…

Pour autant, l’avenir inquiète les gestionnaires du budget devant la réduction des dotations des Régions. Suite à la réforme territoriale, chaque nouvelle région admettra désormais une seule demande de subvention par discipline alors que l’Alsace et la Lorraine, regroupées au sein de l’ALCA, avaient droit chacune à leur aide respective et que la région Bourgogne-Franche-Comté fait face aux deux comités des Vosges et du Jura. Une nouvelle fois, l’assemblée a tiré son chapeau au trésorier Fernand Kléthi, 88 ans, fidèle au poste depuis 47 années !

Mathieu Kléthi a conclu par une longue énumération de remerciements avec une mention particulière au Crédit Mutuel avant de révéler que le congrès annuel de la Fédération Française de Ski se tiendra le 19 juin 2015 à La Bresse, quatre ans après Colmar. Hubert Arnould et René Claudel y recevront le Trophée de la Reconnaissance de la F.F.S.

C’est à Fresse-sur-Moselle que se tiendra le congrès régional en 2016 l’invitation du club de la Haute-Moselle Ski Nordique.




Une réaction sur “Comité régional de ski – 987 jeunes licenciés en moins à cause des NAP

  1. clement nathalie

    il faut arreter de mettre la cause sur les NAP
    Moi aussi je pensais que finalement les NAP allaient fatiguer mes enfants et finalement je me rend compte qu’ils découvrent des sports auxquels les parents n’avaient pas songer… Une maman

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *