Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Maurice Claudel reprend la présidence de Résonance FM Avec quatre vice-présidents pour l'épauler.

image_pdfimage_print

 

Maurice C-4

Edité par D.J.

Il l’avait créée en 1985. Maurice Claudel a été élu ce mardi 2 juin 2015 pour reprendre la présidence laissée vacante de Résonance FM suite à la démission de Dominique Humbert. Dans la foulée, Maurice Claudel a rédigé un communiqué que nous reproduisons intégralement ci dessous.

RESONANCE F.M fête ses 30 ans en 2015.

Fréquences 88.1 et 104.1.

table ronde mardi 2

C’était en 1985 qu’une poignée de passionnés profitaient de la libération des radios pour créer l’association  » Résonance  FM  » avec la volonté de construire une radio associative sur la haute vallée de la Moselotte. Il aura fallu attendre 5 ans pour obtenir toutes les autorisations et l’attribution d’une fréquence : le 88.1. Ce fut alors le début d’une grande aventure où il a fallu tout inventer, rassembler une équipe de bénévoles intercommunaux, trouver un local, du matériel et apprendre à « parler dans le poste ».

La décennie des années 90 a vu la montée en puissance de la radio grâce au financement du Fond de Soutien à l’Expression des Radios Associatives. Cette ressource a permis progressivement d’équiper la radio et l’émetteur et former les animateurs pour sortir de l’amateurisme et produire des émissions de qualité.

Aujourd’hui, Résonance FM a trouvé sa place dans le paysage cantonal avec une forte audience, en particulier les matins où les auditeurs sont nombreux au rendez-vous des « matinales » avec Isabelle, ou à l’écoute des reportages réalisés par Eric ou Toumia. La radio s’est en effet progressivement professionnalisée pour accueillir aujourd’hui 4 salariés pour 2,6 équivalents plein temps.

Une charte et des objectifs inchangés :

L’ambition des créateurs de la radio, dès son origine, était de tisser par les ondes un lien de proximité qui permettrait l’écoute et l’expression de toutes les composantes de la vallée. Leur volonté était aussi de conserver une totale indépendance face à toutes formes de pressions, quelles soient financières, politiques ou confessionnelles.

Une charte annexée aux statuts précise ces ambitions qui restent toujours d’actualité.

Des difficultés de trésorerie:

L’activité de la radio comme le financement de ses équipements coûtent cher. Son budget annuel, qui avoisine les 80 000 euros est toujours difficile à équilibrer et cette année plus que d’autres. En effet, des ennuis techniques aujourd’hui surmontés et la réduction conjoncturelle du financement public ont mis à mal la trésorerie.

Pour passer ce cap, une « opération mécénat » est lancée auprès des acteurs économiques, ainsi qu’une souscription auprès des auditeurs. Il faut en effet passer le cap de l’été avant de percevoir le fond de soutien annuel traditionnellement versé à l’automne. Merci pour votre participation.

S’adapter pour durer :

Les choses ont bien changé en 30 ans ! La radio avait besoin de se remettre en question comme le démontrent ses difficultés financières actuelles. C’est pourquoi de nouveaux statuts ont été élaborés et validés lors de l’assemblée générale exrraordinaire du 07 mai dernier.

Pour être plus en phase avec la vie locale, un élu de chaque commune de la zone d’écoute va rentrer au conseil d’administration . Un nouveau bureau a été constitué, présidé par l’un des membres fondateurs à savoir Maurice CLAUDEL de CORNIMONT qui est épaulé par 4 vice présidents à savoir Bertrand KIEFFER et Daniel GERMAIN de LA BRESSE ainsi que Fabienne DERSOIR-GRANDEMANGE et Erik GRANDEMANGE de SAULXURES.

Les conditions semblent désormais réunies pour remettre la radio sur de bons rails et lui permettre de continuer encore longtemps à apporter aux habitants ce service de communication

libre et gratuit. C’est un outil de développement local disponible pour valoriser toutes les actions positives. Ce sont aussi des emplois locaux de qualité avec des animateurs qui s’impliquent depuis des années.

L’engagement des élus, des acteurs économiques et de chacun de vous nous aidera à franchir ce cap difficile pour faire vivre encore longtemps notre radio locale associative.

Et pourquoi pas, rendez-vous dans 30 ans …..

Le Président,

Maurice Claudel .

Lettre bon de soutien_05 2015




2 réactions sur “La Bresse – Maurice Claudel reprend la présidence de Résonance FM

  1. Tonton Reporter

    Bien vu sauf si cette radio redevient la voix de la rose comme à ses débuts.

    Bonne chance à la nouvelle équipe

    répondre
  2. froissard

    Bonne chance à résonance FM, qui est un trait d’union, assure du lien entre nos territoires . Cette radio s’est inscrite dans la diversité, ce qui en fait une richesse, un outil de communication, d’échanges de savoirs et de connaissances Osez le choix de la modernité, pour vous adapter à votre nouvel environnement

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *