Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Plombières-les-Bains – Brocante et vieux papiers dimanche 5 juillet 2015 Les scripophilistes

image_pdfimage_print

Action1 Action2

Les collectionneurs et amateurs de vieux papiers sont plus nombreux qu’on ne le pense. Songez à tous les collectionneurs de cartes postales, de billets de banque, de journaux anciens, de billets de loterie, mais aussi à ceux qui gardent les étiquettes des boites à fromage, que l’on nomme les tyrosémiophilistes, ou encore aux cervalobélophiles qui collectionnent sous-bock et étiquettes de bière ! Et la liste serait longue…

Mais aujourd’hui intéressons-nous aux scripophilistes. Nous en trouvons la définition dans le dictionnaire Dandenault de la langue française: “SCRIPTOPHILIE ou SCRIPOPHILIE n.f. (Terme de spécialité numismatique d’origine relativement récente). Activité qui consiste en la recherche et la collection de titres financiers, notamment actions et obligations, qui n’ont plus cours sur les places financières, ainsi que de tout document afférent.”
Les scripophilistes s’intéressent donc à ces grands, et souvent beaux et vieux papiers que sont les titres anciens d’actions et d’obligations.

Ces titres, émis par les sociétés anonymes à partir de leurs capitaux propres permettaient le financement des entreprises. Les actions étaient généralement à cours terme, les obligations à long terme. Le souscripteur prenait part aux décisions de la société, percevait une partie des bénéfices (dividendes, sous forme de coupons) mais il subissait aussi les risques encourus par la société.

Ces documents qui n’ont plus cours aujourd’hui font l’objet de collections par époque, par pays, par thème. La cote d’un tel document peut varier de quelques euros à plusieurs centaines d’euros pour les pièces très rares. Ces papiers, généralement de couleur vive, et atteignant souvent 40 cm de côté, possédaient une partie détachable sous forme de coupons dont le nombre variait en fonction de la durée de validité de l’action. La plupart du temps “au porteur”, elles étaient parfois nominatives, et la présence de tous les coupons en augmente la cote. Reflets de la vitalité des industries d’autrefois, ces documents comportaient parfois au verso des extraits des statuts de la société, données utiles à l’historien de l’entreprise, de la famille qui la gérait, ou de la localité qui l’abritait. A titre d’exemple voici quelques anciennes actions tirées d’une collection dont le thème est le verre, les verrerie et les cristalleries.

Elles seront en vente ce dimanche 5 juillet 2015 à la boutique Verrelène, l’occasion des «puces et brocantes» de Plombières-les-Bains.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *