Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Plombières-les-Bains – Les panneaux d’entrée de ville barrés de noir Pour protester contre la future réforme territoriale de la République.

image_pdfimage_print

2

Plombières-les-Bains et ses élus sont pour la sauvegarde des libertés locales, et solidaires de l’action entreprise par l’Association des Maires Ruraux de France. En France, le Parlement discute une nouvelle organisation des collectivités territoriales.

C’est pourquoi le maire Albert Henry a choisi de ceindre les panneaux de l’entrée de la commune d’un ruban noir. Il redoute que les communes soient vidées de leurs compétences alors que la loi NOTRe va déterminer une nouvelle organisation territoriale de la République.

Selon les élus plombinois, « Le texte ne laisse plus aucun doute quant aux intentions concernant la réalité géographique, historique et politique du pays.
Des députés sont bien décidés à supprimer, sinon les communes qui survivront comme quartiers de l’intercommunalité qui les aura absorbées, mais aussi la liberté communale.

L’objectif de la réforme vise à anéantir le niveau de proximité préféré des Français, la commune.

Elle veut aussi concentrer pouvoirs et moyens bien loin de là où vivent nos concitoyens.

Cette fuite en avant amplifiera l’opposition entre villes et campagne et ne répondra pas à l’enjeu d’un effort significatif en matière d’équité et d’accès aux services en milieu rural ».




2 réactions sur “Plombières-les-Bains – Les panneaux d’entrée de ville barrés de noir

  1. max

    ouais…. ben ca ne sert pas a grd chose , et cela ne changera rien non plus du coté des plus forts ….l’Etat est maitre dans nos communes comme ailleurs.

    répondre
  2. laurent

    La réalité, c’est que vous allez perdre, vous et les autres « petits Maires », les pouvoirs qui vous permettaient de faire n’importe quoi, ou plutôt ce que vous vouliez…
    Cette réforme a du bon, car elle permettra de prendre des décisions plus globales, et éviter des doublons, gaspillage d’argent public et autres travers.
    Organisez un débat publique, et je viendrai vous exposer ma vision, qui n’est pas celle d’un citoyen qui ne fait que regarder son nombril…
    Car c’est parce que chaque petit Maire fait sa soupe, que l’on en est arrivé là.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *