Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Trophée de France des Jeunes Cyclistes : une notoriété supplémentaire pour Saint-Etienne et l’ECS ! Trois journées sportives accompagnées d’une grande liesse populaire vont animer la cité stéphanoise les 3, 4 et 5 juillet 2015.

image_pdfimage_print

 

31

Article participatif de Denis Philippe.

Saint-Etienne-lès-Remiremont s’apprête à accueillir à partir de jeudi soir quelques 400 jeunes et leurs accompagnateurs venant de toutes les régions, y compris de la Guadeloupe et de la Réunion. Ainsi que nous l’avons déjà écrit, ce sont trois journées sportives accompagnées d’une grande liesse populaire qui vont animer la cité stéphanoise les 3, 4 et 5 juillet 2015. Pour la ville et pour l’Espoir Cycliste Stéphanois, il est très important de valoriser à sa juste valeur cet événement d’envergure nationale.  A tous les échelons, le soutien est entier et ce trophée tiendra toutes ses promesses. Paroles de personnalités et d’élus…

Pour David Lappartient, président de la Fédération Française de Cyclisme (FFC), « la ville de Saint-Etienne-lès-Remiremont est déjà connue comme étant le fief de la famille Chainel, dont Steve et Lucie, son épouse, sont les plus célèbres  tant ils ont guerroyé ces dernières années au sein de l’élite nationale du cyclo-cross ».Un président qui poursuit en ces termes : « Mais si l’Espoir Cycliste Stéphanois  a atteint ce niveau de notoriété, il le doit aussi au travail de l’ombre d’un autre membre de la famille Chainel, un certain Dany, père de Stève, qui n’est autre que l’infatigable animateur de l’école de vélo avec Marie-Christine Hacquard ».

Le président de la FFC tient aussi à ajouter : « le club présidé par Christophe Thomas va encore accroître sa notoriété en accueillant l’organisation de ce Trophée de France des Jeunes Cyclistes (TFJC). A ses côtés, Laurent Rouxel et près de 120 bénévoles se sont fortement investis pour assurer le succès de ce rendez-vous national. Et je suis sûr que tous leurs efforts seront récompensés, car ce club possède de sérieuses références en matière d’organisation, dont les plus connues demeurent la 1ère manche du challenge national de cyclo-cross (octobre2013) et le Petit Tour des Vosges, tant prisé par les plus jeunes licenciés ».

Le dynamisme demeure une force…

Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, salue quant à lui « les jeunes cyclistes qui savent donner le tempo » tout en soulignant « que ce rassemblement d’épreuves proposées ainsi sur 3 jours (mécanique, épreuve de vitesse, cyclo-cross et épreuve sur route) constitue l’originalité de ce trophée et en fait un rendez-vous incontournable et toujours attendu des écoles de vélo. Je ne peux que saluer les différents partenaires qui participent à la réussite de cet événement et je félicite les organisateurs et les bénévoles de l’Espoir Cycliste Stéphanois qui travaillent depuis de longs mois à la bonne préparation de cet événement ».

Pour sa part, Stessy Speissmann,  conseiller régional, avait souligné, lors de la conférence de presse organisée le 22 juin à l’Hôtel de Ville de Saint-Etienne-lès-Remiremont : « c’est une association qui porte cette organisation, je veux leur tirer mon chapeau et traduire les grandes valeurs qu’entraîne le sport ».

François Vannson, président du Conseil Départemental des Vosges y va lui aussi de ses éloges en regard de l’organisation : « Le département des Vosges, terrain d’entraînement de nombreux champions, à l’instar des champions locaux Chainel, Absalon ou Bouhanni, est fier d’accueillir ce type de rencontre. Je souhaite par ailleurs exprimer mon attachement au cyclisme vosgien et toute ma reconnaissance à l’endroit de l’ECS, reconnu aux différents échelons, qu’ils soient départemental, régional ou national . Et pour cela, je suis fier que Saint-Etienne devienne durant trois jours la capitale des jeunes cyclistes ».

Michel Demange, le maire de la cité stéphanoise, a quant à lui,  plaisir et honneur d’accueillir le TFJC. « Organiser une manifestation d’ampleur nationale sur notre territoire, est pour moi l’occasion de montrer  combien la ville s’attache à soutenir ses associations, quelles qu’elles soient, au quotidien ou pour des événements d’importance comme c’est le cas aujourd’hui. Plus que jamais, dans le contexte difficile  que nous connaissons, notre dynamisme est une force. C’est également l’occasion de faire connaître notre commune et son territoire riche et varié. Je souhaite à tous un bon séjour et une belle compétition aux jeunes participants ».

Christophe Thomas, président de l’ECS, pourrait quant à lui résumer ce TFJC en deux mots « roulez jeunesse ! ». Mais il lui tient aussi à coeur de rappeler que « l’Espoir Cycliste Stéphanois organise pour la 2ème fois de son histoire le TFJC, qui constitue l’épreuve reine des écoles de cyclisme à l’échelle nationale. Et de poursuivre : « si nous avons tenu à accueillir cette manifestation, c’est d’abord et avant tout parce que l’ECS reste l’un des meilleurs clubs formateurs de Lorraine et que sans prétention aucune, le comité d’organisation, sous la houlette de Laurent Rouxel, souhaitait tenir son rang et mettre au service des instances nationales de cyclisme, son savoir-faire unanimement reconnu en matière d’événementiel sportif ».

Il fallait si justement le dire… Alors, vive le vélo… à Saint-Etienne-lès-Remiremont bien sûr !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *