Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Chasse au darou samedi 13 juin 2015 en soirée Une soirée conviviale qui débute vers 19 h autour d'un barbecue et de quelques amusements pleinement partagés.

image_pdfimage_print

illustration d'un darou ou dahu

Article participatif de Denis Philippe.

La tradition est désormais bien ancrée à la mi-juin sur les hauteurs de Saint-Nabord, où depuis neuf ans déjà, l’association « Breuchottes et Compagnie » invite la jeunesse et les familles à venir chasser le darou dans les bois de Fallières. Une soirée conviviale qui débute vers 19 h autour d’un barbecue et de quelques amusements pleinement partagés.

 

Sympathique sera la soirée. Forcément, puisque l’association de parents d’élèves « Breuchottes et Compagnie » a l’habitude de bien faire les choses. Après la kermesse organisée autour de l’école (notre article du 3 juin), les bénévoles de l’association remettent le couvert  avec cette soirée originale. La chasse aux darous est ici devenue une institution puisqu’il s’agira déjà de la 9ème édition.

Tout débutera à partir de 19 heures où les familles se retrouveront au préau de Fallières autour d’un grand barbecue (grillades, viandes, frites) avec buvette et une animation tombola 100 % gagnante !

Puis suivra avant la nuit une mini-chasse aux darous organisée dans la forêt toute proche au profit des enfants. Dix mini-darous cachés dans un secteur sécurisé seront à traquer et à trouver. Des récompenses sont promises aux enfants participants.

Les parents et autres adultes seront conviés ensuite à prendre part à la grande chasse aux darous, dès la nuit tombée. Un amusement pleinement partagé car il va sans dire que plusieurs équipes de joyeux lurons ne sauraient manquer ce rendez-vous.

Encore une soirée pleine de promesses avec l’association  « Breuchottes et Compagnie ! »

Renseignements et réservations au 06.12.55.40.63 ou sur breuchottes.cie@laposte.net

 

 Les légendes du darou dans les Vosges

 

Le darou (ou dahu) se définit comme un animal de la taille d’un gros blaireau ou d’un renard au pelage brin/gris ou noir. Il est doté de yeux foncés et brillants qui lui offre la faculté de se déplacer facilement la nuit. Ses oreilles sont pointues et sa tête, surmontée de cornes,  à une ressemblance avec celle de la chèvre. Les bois sont généralement son domaine préféré. Il est à l’affût de tout ce qui bouge et ne se laisse donc pas facilement attraper.

Il existe deux légendes pour évoquer la particularité de ses pattes. Selon la première, ses pattes de devant seraient plus courtes, ce qui permettrait au darou de gravir plus facilement les montagnes. La seconde légende (qui est aussi la plus courante) évoque deux pattes plus courtes d’un même côté, ce qui lui procurerait l’avantage de mieux circuler à flanc de montagne. Par ailleurs, le côté où les pattes sont plus courtes déterminerait le sens dans lequel le darou tourne…

Pour le chasser et l’attraper, les plus malins affirment qu’il suffit de lui jeter du sel sur la queue. Il est aussi possible de siffler. L’animal va alors se retourner et perdre la notion de sa trajectoire. Avec ses pattes plus courtes d’un côté, il va rouler dans la pente et venir se jeter aux pieds du chasseur…

Bon amusement à petits et grands !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *