Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – La tofaille… ses atouts et… ses faiblesses !

image_pdfimage_print

Le vide-greniers en point véritablement positif

Article participatif de Denis Philippe.

Le week-end des festivités à Saint-Nabord a apporté son lot de satisfactions et de mélange d’amertume. Parmi les points positifs, une belle affluence au vide-greniers du dimanche et des animations qui ont plu. Plus négativement, peu d’affluence le samedi soir où la concurrence était rude et un manque de convivialité constatée auprès des principaux organisateurs. En effet, si le repas tofailles a affiché complet, les demandeurs de dernière minute n’ont, semble t-il, pas été accueillis avec diplomatie.

 

Ils étaient en effet quelques dizaines à être déçus à la mi-journée de ce dimanche, car ils espéraient apprécier la tofaille navoiriaude… Mais que nenni, les 250 repas prévus étaient réservés avant l’heure fatidique de midi. Soit, la chose pouvait être comprise, mais il y avait une certaine façon de se l’entendre dire ! Cette famille venue de Golbey  n’a pas très apprécié la façon dont elle a été renvoyée du chapiteau installé pour l’occasion. Et des navoiriauds ont été également déçus de la manière dont ils ont été remerciés d’être venus solliciter leur repas !

Pire encore, certains d’entre eux se sont rabattus sur un stand de la fête foraine, alléchés par l’envie de satisfaire leur appétit en commandant une grande saucisse frites à 6 euros. Dix bonnes minutes d’attente étaient alors nécessaires et chacun espérait assouvir son (bon) appétit. Autre déception quelques instants plus tard avec un service sans pain et la fameuse saucisse à moitié cuite (ou plus précisément à moitié décongelée).

« Nous, on est venu depuis Charmes, on s’attendait franchement à autre chose, à partager un bon moment en famille. Mis à part l’attrait du vide-greniers, on ne retiendra rien de positif  au niveau de l’accueil et on n’est pas prêt de remettre les pieds ici ! »

Dans une mauvaise passe la tofaille ? Aux dires de certains, il fallait alors rechercher son bonheur ailleurs, comme par exemple du côté de l’association des voitures italiennes où les passionnés de la marque Alfa Roméo n’étaient pas avares de complaisantes explications, tout en invitant gentiment à venir faire un petit tour à leur buvette…

Quant aux manèges et aux loteries, ils ont peu travaillé samedi soir et dimanche matin. Il ne leur restaient alors que quelques heures pour se rattraper l’après-midi avec une météo au demeurant favorable…

Pas sûr que ce week-end des festivités à Saint-Nabord soit marqué d’une pierre blanche. Du moins sur le plan de la convivialité. De l’avis de certains, l’on était en effet bien loin de l’ambiance connue avec le défunt comité des fêtes…Et pourtant, cette époque demeure encore toute proche !




17 réactions sur “Saint-Nabord – La tofaille… ses atouts et… ses faiblesses !

  1. famille fâchée

    Sans oublier le manque de politesse , de savoir vivre ,de respect et d’intelligence d’un certain nombre de personnes qui ont obligé une famille en deuil à faire la police toute la journée pour maintenir le parking privé disponible pour les amis de la famille
    On ne leur dit pas merci . Bel exemple de citoyenneté!!!!!

    répondre
  2. PHILIPPE

    Pour répondre à Mme Christine Thiriat, je voudrais dire que j’ai été véritablement témoin des faits rapportés. De surcroît, j’ai eu à déplorer l’accueil réservé à ma demande de repas. Je dois préciser que je ne pouvais pas me permettre de réserver par avance. Il y avait une autre façon de traduire « on ne peut pas vous servir » que de le dire de manière sèche et sans sourire ! Oui, madame la conseillère municipale, j’ai vécu l’époque de la convivialité du temps du comité des fêtes, c’était autre chose ! Je n’ai pas de leçon à recevoir de votre part, la

    répondre
  3. Une navoiriaude

    Effectivement deuxième personne déçue, ayant demandé un hot dog, la saucisse étant griller sur le grill alors que c’est au bain-marie ! Je ne vais pas leurs apprendre leurs métiers.

    répondre
    1. Catherine

      Bonjour je veux juste que les choses soient clair ce n est pas l Association Tofaille qui vendait des saucisses et des frites Merci de pas tout mélanger .

      répondre
  4. léon

    on ne s’improvise pas bénévole, c’est dans le cœur que les choses se passent pas dans le tiroir caisse. il faut savoir offrir pour avoir un bon retour de ceux qui font la démarche de venir à une manifestation. Prendre des risques quantitatifs qualitatifs ou tarifaires cela fait aussi partie de la bonne recette de la réussite. Aimer les gens tous les gens les respecter avec un accueil chaleureux et, que de satisfactions pour le bénévole qui verra au retour des compliments, des sourires des: c’était super on reviendra l’an prochain. Ça c’est la bonne recette d’une tofaille réussis. Heureusement tous ne sont pas là pour faire présence artificielle il y en a des bons des vrais bénévoles qui se donnent sans rien attendre au retour: ils se reconnaitrons.

    répondre
  5. GAULIER Christophe

    Bonjour a tous,

    Je vois beaucoup de commentaires negatif envers l’association mais on ne parle pas du manque de respect des visiteurs envers les benevoles car j’ai ete temoin d’une personne arrivant sur le parking en faire qu’a sa tete et se garer ou bon lui semblait (a savoir au milieu de l’allée ce qui aurait gener tout le monde avec le risque de se faire abimer la voiture) lorsque la personne qui donnait de son temps benevolement pour vous placer au mieux sur le parking c’est fait insulté de « gros con » alors que celui-ci lui demandait gentillement de bien vouloir se garer plus loin … alors oui toutes manifestation a ses defauts mais au lieu de denigré prenez de votre temps benevolement pour faire ameliorer les choses et donner un coup de main et soyez respectueux du temps donné pour essayer de vous satisfaire.
    A force de critiquer vous viendrez pleurer que les petites communes ne font rien pour s’animer… en ce qui concerne la restauration comprenez bien que l’association ne pouvait pas prevoir enormement plus que ce qui etait reservé au risque de gacher de la nourriture et la vous auriez encore critiqué … si vous avez des idées, des conseils positif permettant d’evoluer n’hesitez pas a en faire part a l’association au lieu de la demonter…. le Francais est et restera un eternel insatisfait, un grognon alors essayer de faire changer les choses sans que les opinions politiques ou autres comme j’ai pu le lire entre en compte.

    Je tiens a précisé que je ne fait pas parti de l’asso mais je compte bien leur donner un coup de mains l’année prochaine … et vous?

    Bonne soirée

    répondre
  6. BERGER

    J’en ris … de toutes ces conneries. La nouvelle municipalité a voulu récupérer cette foire créée par des gens qui voulaient donner de la convivialité, de la vie, du plaisir. Mais on se s’improvise pas  »Comité des Fêtes » du jour au lendemain. N’en déplaise à certaines personnes qui me connaissent. Bien à vous tous. Je n’en écrirai pas plus … Ah si ! Je crois que la majorité actuelle … devrait démissionner. No comment pour le reste … Mdr !

    répondre
    1. Présidente de la Tofaille

      Coucou Dominique
      Juste une chose en tant que Présidente je ne fais pas partie de la municipalité et l association n a rien de politique de mon point de vue tu me connais !

      répondre
    2. WARY

      Afin de continuer cette traditionnelle manifestation, je rappelle que, contrairement à ce que vous écrivez,la foire à la tofaille a été reprise par quelques élus en 2013 (trois sur vingt sept de la précédente municipalité !!!)Le comité des fêtes dissout, quelques bénévoles de ce dernier, sans histoire, ont donné de leur temps, et de leur expérience comme par le passé. Ensuite en 2014, une association s’est créée avec les mêmes personnes et d’autres âmes courageuses,merci à eux en passant (premières réunions, participation de Denis PHILIPPE, soit disant volontaire…) Sur le site des Perrey, c’était une première, et comme nous nous entendions, nous avons fait de notre mieux afin que tout le monde soit satisfait: forains, animateurs, vide grenier, etc… Cette année,nous avons organiser un repas le samedi soir (travail supplémentaire) heureusement avec l’aide de l’ASSN, et toujours dans le bénévolat et la bonne humeur.Pour ceux qui ne veulent pas donner de leur temps, il est toujours facile de critiquer; les actuels élus bénévoles ne rentrent pas dans la politique, comme vous semblez le faire, et surtout pas à l’occasion d’une telle manifestation, organisée pour la commune et ses habitants, et suivant les possibilités de chacune et chacun. Encore, un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent et à bientôt, je l’espère.

      répondre
    3. BERGER

      Mais ce n’était que de l’humour, un peu décalé … certes. En tant que simple citoyen et en tant qu’un humble correspondant de presse locale, qui s’est fait  »virer » au bout de près de 30 ans de bons et loyaux services, j’ai toujours essayer de défendre à donf, toutes les entreprises effectuées par les associations de tous les bords. Le bénévolat n’a pas de prix.

      répondre
      1. WARY

        Bonjour, de l’humour vraiment déplacé, pour l’article qui est paru, et lu par les citoyens, ne pouvant qu’apporter du négatif à notre association « LA TOFAILLE NAVOIRIAUDE ».
        Vraiment peu de respect pour les bénévoles qui ont donné leur temps, ils sont fatigués et démoralisés par tant de critiques…

        répondre
        1. BERGER

          Wary ou plutôt Robby. Sous l’ancienne municipalité (2008-2014)dont tu étais déjà adjoint, tu as fini par la trahir en fin de mandat. Pour finalement te rallier à une autre liste. Je te prie donc de modérer tes réponses. J’ai toujours soutenu tous les travaux entrepris par toutes les associations, car les bénévoles le méritent. Mais quand des élus se mêlent de l’associatif, en intégrant des structures, je trouve cela très négatif. Car ils feraient mieux de dépenser leurs efforts mentaux et physiques … pour soutenir le  »bien vivre » à Saint-Nabord qui existait depuis des lustres, mais qui se dégrade, surtout dans les HLM du Centre en face de l’église, …, que des locataires de plus de 30 ans fuient … parce qu’ils ne peuvent plus dormir .. à cause de personnes impolicéés qui foutent le bordel. La municipalité est responsable. Le maire et les adjoints ont leurs mots à dire, je pense, pour l’attribution des logements. Au travail Robby. Et vite !

          répondre
  7. Présidente de la Tofaille

    M. PHILIPPE
    Puisque vous ne deniez pas me répondre suite à mon message téléphonique de ce jour concernant votre article qui dénigre notre association, je vous écris directement. J aimerai savoir si vous faites partie d une association et si vous organisez une aussi grosse manifestation? Dans ce cas, vous sauriez le travail nécessaire pour la mettre en place et d essayer de faire du mieux qu on peux en tant que bénévoles. Rabaisser des personnes qui prennent de leur temps libre pour essayer de faire vivre un peu nos communes, est ce les encourager à le faire? La Présidente de la Tofaille

    répondre
  8. sylvain

    Bonjour,
    il semble simple pour certains d apporter critiques et amalgames politique.
    Nous sommes en plein « clochemerle » .
    Qu’il y ait eu des maladresses par certains bénévoles, quand à l accueil de promeneurs souhaitant se restaurés cela est possible . le nombres des repas à pus être sans doute trop juste , sûrement dus à son succès!
    Est ce bien nécessaire de mêler cette association , ne survit que grâce à cette événement annuel, aux petites guerres politique locale?
    On oublie le temps passé par chacun des bénévoles tout au long de l année pour faire survivre cet événement et le divertissement que cela apporte .
    Combien de villages et petites villes ont définitivement abandonnées tout événements culturels , artistiques ou même distractifs?
    Alors, au lieu de pointer d un doigt , ou d une plume inquisiteur, pourquoi ne pas mettre en valeur, l effort fournit par certains et venir agrandir les rangs de cette association?
    Chacun peut apporter son temps, ses efforts et ses idées pour faire avancer les choses .

    répondre
  9. FRED

    LA CRITIQUE EST AISEE !!!
    Comment ne pas réagir a autant d’attaque et de mépris envers le bénévolat.
    Attaquer gratuitement des personnes qui prennent de leur temps libre pour apporter du lien social dans nos petites communes était-ce votre intention ou une méchante maladresse ?
    Avez-vous seulement analysé la portée de vos propos ?
    Est-ce normal de prendre en otage les bénévoles qui sont une « espèce » en voie de disparition pour régler vos conflits politiques ?
    C’est grâce à nos bénévoles que le tissu associatif de notre commune est aussi important et sans eux rien ne pourrait exister. Alors essayons de les rapprocher plutôt que de mettre la zizanie entre eux.
    C’est par des messages et des critiques comme les vôtres que la plupart d’entre eux pourraient se dégouter de donner de leur temps pour animer notre belle commune.
    La critique est utile que si elle est constructive…
    Et vous M. le Donneur de leçon, vos actions ont-elles été toujours irréprochables et sans faille…. ?
    Un grand bravo à tous les bénévoles qui ont su répondre présents car sans eux rien ne pourrait être possible. Rendez-vous en 2016 ….

    répondre
  10. Comité de la Tofaille Navoiriaude

    Comité de l’association de la « TOFAILLE NAVOIRIAUDE »
    Réponse à Monsieur Denis PHILIPPE
    Votre article sur notre foire à la Tofaille du 14 Juin dernier n’est pas digne d’un journaliste.
    Parti pris contre les élus, et volonté de nuire ont guidé vos mots.
    Pourtant vous aviez participé à plusieurs de nos réunions en 2014, le bénévolat vous aurait-il fait peur ?
    Alors de grâce, ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas !
    Nous sommes une quinzaine de bénévoles pleins de bonne volonté pour organiser cette manifestation lourde (vide-grenier, foire commerciale, et deux repas avec animations diverses)
    Nous travaillons dans la bonne humeur et la convivialité, et accueillons le public, avec un petit mot aimable,toujours prêts à rendre service. Où est le manque de convivialité, alors que les convives restent bien longtemps après leur repas, sous nos chapiteaux.
    Vous n’avez pas dû trouver les bonnes personnes à interviewer, c’est dommage …
    A propos, les élus de la municipalité sont bénévoles avec nous, et nous sommes heureux de les compter parmi nous, car le bénévolat n’est pas dans l’air du temps. Par respect pour eux, ne diminuez pas leur valeur, il faudrait que vous soyez dans le milieu associatif afin de vous en rendre compte.
    Nous souhaitons que cette foire à La Tofaille de Saint-Nabord perdure, malgré les critiques non constructives, et nous vous donnons rendez-vous en 2016, et que le bénévolat existe.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *