Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Le service des espaces verts dans l’action du fleurissement de la cité Avec quelques extensions et nouveautés pour cette opération de fleurissement estival.

image_pdfimage_print

Depuis lundi est entrepris le fleurissement des massifs

Article participatif de Denis Philippe.

C’est franchement parti pour le fleurissement de la commune. Après l’apparition des vasques garnis et fixés sur les candélabres, l’équipe s’est attaquée aux principaux massifs, notamment au centre de la cité et à Longuet, afin que tout soit en place pour ce week-end de festivités. Sur l’ensemble du territoire communal, ce sont quelques 6.000 plants ayant grandi et pris vigueur dans les serres municipales qui sont ainsi  mis en terre. Avec quelques extensions et nouveautés pour cette opération de fleurissement estival. Détails et explications…

 

Quelques chiffres traduisent le fleurissement communal de la présente saison : environ  6.000 plants mis en mottes fin mars dans les serres municipales et qui ont été cultivés et soignés avec grande attention, 150 demi-vasques assemblées et fixées sur 75 candélabres, 100 balconnières destinées à l’embellissement des bâtiments publics, des garde-corps devant les deux groupes scolaires et des ponts comme à Moulin et à Fallières, voilà l’essentiel à retenir.

Et depuis lundi, le service des espaces verts est passé à l’offensive, s’attaquant cette fois à la composition florale des massifs. Une opération qui a débuté dans les secteurs du Centre et de Longuet, afin de satisfaire la demande de la municipalité qui a souhaité que l’embellissement de ces lieux soit réalisé pour ce prochain week-end de festivités à Saint-Nabord.

Ce sont ainsi d’imposantes plantes vertes qui ont pris place sur le haut des principaux massifs (des plantes retirées chaque fin de saison avec leurs racines et qui passent l’hiver bien à l’abri des frimas), s’agissant d’une opération demandant en premier lieu une grande attention. Puis ces massifs sont ornés et colorés au fur et à mesure de plusieurs espèces de plants. Une action qui se fait au doigt et à l’œil et en bonne synchronisation.  

Lionel Grisé, responsable du service espaces verts peut en effet compter sur le professionnalisme de son équipe : Philippe Holveck, Olivier Brichoux et Michel Aubry surfent sur les massifs avec un certain talent. Une trentaine de variétés de plants fleuris passent ainsi entre les mains de ces hommes qui, d’emblée, savent les placer harmonieusement. Tout doit être réussi du premier coup, c’est une affaire de dextérité et de vision des choses…

Cette année, afin de répondre à la demande de certains riverains, plusieurs extensions du fleurissement sont d’ores et déjà effectuées : cela concerne notamment la rue de Sous Froid (secteur de Longuet) et le faubourg de Remiremont (secteur de Moulin) avec vasques accrochées au niveau d’un lampadaire sur deux.

Concernant les massifs, trois sont recensés rue du Général de Gaulle (en plus des bacs en pierre qui ont été fleuris au niveau des ralentisseurs), un rue du Centre, un rue de Sous Froid ainsi que rue des Ravines, Place de la Mairie, à Boudières et rue des Pommiers (secteur des Breuchottes), à Moulin (près de l’entrée de l’ex-papeterie), au Bois-Joli et aux Portions (secteur de Peuxy), ainsi qu’à Fallières. 

Plusieurs espaces sont par ailleurs réservés à ce que l’on appelle « la prairie fleurie ». Autant de lieux qui vont nécessiter arrosage, entretien et également surveillance afin d’éviter toute dégradation. Après les secteurs du Centre et de Longuet, les autres massifs pré-cités vont être réalisés dans les prochains jours. Chaque section de la commune va ainsi être concernée.

Un travail réalisé dans les règles de l’art. Avec des petits plus d’une année à l’autre. Bien vu le fleurissement !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *