Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Vagney – Un énorme succès populaire pour le 50e anniversaire du film « Les Grandes Gueules »

image_pdfimage_print

5

Ecrit par David Jeangeorges.

Photographies : Christian Schirm.

Pour Didier Houot, maire de Vagney, il paraissait essentiel de célébrer le 50ème anniversaire du tournage du film « Les Grandes Gueules », en juin 1965, qui a marqué les esprits et la commune. En effet, au-delà d’un hommage naturel, l’ensemble de ces manifestations était un témoignage fort de ce qui constitue l’histoire de la ville et du patrimoine commun de ses habitants. Autant écrire que ce 50e anniversaire a connu un immense succès en drainant des milliers de visiteurs ce dimanche 28 juin 2015.

L’histoire du film « Les Granges Gueules » est indissociable du nom de Vagney, et cet évènement en renforce les liens comme l’a rappelé Didier Houot dans son discours aux côtés de François Vannson, le président du conseil départemental qu’il a commencé par “remercier par sa présence à nos côtes, monsieur le président du conseil départemental. Merci François devoir pu te rendre disponible, je saluerai également l’ensemble des élus qui nous font le plaisir d’être à nos côtés aujourd’hui”.

Citons notamment Patrick Lagarde, président de la communauté de communes Terre de Granite, les conseillers départementaux Brigitte Vanson et Jérôme Mathieu, le maire honoraire Jacques Mougin, les maires ou leurs adjoints des communes du canton.

“Il y a 50 ans, Vagney était le théâtre d’un film qui, à n’en pas douter, constitue un des pans de notre patrimoine culturel et artistique de l’histoire récente de notre commune : « Les Grandes gueules »… Voilà un titre bien singulier, pas forcément très vendeur. Mais à l’affiche, de grands noms du cinéma, une histoire bien à nous, des paysages bien à nous, le succès est au rendez-vous” a rappelé Didier Houot.

Il a souligné combien “50 ans après, ce film de Robert Enrico de 1965 a marqué les esprits et a marqué à tout jamais notre commune, 50 ans, 50 ans après, on en parle encore. On en parle encore et on sait se mobiliser autour de cet anniversaire. Nous avons voulu rendre hommage au réalisateur de ce film, aux acteurs, connus et moins connus, mais aussi rendre hommage aux Voinraudes et aux Voinrauds qui étaient présents lors du tournage. Le film « Les Grandes Gueules » est indissociable du nom de Vagney”.

Et Didier Houot a conclu en rendant hommage à l’ensemble des acteurs de ce 50e anniversaire : “La fête que nous inaugurons aujourd’hui est l’un des points culminant des manifestations que nous organisons cette année sur notre commune. Je tiens à saluer et remercier toutes celles et tous ceux qui ont su se rassembler autour de cet évènement majeur et fédérateur. Vagney voulait se souvenir, Vagney a su se rassembler, Vagney  saura perpétuer cet évènement. Pour finir, je veux remercier chacun d’entre vous, pour sa présence à cette fête, présence qui démontre, s’il était nécessaire de le faire, notre attachement à ce film”.

Comme d’autres élus, François Vannson a profité de la visite des différentes animations pour s’essayer au tir à la carabine, au jeu de quilles ou encore au poussé de fonte. Il a remercié l’organisation “des conditions de convivialité. Les Grandes Gueules font désormais partie du patrimoine culturel de Vagney. Ce film a rempli un rôle considérable dans la promotion du département. Les Grandes Gueules, c’est un film exceptionnel. Nous avons vu des artistes dans des rôles particuliers” s’est félicité le président du conseil départemental. Il a précisé : “J’ai réitéré mon invitation à mon collègue député Dominique Raimbourg a venir ici. Il aurait été volontiers des nôtres s’il avait pou se rendre disponible”.

A l’inauguration de la fête et de l’exposition (documents visuels inédits en continu), succédaient le repas des Grandes Gueules, guinguette et concerts tout l’après-midi, l’arrivée des véhicules d’époque, la scène de la bagarre jouée par le club de savate boxe française de Remiremont-Vagney, l’élection de la reine des bûcherons, la scène de la bagarre en version 2, la projection du documentaire « Le fabuleux destin des Grandes Gueules » et une conférence.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *