Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Climat – Dernier pic de chaleur ce mardi après-midi

image_pdfimage_print

La canicule va bientôt prendre fin, avec une baisse des températures d’une bonne dizaine de degrés pour demain mercredi sur les régions de l’Est. Cependant, la façade Est de la France aura du subir un dernier pic de chaleur intense ce mardi après-midi. Stéphane Nedeljkovitch de MeteoNews fait le point.

La vague de chaleur qui a débuté mardi dernier sur la France, va enfin prendre fin demain mercredi. Une grosse semaine durant laquelle de nombreux records de chaleur seront tombés, parfois des records de juillet, mais aussi des records absolus juillet et août confondus, voire des records de chaud durant la nuit. Cette vague de chaleur a concerné une grande partie du pays durant cette semaine, mais la façade Est aura été plus exposée à une canicule durable et tout à fait remarquable, n’enviant pas spécialement les moutures de 2003 et encore moins de 2006. Les régions du quart Nord-Ouest auront quant à elles le moins souffert, malgré une pointe sévère le mardi 30 juin. Le dernier pic de chaleur s’est produit ce mardi après-midi, avec des pointes tout à fait exceptionnelles, comme à Saint-Etienne qui a enregistré 40,5 degrés, soit à 0,3 degré près de son record absolu de chaleur datant du 31 juillet 1983 (40,8°). Chambéry a atteint les 38,6 degrés à 16 heures, soit quasiment à égalité avec son record absolu du 11 août 2003 (38,8°), Colmar a effleuré les 38 degrés (record à 40,9 en août 2003 !), alors que Dijon atteignait 37,3 degrés à 16 heures, là aussi encore assez loin du record de 2003 (39,3°). A noter aussi la valeur extrême atteinte au Puy (833 mètres d’altitude) avec 37,2 degrés, tout comme à Bourg-Saint-Maurice avec 37,4 degrés à 865 mètres (record à 38,4° en juillet 1986), ou encore les 34,6 degrés de Chamonix à 1042 mètres (record à 37,2° en 1983). Enfin Annecy affichait 36,8 degrés mardi après-midi, alors que Genève flirtait avec les 39 degrés voire plus, battant son record absolu.

Bref ce mardi a encore été des plus torrides sur la façade Est, avant quelques orages attendus en cette fin d’après-midi et début de soirée, des orages localement violents en raison de la très forte quantité d’énergie emmagasinée par cette chaleur intense.

En revanche, demain mercredi connaîtra une chute salutaire des températures sur la moitié Est, avec pas plus de 22 à 28 degrés attendus de la Lorraine à Rhône-Alpes, soit une chute de dix degrés ou localement plus en 24 heures ! La chaleur persistera uniquement sur l’arrière-pays Méditerranéen, avec des pointes voisines des 32 à 38 degrés. Un nouveau pic de chaleur est attendu pour samedi, avec des maximales voisines de 32 à 36 degrés environ sur la façade Est de la France encore une fois, mais cette chaleur ne durera pas cette fois-ci, à l’exception du pourtour Méditerranéen qui restera à des niveaux très élevés durant la semaine à venir (32 à 38 degrés environ).

Stéphane Nedeljkovitch, MeteoNews SA, mardi 7 juillet 2015, 16 heures 00.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *