Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Ferdrupt – Hommage à Christian Luttenbacher dimanche 2 août 2015 Rendez-vous à 16 heures 00.

image_pdfimage_print

31

Une page s’est ouverte sur Facebook pour une « Journée, hommage à Christian Luttenbacher », tué sur la route alors qu’il circulait à moto le lundi 6 juillet 2015. Cet hommage aura lieu dimanche 2 août 2015 à Ferdrupt à partir de 16 heures 00.

« Venez tous, venez nombreux. que la communauté motarde montre son ras bol.
je vous attends vraiment très nombreux » écrit le créateur de la page. « 
Partagez massivement et invitez tout vos amis ! »

Une page à retrouver en cliquant ici : https://www.facebook.com/events/1635139990070466/




5 réactions sur “Ferdrupt – Hommage à Christian Luttenbacher dimanche 2 août 2015

  1. étonné

    Bonjour. Je ne voudrais en aucun cas ,devant ce drame dont je comprend parfaitement la douleur des proches et de la famille, faire de polémique,mais, de quel ras le bol s’agit’il , je suis passé dernièrement aux lieu dit les Graviers , commune de saulxures sur Moselotte , que tout le monde connait. je respectais la nouvelle limitation de vitesse à70Kms /H , hé bien , un motard m’a refusé la priorité ,et , un deuxième à doublé une voiture lorsque je venais en face sur le contournement de cette même commune ,nous sommes passé à trois , alors , je demande aux motards aussi d’ êtres responsables , surtout que vous êtes aussi automobilistes , vous devriez être conscient des dangers des voitures et pouvoir anticiper. la route est à tout le monde.ceci dit , je n’ ai aucun grief contre qui que se soit mais de simples constatations.

    répondre
  2. LOUIS

    Même cet événement tragique d’un garçon que j’ai tenu dans mes bras alors qu’il était tout petit et à qui je présente à toute la famille mes condoléances, hélas ne fera pas réfléchir certains motards, dont on se demande parfois pourquoi ils ont un si gros casque, pour y mettre une si petite cervelle.

    répondre
    1. laurent

      Si vous connaissez un motard qui, en faisant un refus de priorité, a tué un automobiliste, faites moi le savoir…!!!
      Ou bien si vous connaissez des motards qui sont obèses, presque aveugles, avec des béquilles, pour simplifier, vraiment diminuer physiquement, faites moi le savoir également…
      Alors essayer de comprendre ce ras le bol, en faisant marcher votre si belle cervelle…je vous en croit capable…

      répondre
  3. Tonton Reporter

    Loin de toute polémique, je connaissait bien Christian étant un ami de Fernand son Papa, mais il faut savoir une chose, nous sommes tous des usagers de la route et donc responsable. Ce qui m’énerve, c’est lors que je lis l’article sur la déviation du Thillot dans Vosges Matin du 14 juillet dernier la journaliste à oublié faute de connaissance ou omis sciemment de parler des écolos qui depuis plusieurs décennie font tout pour freiner sa réalisation ! Pour preuve il y a quelque mois cette association basée dans la vallée de la Moselle à demandée une énième étude d’impact = un coût de dizaines de milliers d’Euros à la charge du contribuable et combien de mois de retard.Ces fautifs là ont en parle pas. Peuvent’ils encore dormir avec les morts qu’ils ont sur la conscience depuis une trentaine d’année. Non ils continuent à fanfaronner. L’argent gaspillé aurait pu être utilisé pour la sécurité routière la vraie pas la répressive comme actuellement au grand dame de tous les usagers de la route.

    répondre
    1. laurent

      Ce que vous dites est très intéressant… et mérite une belle enquête journalistique. En plus, cela pourrait être fait, car il ne faut pas oublier que nos journaux ne sont pas indépendants, que nos politiciens sont derrières. Et comme dans ce cas, il s’agit de travaux, donc pour eux de récupérer, en plus de notoriété, un peu de blé au passage, j’invite ce journal a mener cette enquête…
      Cela dit, ça ne réglera pas le problème des personnes qui conduisent en incapacités, et même, cela va créer des circulations à contre sens…
      Alors finalement, vous voyez, il ne faut pas chercher les causes d’un mal, ailleurs que là où elles sont…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *