Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Gérardmer – Cyclisme : Nacer Bouhanni invité surprise au Grand Prix de la Société des Fêtes lundi soir Nacer Bouhanni a lancé le départ de l'édition 2015 remportée par l'Alsacien Kevin Diard.

image_pdfimage_print

 

IMG_2996-WEB

C’était en effet la surprise du chef de ce traditionnel Grand Prix de la Société des Fêtes de Gérardmer : malheureusement écarté de la Grande Boucle après avoir été pris dans une chute massive, le coureur du Team Cofidis avait décidé de faire un petit tour du côté de la Perle des Vosges. Mordu de vélo jusqu’au bout, Nacer Bouhanni pensait se la jouer incognito pour profiter de la course…

Mais c’était sans compter sur l’œil avisé du staff du Vélo Sport Gérômois et de son président Jean-Claude Ruer qui l’ont « grillé » et lui ont demandé s’il voulait bien lancer le départ du Grand Prix annuel de la Société des Fêtes. En gentleman, Nacer Bouhanni n’a pas hésité longtemps et a rejoint Jean-Claude Ruer ainsi qu’Amélie, reine des Jonquilles 2015, sur la ligne de départ pour lâcher les quelques 41 coureurs dans les rues de la ville !

Départ rapide pour cette 33éme édition où Vosgiens et Alsaciens ne se sont pas fait de cadeaux ! Après quelques attaques sans succès, six coureurs finiront tout de même par s’échapper et parviendront surtout à conserver une cadence élevée. Ce petit peloton de tête prendra presque un tour à ses poursuivants directs, les deux groupes de cyclistes n’étant séparés en fin de course que d’une longueur de rue Carnot.

Tout le monde voyait alors un sprint final pour départager les hommes de tête. Il n’en a pas tout a fait été ainsi puisque le dossard N° 35 Kevin Diard, sentant ses adversaires un peu émoussés, décidait alors de placer une belle mine « sur la dernière bosse » , comprenez dans la dernière montée située derrière l’Hôtel de Ville (rue de la Promenade). Une attaque fatale et rondement menée qui permettait au sociétaire du team Rémy Meder d’Haguenau de s’envoler.

La fin de la course sera alors un peu confuse, Diard et une partie du public n’ayant pas entendu la cloche, ce dernier fera même un tour supplémentaire « dans le doute » après avoir franchi l’arrivée en solo… L’espace de quelques minutes, la foule pensait alors que la victoire appartenait à Romain Bastien (AC Sablé Sur Sarthe) et que Pierre Renaud (Remiremont) finissait second, les deux hommes bouclant l’épreuve au coude à coude.

Mais non, pas de doute, c’est bien Kevin Diard, presque le premier surpris, qui grimpait sur la première marche du podium. Une victoire qui, selon le premier intéressé, a fait du bien au moral dans une période un peu difficile sportivement et personnellement. « J’avais misé sur un sprint, mais finalement je l’ai joué à l’expérience et ça m’a réussi ! », commentera-t-il enfin après cette belle performance dans un Gérardmer noir de monde pour le soir de la Saint Jean, c’est peu de le dire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *