Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Les riverains de la rue du Rang Sénéchal vont avoir droit à une libre circulation Avant le gros du chantier dont la 1ère tranche consistera au remplacement de la conduite d’eau potable : démarrage courant septembre.

image_pdfimage_print

La nouvelle conduite de gaz a nécessité des ouvrages conséquents par endroits

Article participatif de Denis Philippe.

Ils le savaient et ont été informés en temps voulu. Les riverains de la rue du Rang Sénéchal vont avoir à subir une année de travaux. Des ouvrages prévus en trois phases parfaitement définies. En avant-goût, la moitié de la rue a été condamnée à toute circulation et à tout stationnement dans le cadre de la mise en place de la nouvelle conduite de gaz. Dans quelques jours, les contraintes seront terminées et l’ensemble des fouilles rebouchées. Les agents de GrDF achèvent pour leur part les branchements. Une pause estivale bien méritée avant le gros du chantier dont la 1ère tranche consistera au remplacement de la conduite d’eau potable. Démarrage courant septembre.

Le 4 juin dernier, nous faisions part sur remiremontinfo du démarrage des ouvrages consistant à la mise en œuvre d’une nouvelle conduite de gaz rue du Rang Sénéchal. L’entreprise SBGC de Sainte-Marguerite est aujourd’hui en passe de terminer le chantier. Dans quelques jours, l’ensemble de la rue retrouvera une libre circulation et le stationnement qui va avec… Fini également pour quelques semaines les points fixes mis en place pour la collecte des ordures ménagères. Le camion du Sicovad va lui aussi pouvoir emprunter la rue.

Une pause estivale somme toute bien méritée pour les riverains. Mais tous savent que la période de répit sera de courte durée : deux mois environ, car le gros du chantier proprement dit est prévu courant septembre. Avec une 1ère phase d’ouvrages consistant au changement de la canalisation d’eau potable.  « Des travaux qui débuteront au bas de la rue, c’est-à-dire à son débouché vers le Boulevard Thiers, là même où s’achèvent actuellement  les ouvrages de la nouvelle conduite de gaz »traduit Roger Durupt, adjoint aux travaux de la Ville.  

« C’est une 1ère tranche qui va demander beaucoup de travail, avec de nombreux branchements à réaliser » explique pour sa part Andrée-Anne Ravet, technicienne de voirie à la mairie.  Elle précise  qu’il sera également procédé à l’enfouissement du réseau d’éclairage public et que de nouveaux luminaires à leds de 36 watts  seront installés (semblables à ceux venant d’être posés rue du Tertre).

Un gros travail concernera par ailleurs la structure de la chaussée avec mise en place d’un caniveau incurvé pour la récupération des eaux de pluie. « Il n’y aura plus de trottoir afin de gagner en largeur de voie » poursuit Roger Durupt. De toute évidence, le trottoir existant servait de stationnement aux véhicules et ne pouvait quasiment pas être utilisé par les piétons. L’adjoint aux travaux annonce aussi la création d’un petit espace vert (il y a de la place suffisante) au niveau du virage entamant la descente de la rue.

Tout a été réfléchi pour une bonne coordination du chantier

La seconde phase suivra courant de l’hiver (en fonction des aléas climatiques), jusqu’au niveau de la Rampe du Rang Sénéchal. Elle comprendra des travaux similaires avec, en plus, la reprise du réseau d’assainissement. « Ce sera par conséquent la tranche la plus lourde » insiste Pascal Grandemange, chef des services techniques de la Ville.

La troisième tranche des ouvrages (description identique à la 1ère tranche) sera entamée au printemps 2016 et concernera par conséquent la partie de la rue située entre la Rampe du Rang Sénéchal et la rue du Tertre (embranchement depuis le haut du Boulevard Thiers).

Tout devrait être terminé dans le courant de l’été 2016, soit approximativement une année de travaux. A noter que dans le cadre des travaux, des fourreaux destinés à la fibre optique  seront posés sur toute la longueur de la rue.

C’est le groupement d’entreprises TRB / Molinari qui a été retenu pour l’exécution complète du chantier. Andrée-Anne Ravet, tient à préciser que «outre le prix, le choix de l’entreprise a été fait en tenant compte de ce qu’elle proposait en matière d’organisation et de coordination du chantier. »

En globalité, les 3 tranches d’ouvrages de la rue du Rang Sénéchal affichent un coût de 585.000 € TTC. Ce programme bénéficiera d’une aide de 30.000 € HT émanant du Ministère de l’Intérieur et d’une subvention de 62.000 € HT accordée par le Conseil Départemental des Vosges.  Ce qui laisse une part proche du demi-million d’euros à la Ville.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *