Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Mandolines et guitares n’ont pas de frontières ! Deux concerts étaient au programme en cette seconde journée samedi 11 juillet 2015.

image_pdfimage_print

09 Espagne Orquestra-de Plectro (15)

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Le grand voyage des orchestres à plectres se poursuit dans l’harmonie la plus parfaite au Palais des Congrès. Les nombreux spectateurs-auditeurs restent sous le charme de ce VIIIème festival international de mandolines et guitares. Une édition forcément réussie. Deux concerts étaient au programme en cette seconde journée. Deux balades musicales véritablement envoûtantes, voire romantiques.

Les mélomanes avertis le diront forcément. La qualité des orchestres présents est exceptionnelle . Et le voyage musical naturellement fort plaisant.

Samedi, 14 h 30, embarquement  avec l’ensemble Giocoso (Autriche) créé en 1988 et rassemblant un groupe de musiciens jouant de la mandoline folklorique. Le Palais des Congrès s’éveille, s’émerveille… Les formations allemandes  Gitarrenensemble  Rheine et Guitarissimo prennent le relais avec un répertoire couvrant toutes les périodes et tous les genres. Le public est subjugué.

Puis vint la Société Mandoliniste La Lyre (Luxembourg) avec à la baguette un jeune chef d’orchestre  talentueux et perfectionniste. Quatrième étape  avec le Mandoline Orkest et ensemble The Strings représentant la Hollande. Escale du concert de l’après-midi.

Samedi 20 h 30, destination La République Tchèque avec le Prague Chamber Guitar Orchestra fondé au début du présent millénaire et dont la particularité est aussi de  participer à des actions de charité. Un ensemble très professionnel, là encore. Puis, petit détour par la Bulgarie avec le Mandolin Quartet Seasons et ses œuvres créatives. Fondé en 1996, cet ensemble n’hésite pas à jouer des œuvres de compositeurs de renom.

Cap sur l’Espagne enfin avec l’Orquesta de Plectro de Espiel, une formation ayant pour objectif de diffuser une musique interprétée par des instruments à cordes typiquement espagnols, tels que la mandole, le luth et la guitare.

Ce dimanche 12 juillet, le concert de clôture est prévu à 15 h. Avec une généreuse ouverture par l’orchestre de mandolines et guitares de Remiremont.  Lui succédera logiquement l’orchestre des instruments nationaux de Biélorussie. Le Japon fermera la marche avec le Kubota Philomandolinen  Orchester.

Le grand voyage musical n’en sera pas pour autant terminé. Après un entracte, le final du festival sera assuré par l’ensemble des orchestres présents (13 formations, 10 pays) qui interpréteront la célèbre ouverture du Tannhaüser de Wagner. Et cela, sous la direction de Pascal Zaug s’il vous plaît ! Est également annoncée la participation de la musique municipale de la ville de Remiremont.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *