Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Un stage tout à fait dans… leurs cordes !

image_pdfimage_print

Un oeil sur les partitions et l'oreille attentive aux directives du chef

Article participatif de Denis Philippe.

Près d’une trentaine de musiciens venant de différentes régions,  participent durant toute  cette semaine à un stage national d’orchestre à plectres qui a pour cadre la salle du foyer du lycée Camille Claudel. Sous la direction de Philippe Nahon, chef parisien de l’ensemble Ars Nova. Ces musiciens assureront l’ouverture du Festival international de mandolines et guitares, vendredi soir, au Palais des Congrès.

Alors que différents personnels  techniques et administratifs sont encore au travail au lycée professionnel de la rue du Parmont, ces derniers sont accompagnés dans leurs tâches par de douces mélodies.  Au 1er étage, dans la salle du foyer de l’établissement, se déroule en effet durant toute la semaine un stage national d’instruments à plectres (mandolines, mandoles, mandoloncelles, guitares).

Un stage que la ville a la chance d’accueillir cette année dans le cadre du VIIIème festival de mandolines et guitares des 10, 11 et 12 juillet (notre article du 5 juillet 2015 ici). Stage animé par un professeur de renom, puisqu’il s’agit de Philippe Nahon, l’actuel  directeur musical de Ars Nova, un ensemble instrumental consacré à la musique du XXème siècle et à la création musicale contemporaine.

Philippe Nahon est né en 1946 à Paris. Après des études d’art et de piano, il se dirige alors vers la direction d’orchestre. A l’âge de 28 ans, il apprend que Marius Constant, qui a créé l’ensemble Ars Nova, recherche un assistant. Après une période de transition, Philippe Nahon devient en 1987 directeur musical de l’ensemble Ars Nova.

Passionné dans l’âme, il n’a de cesse de travailler à la découverte des artistes, à la diffusion de leurs œuvres et à leur rencontre avec le public. Il s’impose en grand défenseur des nouvelles tendances de la musique en les mettant en relation avec le théâtre, la danse et le spectacle vivant.

Autant dire que les directives du chef sont suivies au doigt et à l’œil par tous les participants à ce stage national. Des stagiaires heureux d’être là en tant que passionnés par la musique, mais encore par leurs instruments à plectres. Parmi les rangs des stagiaires, une  figure particulièrement connue au sein de l’orchestre des mandolines de Remiremont, puisqu’il s’agit de Pascaline Besancenez .

Tous vont travailler tout au long de la semaine sur une succession de morceaux musicaux. Certains d’entre eux seront sélectionnés pour être ainsi interprétés lors du concert d’ouverture du festival de mandolines et guitares, vendredi soir à 20 h 30.

Pour sûr, les spectateurs seront nombreux au rendez-vous.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *