Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Les gens du voyage ont totalement levé le camp ce dimanche 19 juillet 2015 Les 200 caravanes étaient parties en début d'après-midi.

image_pdfimage_print

1

Ecrit par D.J.

Photographies : Christian Schirm.

Ce dimanche 19 juillet 2015, il ne reste plus aucune caravane du campement des gens du voyage installés illégalement depuis dimanche 12 juillet 2015 sur des terrains privés derrière la centrale d’enrobé. Ils ont quitté les lieux en début d’après-midi.

Seuls stigmates, les déchets rassemblés à l’entrée du chemin, un transformateur hors service après avoir pris feu mercredi 15 juillet 2015 en soirée et un groupe électrogène appelé en renfort. Reste à savoir qui va payer la facture « mais il est hors de question que la ciollectivité paye les dégâts » a prévenu le maire Michel Demange.




14 réactions sur “Saint-Etienne-lès-Remiremont – Les gens du voyage ont totalement levé le camp ce dimanche 19 juillet 2015

  1. Cista

    Dommage avec un peu plus de contenaire le ramassage des ordures auraient été plus facile. Je pense que le hypermarché situé à proximité du campement à augmenté son chiffre d affaire pour se petit désagrément. Aidons les au lieu de les haïr.

    répondre
    1. J.CHARLES. F

      Cista,
      Surtout la prochaine fois n’hésitez pas à les loger chez vous…
      L’ éventuel surplus de chiffre d’affaire ( nonobstant la démarque inconnue) , ne compensera certainement pas les frais de nettoyage, de réparation du transformateur , de remise en état d’une propriété privée. Mais il vrai que dans une société reposant sur le collectivisme , la propriété privée ( évidement acquise par l’exploitation des autres) est considérée comme un privilège et que l’on peut taxer et violer sans limites.

      répondre
  2. sébastien

    Les aider à quoi ?! visiblement ils ne manquent de rien.
    ils ont accès aux mêmes prestations sociales que chaque citoyen. mais en plus ils ont l’eau , électricité, le bois pour le barbecue.

    Les aires d’accueil existent. on paye déjà pour cela, mais elles sont vides ou vandalisées (par les gens du voyage eux même)

    Voilà un sujet d’enquête de journalisme à faire: le cout annuel de remise en état des aires d’accueil. (mais je n ai jamais rien lu sur ce sujet)

    Je vous propose effectivement que vous les aidiez , invitez les à camper dans votre jardin.

    De mon coté je vais me brancher sur le candélabre dans ma rue pour voir si on me demande quelque chose.

    répondre
  3. Yveline LE MAREC

    Je passais par hasard à St-Etienne hier quand ils s’en allaient , je me demande comment ils se paient les voitures et caravanes luxueuses qui défilaient .

    répondre
  4. le chipoteur

    visiblement  » ils  » sont à l’aise financièrement car ils jettent des choses qui n’ont servis que quelques jours ! piscine gonflable pour les petits, pulvérisateurs, bouteilles de gaz… ils achètent sur place plein de petits trucs puis ils les jettent quand ils partent.. puis ils en rachètent quand ils s’installent ailleurs … ça fait marcher le commerce effectivement de ce point de vue là !

    répondre
  5. Vincent

    C’est une honte! Je n’ai rien contre eux, mais les dégradations seront pour qui? Les maires sont démunis, les riverains, les agriculteurs…n’en parlons pas. Je ne pense pas que la démarque inconnue (vol)soit une consommation !! De plus, la CAF les épuipe. Oui, leur belle caravane!! Appelez la CAF des vosges ou d’ailleurs, vous verrez !!!

    Ils sont partis, mais le problème est juste déplacé !!!

    répondre
  6. étonné

    Bonjour. rien ne sert de critiquer , c’est prêcher dans le désert , ces gens sont plus protégés que n’importe quel citoyen , qui travaille et qui paie ses impôts , ils sont partis faire leur mission évangélique mais ils vont repasser début septembre , sur le chemin du retour, mais que personne ne s’inquiète , tout sera remis en ordre , et certainement avec toilettes chimiques pour éviter le désordre écologique sur les chemins de St Amé. tout va bien.alors contribuables , retournez bosser , la CAF , l’ edf et les communautés de communes ont besoin de vos dons.

    répondre
  7. Ysengrin

    Petit rappel …. la loi de sécurité intérieure du 18 mars 2003 prévoit un certain nombre de peines en cas d’installation illégale sur un terrain privé ou public en dehors des aires d’accueil,(article 53-1 notamment : 6 mois d’emprisonnement, 3750€ d’amende, suspension du permis de conduire, réquisition des véhicules tracteurs…
    Donc les lois existent, reste le courage de les faire appliquer

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *