Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Déjà 15 morts sur les routes du département depuis le 1er janvier 2015 Soit 5 tués de plus que l’an passé à la même période.

image_pdfimage_print

article_gendarme-3

Renforcement de la lutte contre l’insécurité routière sur les routes des vacances.

Depuis le 1er janvier 2015, 15 personnes ont trouvé la mort sur les routes du département des Vosges , soit 5 tués de plus que l’an passé à la même période. De plus, il est à souligner que 4 accidents ont entraîné à eux seuls la mort de 8 personnes.

Dans ce contexte, les flux de circulation liés aux départs en vacances appellent un comportement responsable de la part des usagers de la route et une vigilance soutenue de la part des forces de l’ordre.

Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, Préfet des Vosges rappelle que .les forces de sécurité sont mobilisées sur l’ensemble des routes du département ces prochains jours et sont invitées à la fermeté à l’égard des contrevenants, afin de sanctionner les conducteurs irresponsables.

Cette vigilance portera non seulement sur les causes majeures de l’accidentalité routière : le non respect des règles de priorité, la vitesse, l’alcool et les stupéfiants mais également sur l’interdiction du port d’écouteurs, oreillettes ou casques audio en conduisant, l’abaissement du taux légal d’alcoolémie à 0,2g/l de sang pour les conducteurs novices.

Le non respect des règles de priorité est la première cause d’accident mortel en 2015. Depuis le début de cette année, 6 personnes ont trouvé la mort sur la route en raison d’un refus de priorité (en intersection, circulation à contresens..).

De même, la vitesse excessive ou inadaptée a provoqué la mort de 6 personnes depuis le début d’année.

Sur la route , chacun doit veiller à sa sécurité mais aussi à celle des autres en respectant les règles du code de la route afin que la période estivale ne connaisse pas de nouveaux drames.




2 réactions sur “Vosges – Déjà 15 morts sur les routes du département depuis le 1er janvier 2015

  1. janlukLeGaulois

    et si on commençait par le B, A = ba de la conduite: avoir l’observation de l’environnement, tout ce qui bouge, peut bouger, et surtout: LA MAîTRISE de l’engin qui nous transporte. Je dis ça en passant, parce que la maîtrise: NON, ça ne se délègue pas à la sécurité embarquée des engins modernes ! ça s’apprend, ça s’entretient. Ce n’est pas un diplôme à archiver.
    Dans tous les discours dont on on abreuve en matière de sécurité, on oublie qu’il faut rouler à droite en France, et ce même sur les petites voies à 30 km/h et plus. On respecte tous les usagers et on est courtois …..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *