Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le nouveau scanner est arrivé ce lundi matin au Centre Hospitalier Il va permettre de réaliser des examens plus précis et plus rapides (meilleure résolution d’image, diminution des artéfacts métalliques) assurant par là-même une radioprotection renforcée pour les patients.

image_pdfimage_print

04scanner nouvelle génération

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Ainsi que nous l’annoncions le 21 août dernier, le Centre Hospitalier romarimontain est doté d’un nouveau scanner. Quatre fournisseurs ont répondu à l’appel d’offres lancé précédemment. Le choix s’est porté sur la société Toshiba, avec reprise du modèle précédent, de marque Siemens, qui avait été mis en service en 2007. La nouvelle acquisition s’est faite sur le principe d’une location-maintenance sur une durée de 7 années. Le coût global des loyers avoisinera globalement les 900.000 €.

Ainsi que nous l’avons donc déjà écrit, le nouveau scanner va permettre de réaliser des examens plus précis et plus rapides (meilleure résolution d’image, diminution des artéfacts métalliques) assurant par là-même une radioprotection renforcée pour les patients.

Tout juste arrivé par convoi spécial, ce nouveau matériel est en cours d’installation dans une salle ayant subi au cours de ces derniers jours divers travaux. Le scanner en lui-même sera opérationnel dans une semaine, très précisément à compter du lundi 31 août.

Sa présentation a eu lieu en fin de matinée en présence notamment du Docteur Christophe Petitdemange, cadre de santé, du Docteur Jaouad Bouyacoub, chef de service de l’Imagerie, de Constance Hanzard, ingénieur Biomédical et de Carole Fleurance, responsable information-communication et qualité au Centre Hospitalier.

Après avoir insisté sur le fait que le nouveau scanner va permettre au Centre Hospitalier de renforcer son activité en traumatologie, cancérologie et analyse de vaisseaux, le Docteur Petitdemange a précisé que l’établissement comptait trois médecins radiologues. Aux côtés du Dr Bouyacoub, il faut ainsi associer les docteurs Jalal Othmani et Philippe Lercher. Trois médecins ainsi au service de la radiologie, de l’IRM, de la mammographie, de l’échographie et du scanner.

A leurs côtés se relaient 18 manipulateurs. Ceux-ci reçoivent une petite formation de la part d’un ingénieur d’application afin d’assimiler les dernières technicités du nouveau scanner. Le service imagerie recense également 8 secrétaires et un brancardier. Il faut savoir que si les rendez-vous sont généralement pris en journée pour un examen au scanner, cet outil est cependant en service 24 h sur 24. En moyenne, ce sont de 30 à 50 patients qui sont reçus quotidiennement, relate le Dr. Bouyacoub.

Ce nombre de patients ira sans doute en s’amplifiant puisque le nouveau scanner va offrir la possibilité de réaliser des examens du corps entier, des examens dentaires et des examens de colonoscopie (du côlon) virtuelle.

Après le remplacement de l’IRM et du mammographe l’an passé, l’arrivée du nouveau scanner constitue un événement marquant en cette fin d’été. Et ce n’est pas fini, puisque dans les mois à venir, le service d’imagerie se dotera d’une nouvelle salle de radiologie à capteur-plan ainsi que d’un système d’archivage et de transmission d’images. Objectif visé : améliorer les possibilités d’échanges et de partages d’images avec d’autres structures d’envergure régionales.




3 réactions sur “Remiremont – Le nouveau scanner est arrivé ce lundi matin au Centre Hospitalier

  1. petit nain

    Si c’est effectivement le système de balayage que j’ai déjà vu au USA, cette appareil va permettre de faire un examen complet sans devoir passer par des examens opératoire, fastidieux, pénibles et aussi couteux. On peut effectivement, après balayage se promener dans le corps et regarder a l’intérieur des poumons, des intestins , etc… Un truc de dingue et qui autorisera certainement des examens plus rapides et aussi, plus précis.

    répondre
  2. étonné

    Très belle acquisition pour la région de Remiremont, qui manquait certainement, mais je suis étonné de découvrir que les manipulateurs auront droit à ( une petite formation ! ) j’ en déduit donc que cet appareil doit être simple à manipuler,et qu’il doit y avoir plusieurs niveau : petite , moyenne , grande, il serait bon d’ informer la population sérieusement à ce sujet très important pour la santé de tous.

    répondre
  3. PHILIPPE

    Réponse à « étonné »… Il va sans dire que chaque nouveau matériel a ses spécificités et par là même ses évolutions. Il parait tout à fait normal que les manipulateurs en connaissent toutes les fonctions. Tout simplement ! Et dans ce domaine, il n’y a pas de petit niveau !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *