Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – L’école de musique anime la place De Lattre de Tassigny depuis « La Loco » ce jeudi soir Jean Gobinet, Pierre-Marie Budelot et les professeurs de musique ont épaulé les jeunes musiciens dans un concert exceptionnel donné au bar de la Loco.

image_pdfimage_print

concert à la Loco (1)

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Certes, ils n’ont pas pour habitude de se produire dans un bar. Mais à l’occasion du stage d’été auquel ils participent (notre article du 26 août en cliquant ici) une partie des stagiaires accompagnés de quelques professeurs de l’école de musique et de leur directeur, Pierre-Marie Budelot, ont donné le ton à une soirée pas comme les autres ce jeudi soir. Un grand moment placé sous le signe du jazz qui laissait une belle place à l’improvisation. Ce fut particulièrement réussi. Et les terrasses de la place De Lattre de Tassigny en ont bien profité.

Elle était annoncée soirée « bœuf impro ». Inutile de chercher, il n’y a avait pas de côtes sur le grill, mais tout simplement de jeunes musiciens plus que jamais motivés à se produire dans un lieu où ils n’ont pas l’habitude de le faire, s’agissant d’un bar. Et en l’occurrence, cela se passait à « La Loco ».

Dans le langage musical, une soirée « bœuf impro » traduit des instants où les musiciens jouent ensemble des œuvres connues, tout en laissant place à une série d’improvisations musicales. Le répertoire proposé ce jeudi soir méritait d’autant plus d’être vu et surtout entendu.

Instruments à vent de la famille des cuivres, guitare, batterie et synthétiseur ont ainsi fait bel écho sur une place De Lattre de Tassigny dont les terrasses demeuraient bien garnies. Encore une belle soirée d’été musicalement bénie. Les stagiaires présents ont démontré une passion communicative à jouer de leurs instruments. Pour le plaisir de leurs professeurs qui se sont eux aussi bien « lâchés » musicalement. Quelle dynamique !

Parmi les plus jeunes stagiaires, Lucien au synthé et Valentin à la trompette ont fait eux aussi sensation. Un véritable enchantement. Du rythme jazzy, des intros pleines d’entrain et des finals majestueux, l’école de musique a démontré qu’elle savait jouer de toutes les partitions. Des moments qui ont ravi aussi le maître de stage, Jean Gobinet, trompettiste de formation et dont nous avons présenté le parcours dans notre précédent article.

A ne pas manquer ce vendredi 28 août 2015 à 20 h 30 au centre culturel Gilbert Zaug, le grand concert de clôture du stage d’été. Les 48 stagiaires seront sur scène avec leur maître et les professeurs de l’école de musique. Un programme particulièrement varié attend le public : orchestre à vent, bois, brass-band, grand orchestre, conte musical, jazz, musiques de variétés, traditionnelles et classiques. Concert en entrée libre.

Tous les musiciens interpréteront une œuvre composée durant le stage et intitulée « vent d’ailleurs et vent d’ici ». Alors, musique à tous vents ce vendredi soir !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *