Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Un rock pur et festif, « Dahu » un groupe convaincant ! Cette nouvelle nocturne d'été a trouvé repli au centre culturel.

image_pdfimage_print

02 tout OK

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

L’été sera chaud, on nous l’avait bien promis. Tout bon pour les nocturnes d’été du vendredi. Sauf que dame météo a changé d’avis et ce fut en ce 14 août un repli vers le centre culturel. Public prévenu, public rassuré et décidé à ne rien manquer. D’autant que sur la scène, les quatre rockeurs romarimontains ont su procurer beaucoup de plaisir.

La sage décision prise par l’Office de Tourisme de la Ville s’est avérée bien précautionneuse. Il commençait à pleuvoir à l’heure de la 7ème nocturne d’été ce vendredi soir. Le repli vers le centre culturel Gilbert Zaug a aussi rassuré les musiciens du groupe « Dahu ». « Nos instruments n’aiment pas l’eau. On a un bon toit, alors on va pouvoir jouer, se faire plaisir et vous faire plaisir ».

Des cris de joie dans la salle, beaucoup d’amis qui arrivent au fil des minutes. Des connaisseurs et amoureux du rock aussi. Mais un rock pas tout à fait comme les autres, celui portant la signature « Dahu ». Un groupe de quatre rockeurs romarimontains qui aiment s’amuser de leurs interprétations. Avec tact et talent.

Yannick à la guitare, Louis à la guitare et au chant, Lucien à la basse et Maxime à la batterie pour un cocktail détonnant et fort plaisant. Le groupe reprend les standards festifs du rock et de la pop, y associant un style volontairement « brouillon » qui ne laisse d’ailleurs personne indifférent. Le public aime et la salle continue de se remplir.

Les musiciens s’amusent, changent les paroles, rallongent leurs interprétations et les accords suivent sans la moindre fausse note. Un « tempo » parfaitement rodé. Quatre musiciens à l’unisson. Un savant mélange d’énergie qui enflamme la scène. Le public suit, tapant des pieds et des mains, tout en étant également invité à répéter des mots et abréviations parolières. Sur scène, l’humour fait aussi partie du jeu.

« Dahu », un groupe tout aussi impressionnant dans l’interprétation de grands medleys reprenant les plus grands tubes de Claude François ou encore Jacques Dutronc. « Dahu » a su procurer un véritable bonheur à un public de connaisseurs. Belle voix, superbes sonorités, un style rock pas comme les autres.

A revoir et surtout à réentendre les quatre rockeurs romarimontains. Assurément convaincants !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *