Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Les ouvriers forestiers de l’ONF n’arrivent plus à suivre la cadence imposée ! Ils demandent à la direction d’embaucher du personnel.

image_pdfimage_print

P1280913

Ecrit par C. K-N.

Les ouvriers forestiers de l’ONF ne décolèrent pas ! « Il y a un gros problème d’embauche dans les Vosges. » déclaraient-t-ils ce matin dans les locaux de Office national des forêts à Epinal. Ils demandent l’embauche d’un minimum de 50 ouvriers forestiers en plus dans les Vosges.

Les ouvriers forestiers ne sont pas fonctionnaires. Ils sont chargés de traiter les marchés privés de l’ONF.

« La direction assure quant à elle qu’il n’y a pas assez de travail pour embaucher du personnel. » déclarent-ils. « Ils redonnent les coupes de bois que l’on n’arrive pas à faire à des entreprises privées car on n’est pas assez nombreux. Pourtant, il suffirait d’embaucher pour que l’on puisse assurer ces commandes » se plaint Thierry Gaspard, de Vosges Ouest. Ils se plaignent de la pression et de la masse de travail. « On nous impose de travailler plus rapidement ! » assure Frédéric Simon de Vosges Montagne.

Ils dénoncent aussi la fatigue qui est la cause d’accidents. La moyenne d’âge de 46 ans reste très élevée dans la profession. « C’est beaucoup dans le bois. Les employés plus âgés ont plus de douleurs et vont moins vite » dit Thierry Gaspard.

Selon eux, la fabrique du bois de Saint-Michel-sur-Meurthe devrait être transférée à Xertigny dans le cadre du projet Terre de Hêtre. « Ce n’est pas logique le loyer est beaucoup plus important à Xertigny ! »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *