Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Maison d’Assistante Maternelle et Multi accueil : pourquoi des normes si différentes pour nos enfants ?

image_pdfimage_print

003

Catherine Clémence, responsable du multi accueil « Les P´tits Amis de Oui-Oui » à La Bresse, nous adresse sa réflexion, à propos des normes si différentes et de la différence entre les modes de garde. Nous publions intégralement sa réflexion ci dessous.

Éducatrice de Jeunes Enfants et responsable de multi accueil depuis 20 ans, un sujet m’interpelle depuis quelques temps.

En effet, nous voyons fleurir depuis quelques temps, de nombreuses Maisons d’Assistantes Maternelles (MAM). Ces structures regroupent  trois ou quatre Assistantes Maternelles dans des locaux adaptés et qui gardent au total entre 12 et 16 enfants, soit un lieu d\’accueil collectif pour des jeunes enfants.

En parallèle, il existe des structures d\’accueil pour ces mêmes enfants que l\’on appelle multi accueil (c’est à dire crèche-halte garderie-accueil d\’enfants en difficultés -accueil d’enfant handicapé et accueil d’urgence).

Ces deux structures accueillent le même public et pourtant ne sont pas soumises du tout aux mêmes normes et aux mêmes textes. Pourquoi ?

Soucieuse de proposer aux familles des modes de garde adaptés à leurs besoins, je suis tout à fait favorable à la création de ces MAM mais avec les mêmes exigences demandées à un multi accueil.

Les enfants sont notre société de demain et notre avenir, il me paraît primordial qu’ils soient accueillis dans les meilleurs conditions quelque soit le lieu d’accueil. Les enfants ont les mêmes besoins quelque soit le mode de garde qu’ils fréquentent.

De plus, ces normes moins exigeantes engendrent un coût moindre pour les collectivités. À l\’heure ou les budgets sont revus à la baisse et ou les structures « multi accueil » coûtent toujours plus chers, comment être crédible face aux élus lors des demandes de subventions si des structures qui paraissent similaires aux yeux de tous coûtent moins chers ?

Sans oublier le vide juridique évoqué par tous et même par le Sénat dans son rapport du 28 mai 2015 : faut-il attendre qu’il y ait un accident pour réagir ?

Avant de vous faire part de ces remarques et de mes questionnements, j’ai bien entendu évoqué cela lors des dernières CDAJE (Commission Départementale d’Accueil Du Jeune Enfant) ou je siège, auprès de la CAF, des services de la PMI et auprès du département mais rien n’évolue !

REMIREMONT Info parle régulièrement des MAM.

Il serait bien d\’éclairer les lecteurs sur ces normes si différentes et la différence entre ces modes de garde.

Madame Clémence Catherine, responsable du multi accueil \ »Les P´tits Amis de Oui-Oui\ » à La Bresse.




14 réactions sur “La Bresse – Maison d’Assistante Maternelle et Multi accueil : pourquoi des normes si différentes pour nos enfants ?

  1. zizou88

    Mam souvent ouvertes dans des locaux communaux après de gros investissement des communes, et qui bénéficie à 2 ou 3 assistantes maternelles. Pour les autres assistantes maternelles, pas un euro n ‘ est donnée par les communes. En réagissant comme ça nos élus veulent se donner bonne conscience. Au lieu d investir dans de vrai crèches.

    répondre
    1. mathieu

      Toutes les MAM ne sont pas aidées loin de là. Pour notre part, plus de 10000 euros investit sans l’aide de personne. Nous conteront également 1000 euros de frais mensuel. et il s’agit d’un vrai mode de garde .

      répondre
  2. Morhain

    Il n’y a déjà pas les mêmes normes entre les crèches, les micro-crèches et les autres structures d’accueil de l’enfance… Les MAM ne reçoivent aucune aide de la CAF, ni d’autres organismes! Les MAM ne sont rien d’autre que des assistantes maternelles qui partagent un même lieu de travail afin de palier à l’isolement de cette PROFESSION , si vous parlez dans ce sens, dénoncez également l’assistante maternelle qui exerce à son domicile! Quel accident attendez-vous? Que savez-vous exactement des normes demandées aux MAM? Qu’attendez-vous pour transformer votre crèche en MAM? Mais comment allez-vous expliquer aux employés qu’ils auront un salaire en fonction des heures de présence de l’enfant pour lesquels ils ont un agrément? Et je ne suis pas sûr que vos AP s’engagent sachant qu’ils auront à déduire de leur salaire net 250€ de charges et de location…
    En réponse à ZIZOU88, les MAM ne prétendent pas être des crèches, nous sommes des assistantes maternelles locataires, diplômées et AGREES par les services de la PMI et que savez-vous du mode de financement des MAM?
    Bref, il fera jour demain…

    répondre
    1. CLEMENCE catherine

      Il ne s’agit en aucun cas de remettre en question les différents modes de garde et les différentes professions mais simplement de faire un état des lieux. Comment explique t on que les normes ne soient pas les mêmes dans un lieu d ‘ accueil collectif pour jeunes enfants?
      Pour information, je connais les règles et les normes et j’ai moi – même validé le référentiel de la PMI en commission départementale.
      Pour les financements, vous n’êtes pas sans savoir que la CAF soutien les parents directement pour l ‘ emploi d ‘ une Assistante maternelle. Pour les multiaccueil , la structure touche des prestations de service.
      Et enfin, il n’est pas exclu que ces structures deviennent des MAM, calcul rapide, pas énormément de perte de salaire avec des revenus pas imposable.
      Merci pour ce débat.

      répondre
      1. Morhain

        Bien sur que vous remettez en question l’accueil en MAM et vous remettez en question le professionnalisme des assistantes maternelles en général!
        Je comprends que vous demandiez l’égalité des normes mais cela ne peut pas aller sans l’égalité du reste, je ne sais pas comment vous faites vos calculs mais si effectivement vous pensez ne pas avoir énormément de perte de salaire alors allez-y… Dans ce cas je ne vois pas pourquoi vous vous acharnez sur nos petites associations.
        Pour info, nos revenus ne sont pas non imposable, nous pouvons bénéficier d’un mode de calcul spécifique aux AssMat, c’est différent. Vous attaquez les mauvaises personnes, c’est bien dommage!
        Et ce n’était pas un débat, juste une réaction de déception face à des propos blessants sur la profession d’assistante maternelle déjà très peu reconnue…

        répondre
    2. zizou88

      Je ne parle pas d aide, mais dans la plus part des cas les mam sont installés dans un bâtiment communal qui a été modifié par les municipalités. Moi mon assistante maternelle, la commune ne lui loue pas de bâtiment rénové pour accueillir mon enfant. Les municipalités se jette à corps perdu dans les mam plutôt que de financé des crèches. Je rappel qu assistante maternelle n est pas un diplôme. Dans les crèches la loi impose aux salariés des diplôme. Je sais tres bien que les assistantes maternelles ne roule pas sur l or. Créons de vrai structure avec de vrais emplois. Que disons nous au salariés des crèches qui on passé des diplômes, arrêtés de passer vos diplôme, ouvré une mam !

      répondre
    1. mathieu

      Nous laisserons les parents choisir… mais sachez que nous avons des contrôles, nous avons des formations. Je ne comprends pas qu’on puisse dire qu’il n’y a pas de professionnalisme dans les MAM ou qu’il risque d’y avoir des accidents.

      Je pense que les parents seront capable de juger d’eux même ce qu’ils préfèrent pour leur enfant : certains préfèrent les crèches certains les ass mat à domicile et d’autres viendront en MAM.

      répondre
    2. Mathiot

      Il serait judicieux de rappeler qu en Mam la capacité maximum d accueil par assistante maternelle est de 4 enfants alors qu en crèche elle est de de 8 par personne !!la Mam ne remplacera pas la crèche puisqu a 4 assistantes maternelles maximum le nombre d enfants aceuillis ne dépassera jamais 16 .. Alors qu en crèche on double tout simplement les chiffres . La Mam est un mode de garde plus familiale .

      répondre
  3. Mimie

    Je me suis tournée pour mes enfants plutôt vers la crèche en raison de la souplesse des horaires, alors que j’avais une MAM à proximité. Ayant pour ma part des horaires changeants, la mensualisation des assistantes maternelles et l’obligation de leur donner un emploi du temps régulier m’ont fait préférer la crèche. Sans regret.
    Et la crèche n’était pas moins familiale pour le coup.

    répondre
  4. Morhain

    à ZIZOU88: Que savez-vous des diplômes des assistantes maternelles en MAM? Elles ont leur CAP Petite Enfance, il y a même des auxiliaires de puériculture, des infirmières, des éducatrices de jeunes enfants…

    Dégoutée par ces commentaires hors sujet, mais bon l’article en lui même est hors sujet puisque apparemment c’était les élus qui étaient visés alors que Mme Clémence cite un rapport du Sénat qui visiblement dénonce le manque de professionnalisme des AssMat puisque qu’ils « attendent un accident ». Vraiment dégoutée!!!

    répondre
  5. zizou88

    Tout homme ou femme peut se porter candidat afin de devenir assistant(e) maternel(le). Le candidat assiste à une réunion d’information collective obligatoire organisée dans les principales villes du département.Un dossier de candidature, remis à l’issue de cette réunion, doit être retourné au secrétariat des assistants maternels avec les pièces jointes requises.La candidature est examinée et une évaluation à domicile est réalisée. La décision est communiquée dans un délai de troisu mois à compter de la réception du dossier complet. Si la réponse est positive, l’agrément est donné pour cinq ans.Une formation est obligatoire (60 heures avant l’accueil du premier enfant complété par 60 heures après l’accueil. Cette formation porte, entre autres, sur le développement, les rythmes et besoins de l’enfant, la relation parent-enfant, …). Elle conditionne le renouvellement de l’agrément.
    Donc pas de diplôme

    répondre
  6. zizou88

    Ce diplôme est la première étape pour gravir les échelons dans le secteur de la petite enfance. Diplôme de niveau V de l’Education Nationale, les pré-requis exigés pour accéder au CAP Petite Enfance sont d’avoir atteint un niveau 3ème et avoir 18 ans le jour des examens. Le programme du CAP Petite Enfance comprend environ 1158 heures (dont 864 heures pour l’enseignement professionnel). Ce diplôme permet de travailler comme agent en crèche, pouponnière ou multi-accueil, comme assistant maternel indépendant ( à condition d’avoir obtenu par ailleurs l’agrément d’assistant maternel auprès de votre conseil régional)  ou en structure collective, ou encore comme garde d’enfants au domiciles
    des parents.
    Plu de 1000h de formation. Merci madame morano pour votre loi.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *