Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Expositions Ernest Wittmann et Jean Montémont pour deux semaines encore

image_pdfimage_print

Statuette en grès de Ernest Wittmann ,  (vers 1904) la Vieille au fagot, socle en bois

Article participatif de Denis Philippe.

Depuis la mi-mai et jusqu’au 20 septembre, les musées de la Ville s’ouvrent sur deux expositions uniques. Exposition rétrospective Ernest Wittmann au musée Charles de Bruyères et exposition Jean Montémont « Le Maquis et la Résistance » période 1939 – 1944 au musée Charles Friry. Il reste deux semaines encore pour découvrir chacune d’entre elles en entrée libre.

Exposition rétrospective Ernest Wittmann – Peintre et sculpteur né à Sarre-Union (67) en 1846. Décédé en 1921. Elève de Victor Prouvé à Nancy, il se consacre à la peinture à partir de 1886. Une décennie plus tard, il s’installe à Paris . Il devient sculpteur et abandonne sa première passion. Il crée alors des statuettes représentant des personnages du monde rural et artisanal.

Il expose aux salons de la Société Nationale des Beaux- Arts. Ses sculptures sont éditées en grès par les frères Mougin, céramistes à Nancy. Il réalisa également des sculptures en bronze. En 1907, Ernest Wittmann quitte la Capitale pour rejoindre Rupt-Sur-Moselle. Plus d’une centaine de ses œuvres regroupant peintures, œuvres graphiques, sculptures sont ainsi exposées au musée. L’on y découvre notamment 37 sculptures, dont 12 bronzes ainsi que 28 modèles en grès des Frères Mougin (Nancy). De même que quelques plâtres et terres cuites.

Au musée Charles de Bruyères, angle de la rue Charles-De-Gaulle et rue Paul Doumer. Tous les jours, sauf le mardi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Visites guidées dans le cadre des Journées du Patrimoine : le samedi 19 septembre à 11 h 15 et le dimanche 20 septembre à 15 h 15.

Jean Montémont (1913-1959) – Exposition « Le Maquis et la Résistance » – 1939 – 1944. Elève de Jean Prouvé à l’Ecole Municipale des Beaux-Arts à Nancy. En 1944, Jean Montémont appartient au XI ème groupe blindé du 64ème Régiment d’Artillerie d’Afrique, qui sera incorporé dans la 2ème DB et participe à la libération de l’Alsace en novembre et décembre 1944.

Le musée Charles Friry expose pour la première fois une dizaine de tableaux issus du fonds d’atelier, quinze aquarelles (dons récents) ainsi que de nombreux dessins. Quelques documents d’archives et un recueil de 18 planches de dessins humoristiques sur la guerre et le Maquis complètent l’exposition.

Au Musée Charles Friry, 12 rue du Général Humbert. De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, sauf le mardi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *