Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – La rentrée dans le primaire traduit une hausse globale de 4 % des effectifs Matinée marathon dans les différentes écoles élémentaires et maternelles de la ville pour le maire Bernard Godfroy, en ce mardi 1er septembre, jour de rentrée.

image_pdfimage_print

Rentrée scolaire dans le primaire 016

Article participatif de Denis Philippe.

Matinée marathon dans les différentes écoles élémentaires et maternelles de la ville pour le maire Bernard Godfroy, en ce mardi 1er septembre, jour de rentrée. Accompagné d’une délégation municipale dont Roger Durupt, adjoint, de Catherine Humbertclaude, Directrice Générale des Services de la mairie, de Mickaël Gérard, attaché à la Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques, de Pascal Grandemange, responsable des services techniques, de Carole Ruer, directrice du Centre Social, la visite des différents établissements du primaire s’est effectuée selon un programme bien établi par avance. Ceci en présence de Stéphane Pierre, inspecteur de l’Education Nationale et de ses deux conseillers pédagogiques. Les écoles de la ville ont bénéficié durant l’été d’un programme de travaux tant en rénovation qu’en entretien pour un montant voisin de 200.000 € (article remiremontinfo du 13 août). A la satisfaction des différents directeurs et directrices d’établissements scolaires. La matinée a débuté à l’école du Rhumont, un lieu qui a bénéficié des ouvrages les plus conséquents au cours de la période des vacances.

Cette rentrée 2015-2016 dans le primaire se veut rassurante. Pas de problème majeur à soulever et les effectifs traduisent de bons chiffres. Globalement, ils enregistrent une augmentation de 4 % par rapport à la rentrée 2014/2015. Classes élémentaires et maternelles font apparaître un recensement de 824 enfants. L’on en dénombrait 793 l’an passé. C’est donc la bonne nouvelle de cette rentrée.

Le tour d’horizon a débuté dès 8 h 30 à l’école du Rhumont. Parmi quelques pleurs d’enfants du côté de la maternelle. Mais Il ne pouvait en être autrement en ce jour considéré comme une grande étape dans la vie de ces petits bonhommes. Et comme l’on dit, « ça ira mieux demain… »

Petite revue de détails

Ecole du Rhumont – Directrice : Véronique Manchon. Effectifs en maternelle : 53 (51 l’an passé) ; en élémentaire : 43 (42 l’an passé) – Total rentrée 2015 : 96 (93 en 2014).

Ecole de La Maix – Directeur : Philippe Dreller. Effectifs en maternelle : 60 (idem l’an passé) ; en élémentaire : 116 (110 l’an passé) – Total rentrée 2015 : 176 (170 en 2014).

Ecole Jules Ferry – Directrice : Christine Vincent. Effectifs en maternelle : 74 (69 l’an passé) ; en élémentaire : 154 (idem l’an passé) – Total rentrée 2015 : 228 (223 en 2014).

Ecole Saint-Romaric – Directeur : Romuald Dubois. Effectifs en maternelle : 55 (58 l’an passé) ; en élémentaire : 151 (143 l’an passé) – Total rentrée 2015 : 206 (201 en 2014).

Ecole de Révillon – Directrice : Emilie Abel. Effectifs en maternelle : 35 (41 l’an passé) ; en élémentaire : 83 (65 l’an passé) – Total rentrée 2015 : 118 (106 en 2014). Il est à noter que cette école est devenue intercommunale, accueillant non seulement les enfants de ce secteur de la ville, mais encore quelques uns de Saint-Etienne-Les-Remiremont (dont la limite de commune est toute proche) et 14 enfants venant de Vecoux suite à une restructuration du nombre de classes. Michel Demange et Martial Mange, les maires respectifs de ces deux communes se trouvaient également sur place en ce jour de rentrée.




2 réactions sur “Remiremont – La rentrée dans le primaire traduit une hausse globale de 4 % des effectifs

  1. rogers

    Au journal de 20h sur Antenne 2 , à propos de la rentrée scolaire ,le présentateur signalait qu’il y avait en France ,sur 3 postes d’enseignants , 2 femmes pour un homme !!!
    Qu’en est il alors de la parité hommes femmes si chère à nos dirigeants.

    répondre
    1. ED

      Il n’y a pas beaucoup de femmes bucherons ou maçons. Il faut quand même bien que certains emplois leur soient réservés.
      De plus, avec toutes les histoires de pédophilie , je pense qu’un homme y pense avant de choisir le métier d’enseignant.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *