Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Lycée André-Malraux : « le droit de dépenser moins » Jacques Arnould, président de la PEEP (fédération des parents d’élèves de l’enseignement public) des Vosges, ne décolère pas.

image_pdfimage_print

arnould jacques peep

Jacques Arnould, président de la PEEP (fédération des parents d’élèves de l’enseignement public) des Vosges, ne décolère pas : « En cette période de crise, je trouve inadmissible que l’on fasse dépenser de l’argent inutilement aux familles ». La raison de sa révolte ? Un changement de dernière minute du manuel de droit utilisé par la classe de première STMG du lycée André Malraux de Remiremont.

En effet, « alors que les familles se sont vues remettre une liste complète des livres à acquérir pour la rentrée au mois de juin, l’un des deux professeurs de droit a tout bonnement décidé, à la rentrée, de changer de manuel pour travailler sur celui qui était utilisé l’an passé ».

« Même si l’établissement a proposé de faire des photocopies du manuel, les parents ont tout de même acheté un livre qui ne servira pas », s’indignent les parents d’élèves. « Par ailleurs, la plupart des élèves va trouver inconfortable de travailler avec des photocopies et se sentir obligés de racheter le livre demandé par leur professeur ».

Ce qui est d’autant plus incompréhensible, c’est que les listes données en juin sont établies par les professeurs avec l’aval du chef d’établissement.

Par ailleurs, l’autre professeur de droit, puisque la section STMG compte deux classes, utilise le manuel préconisé sur cette fameuse liste.

« Alors pourquoi ce changement de dernière minute pour un programme identique ? Une question à laquelle les parents aimeraient avoir une réponse tout en souhaitant bien sûr que le professeur revienne sur sa demande pour utiliser le manuel qu’ils ont acheté en juin » conclut Jacques Arnould.




Une réaction sur “Remiremont – Lycée André-Malraux : « le droit de dépenser moins »

  1. Tessy

    C’est comme ça depuis de nombreuses années. Même au niveau du matériel, il y en a une grande partie qui ne sert même pas, ou alors on vous demande des cahiers de 240 pages, et il y en a 20 qui servent.
    Les numéros de pinceaux, les références de crayons, etc…. Les profs sont bien trop exigeants et les listes incohérentes!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *