Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Sa patronne ne l’embauche pas, elle l’agresse puis blesse un policier Dans une boulangerie du faubourg d'Epinal.

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Une patrouille de police a été appelée vendredi 4 septembre 2015 à 6 heures du matin dans une boulangerie du faubourg d’Epinal pour un gros différend entre la patronne et une employée mise à l’essai. Apprenant qu’elle ne serait pas embauchée, celle-ci s’est énervée, a commis des dégradations et des violences légères sur la boulangère.

Police car

Police car

Hystérique à l’arrivée de la police, elle se débat et pousse un fonctionnaire. En perdant  l’équilibre, ce dernier se blesse au tendon d’une main. Opéré au CHU de Nancy, il a écopé d’une interruption temporaire de travail d’un mois et demi.

Placée en garde à vue vendredi, elle a été laissée libre avant d’être convoquée ce mardi 8 septembre 2015 et d’être de nouveau placée en garde à vue.

Elle a été convoquée devant le tribunal correctionnel d’Epinal le 10 décembre 2015. Elle devra y répondre des faits de dégradations volontaires sur biens privés, violences légères sur personne et outrage et rébellion sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Cette femme de 20 ans est domiciliée à Remiremont, elle est déjà connue des services de police.




7 réactions sur “Remiremont – Sa patronne ne l’embauche pas, elle l’agresse puis blesse un policier

  1. max

    je connais cette boulangerie………..dans quelle epoque vit on ???? cette jeune fille est promise a un bel avenir , avec une conduite pareille…on marche sur la tete !!!

    répondre
  2. étonné

    Cette histoire est le problème des emplois précaires, le salariés ne comprennent pas que , si ceux ci font leur travail correctement que le contrat soit résilié pour reprendre immédiatement une autre personne, mais ceci ne fait que commencer avec les nouvelles disposition sur le travail qui sont proposées , je souhaite à tous ceux qui bossent , bon courage , pour moi , j’ ai payé ma part au patronat, d’ autre part je regrette que les articles manquent de compléments d’ informations sur ces faits divers et l’ actualité , genre le pourquoi de la chose que les gens en arrivent à de telles situations, ceci éviterait bine des dérives de raisonnement.

    répondre
    1. nico

      je ne vous comprends pas !!! on ne peut garder une employée qui je passe l’expression à 20 ans est bien rebelle !! de mon « temps » on bossait et meme si cela ne nous plaisait pas on faisait notre travail !!! ce n’est pas d’hier que datent les essais, j’en ai connu une paire dans les années 1960 !!! alors arretez de toujours dénigrer les patrons, quant le travail est fait correctement l’embauche est assurée !!!

      répondre
      1. étonné

        Bonjour. quand on ne comprend pas , on demande , relisez mon article ,comme vous avez l’ air de bien connaitre cette personne et le problème , s’il y a,mais j’ai connu des patrons qui étaient incapables de gérer du personnel ,hé bien , ils travaillaient seuls.

        répondre
    2. rogers

      réponse à Etonné : Il me semble avoir lu qu’elle était à l’essai donc, si elle ne convenait pas pour ce travail, il est normal que l’employeur le lui fasse savoir. être à l’essai ça veut bien dire ce que ça veut dire.
      Quand à avoir payé votre part au patronat !!!!il fallait vous mettre à votre compte,comme ça vous auriez eu la part du patron et la part de l’ouvrier. dans la vie il faut savoir ce que l’on veut

      répondre
      1. étonné

        Bonjour Mr Rogers, je me permets de vous répondre suite à votre commentaire, je ne pense part avoir mal lu l’ article et je connais très bien la période d’essai , et, la finalité heureuse ou pas,mais , cependant il faut peut être analyser cette période,les conditions de travail , l’ accueil des collègues , la formation pratiquée par son responsable,enfin les rapports humain en harmonie avec le personnel, d’ autre part, je ne vous permets pas de porter un jugement personnel sur ma personnalité, du simple fait que nous ne nous connaissons pas , ainsi que ma carrière professionnelle,ceci dit , j’ ai été très proche du patronat, je puis vous affirmer qu’il y des responsables humainement et des imbéciles ignares , imbus de leurs personnalités au pluriel. Il ne suffit pas d’ être patron pour faire un patron responsable, Ceci est dit dans un contexte général et je ne vise en aucun cas cette boulangerie qui ne fait pas partie de ma vie.

        répondre
    3. max

      non Monsieur L’étonné….si j’etais patron voyez vous , je n’aurais pas hesiter une seconde a virer une employee qui ne me convienne pas ,c’est la regle l’hors d’un essai d’emploi . Cette fille le savait non ?? et sa conduite est inacceptable . je pense qu’elle va avoir du mal a retrouver un poste dorenavent…heureusement que tts les essais sur un poste ne se termine pas de cette facon sinon les patrons on du soucis a se faire……….

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *