Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Cédric Babel officiellement installé dans ses fonctions de conseiller municipal Lors d'un conseil municipal présidé par Patrica Douche en l'absence du maire Daniel Sacquard convalescent.

image_pdfimage_print

017

Article participatif de Denis Philippe.

Comme annoncé, le conseil municipal de ce jeudi soir a été présidé par la 1ere adjointe, Patricia Douche, le maire Daniel Sacquard devant poursuivre, pour quelques temps encore, une période de convalescence. Le point n° 1 de ce conseil de rentrée portait sur l’installation officielle de Cédric Babel au sein de l’assemblée municipale, suite à la démission d’Annie Montesinos.

Cédric Babel est particulièrement connu dans le secteur de Fallières où il réside, après y avoir passé par ailleurs toute sa jeunesse. Aujourd’hui âgé de 38 ans, père de 2 enfants, il exerce la profession de technicien clientèle à ERDF sur le secteur de Remiremont.

Lors des élections municipales de mars 2014, il se trouvait en 7ème position sur la liste « Ensemble, agissons pour demain », conduite par Daniel Vincent. Premier candidat non élu à l’issue du scrutin, il rejoint donc logiquement les rangs de l’assemblée municipale afin de succéder à Annie Montesinos, démissionnaire pour les raisons que l’on sait.

Cédric Babel accède également à la fonction de membre au sein des commissions communales « Finances » et « Artisanat-Economie ». Interrogé sur son ressenti en tant que nouveau siégeant au sein du conseil, il nous a déclaré : « je suis animé de certaines convictions et elles restent d’actualité. Je vais démarrer doucement, tout en observant et en étant attentif à ce qui va suivre… »




3 réactions sur “Saint-Nabord – Cédric Babel officiellement installé dans ses fonctions de conseiller municipal

    1. laptiote8870

      Bonjour,

      Non le remplacement se fait selon l’ordre de la liste présentée lors des élections.Donc rentre au conseil, si elle l’accepte la personne qui n’a été élue. La parité n’est à respecter que pour les listes puis ensuite au niveau du groupe d’adjoint . Ainsi si le maire est un homme son 1er adjoint doit être une femme suivi d’un 2° adjoint Homme ….

      Et bon courage à M. Babel car vu l’ambiance… Ça ne sera pas du gâteau… Et un peu attristée de la démission d’Annie, car pour l’avoir cotyer pendant 5 ans, j’ai apprécie son talent de savoir dire les choses avec tacte et j’ai beaucoup appris.

      répondre
      1. Nourdin

        Je viens de relire la loi, rien n’est dit sur la nomination lors d’un remplacement or il est demandé non pas dans la loi électorale mais dans celle des communes et conseils territoriaux que soit respecté la parité! « Avec il me semble une amende prévue dans le cas de non respect ».
        Mais contrairement à votre 2 point, la loi prévoit que le maire ne fait pas partie de la parité du groupe d’adjoint, et il possible de trouver un maire et son 1er adjoint du même sexe mais la parité se fait sur les seuls adjoints.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *