Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Une navette, un euro, une fois par semaine…

image_pdfimage_print

Image non contractuelle

Article participatif de Denis Philippe.

Le conseil municipal était invité, lors de sa séance du 17 septembre 2015, à se prononcer sur l’approbation du projet de règlement concernant le fonctionnement de la navette qui devrait être prochainement mise à disposition de la commune par un prestataire. Ce véhicule neuf, financé par la publicité, est destiné à être mis à disposition des personnes sans locomotion, désireuses de se rendre à Remiremont. Un contrat de 3 années lierait la commune et le prestataire. Ce dernier est encore en recherche afin de financer la totalité du véhicule. Il manque encore 7.500 € de ressources publicitaires destinées à égayer … le capot de la navette !

Sur cette base donnée, il ne reste plus qu’à calculer le prix global du véhicule par rapport à la surface des côtés latéraux et des portes arrière. En espérant qu’il n’y ait pas trop de pastilles sur les vitres ! Si l’affaire prête à sourire, elle s’avère cependant sérieuse puisque ce principe de mise à disposition d’une navette a été adopté par le conseil (6 abstentions) le 18 décembre 2014.

Et cette fois, il était question du règlement concernant le fonctionnement de la dite navette (7 abstentions). Au départ du projet, le véhicule devait circuler en direction de Remiremont deux fois par semaine : le mardi et le jeudi. Un sondage effectué parmi la population de seniors avait permis de détecter un potentiel de 100 à 110 personnes intéressées.

Lors du dernier conseil, Patricia Meunier, adjointe aux affaires sociales, a indiqué qu’il n’y aurait qu’un seul déplacement hebdomadaire, fixé au mardi. Mais qu’il y aurait probablement deux rotations dans la matinée, argumentant que c’est jour de marché, que les établissements bancaires sont ouverts pour y effectuer des opérations et les services administratifs accessibles. Question : «où seront déposés et repris les usagers de la navette à Remiremont ? » Réponse : « on a prévu de demander à utiliser un emplacement réservé au service urbain de la ville… »

Du côté de la minorité municipale, le projet de règlement ainsi présenté ne semble pas complètement abouti. « Pourquoi vouloir approuver ce projet de règlement dès ce soir alors qu’il reste du temps avant la livraison du véhicule ? » a interrogé Valéry Audinot, rejoint sur la même ligne par Natacha Villaume : « oui, c’est un projet de règlement qui nous a été remis, on aurait aimé avoir un document bien complet et abouti ».

Les élus de la minorité ont aussi confirmé qu’ils déploraient que le service de la navette allait à l’encontre des commerçants locaux. Certains élus se sont même étonnés que le nom d’un hypermarché devait figurer sur l’une des faces de la navette. Ce à quoi Patricia Meunier a répondu : « ils ont été contactés et se sont dits intéressés. Nous avions bien pris attache avec le directeur du supermarché local, nous l’avons rappelé, mais pour lui, le budget semblait trop conséquent ».

Autre interrogation concernant le tarif qui sera sollicité pour l’utilisation de la navette : « au départ, elle devait être gratuite, désormais il faudra débourser un euro ». Réponse de l’adjointe en charge du dossier : « l’euro symbolique, ce n’est pas grand-chose. Et puis, ça va nous permettre d’établir des statistiques fiables sur la fréquentation de la navette».

Une navette qui sera conduite par un employé communal. Quatre heures lui seront ainsi affectées à ce service le mardi matin. « Et le reste du temps, qu’adviendra t’il de la navette ? » Réponse : « elle sera à disposition par exemple pour les NAP et aussi pour le centre de loisirs. Dans ce cas, ce sont les animateurs qui la conduiront ».

La navette comportera neuf places et pourra accueillir un fauteuil roulant d’handicapé .




Une réaction sur “Saint-Nabord – Une navette, un euro, une fois par semaine…

  1. Juste pour dire

    Bjr,
    Que de bruit pour une navette qui ne pourra véhiculer que 10 personnes, la solution ne serait-elle pas de faire un partenariat avec la ville de Remiremont ?
    Car quel est l’usage de la navette de RMT hors jours de marché ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *